A  B  C  D  E  F  G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  Q  R  S  T  U  V  W  X  Y  Z  

  Subjects -> ANTHROPOLOGY (Total: 398 journals)
The end of the list has been reached or no journals were found for your choice.
Similar Journals
Journal Cover
Journal des anthropologues
Number of Followers: 5  

  This is an Open Access Journal Open Access journal
ISSN (Online) 2114-2203
Published by OpenEdition Journals Homepage  [452 journals]
  • 168-169 2022 – Socionatures en tension

    • Abstract: Socionatures en tension. Couverture, JdA, 168-169, 2022 264 p. La « crise climatique » imprègne le quotidien de nos sociétés et aplatit leurs parcours historiques et culturels par l’inéluctabilité d’un futur global catastrophique. Dans ce cadre, l’anthropologie est sollicitée pour enrichir ce débat d’une dimension ethnographique, critique, attentive à la micro-échelle. En repartant de la notion de « socionatures », ce volume interroge le paradigme de la crise climatique globale tel qu’il est (im)posé, pour décrypter les impensables d’une lecture politique invisibilisée par le discours dominant. Des luttes contre l’extractivisme à la remise au centre des acteurs non-humains, en passant par la co-production de socionatures ou par des expériences pédagogiques, ce numéro propose des pistes pour une repolitisation des crises climatiques et environnementales à partir des diverses formes de résistances écologiques. The “climate crisis” permeates our societies everyday life and erases their historical and cultural paths through the ineluctability of a future presented as global and catastrophic. In this context, anthropology is called upon to enhance this debate through an ethnographic, critical, micro-scale dimension. Departing from the notion of “socionatures”, this volume questions the global climate crisis’ paradigm in order to decipher the “unthinkable” patterns of a political analysis which the hegemonic discourses make invisible. From struggles against extractivism to a new centrality granted to non-human actors, from socionatures’ co-productions to pedagogic experiences, this issue proposes some paths for a repoliticization of climatic and environmental crises by looking at various forms of ecological resistance.
      Éditorial
      L’Europe, ses autres et la guerre en Ukraine [Texte intégral] Alexandra Galitzine-Loumpet, Barbara Morovich et Monique Selim
      Dossier : Socionatures en tension. Crise climatique et résistances écologiques Sous la direction de Barbara Casciarri, Francesco Staro, Mauro Van Aken et Romain Leclercq
      Socionatures en tension [Texte intégral] Barbara Casciarri, Francesco Staro, Mauro Van Aken et Romain Leclercq Socionatures under pressures. The Climate Crisis and Ecological Resistances
      Socionatures Under Pressures [Texte intégral] Barbara Casciarri, Francesco Staro, Mauro Van Aken et Romain Leclercq
      Mythes fondateurs et protecteur·ice·s [Texte intégral disponible en janvier 2025] Eugénie Clément Founding Myths and Protectors: Diné Mobilizations as Encounters Between Environmental Struggles and Anarcho-Marxist Movements
      Dans la forêt, le genre [Texte intégral disponible en janvier 2025] Isabelle Hillenkamp Gender in the Forest. Agroecology and Feminism in a Tense Environment in Brazil
      Connaissances et expériences ordinaires des dérèglements climatiques [Texte intégral disponible en janvier 2025] Séverine Durand, Céline Granjou et Coralie Mounet Experiences and Ordinary Knowledge of Climate Change: An Investigation of a Mountain Area
      Crise climatique, crise politique [Texte intégral disponible en janvier 2025] Élise Boutié Climate Crisis, Political Crisis: When the Deadliest Fire in the History of ...
      PubDate: 2025-01-03
       
  • 166-167 2021 – Médiateurs et médiatrices
           globalise·é·s

    • Abstract: Couverture. Médiateurs et médiatrices globalise·é·s, JDA 166-167, 2021 Les médiateurs de la globalisation évoluent entre les marges et les centres, agissent aux croisements d’une pluralité de champs sociaux où ils se font l’écho d’injonctions morales plus ou moins impératives, générant des tensions politiques et idéologiques parfois vives. Ces figures d’influence, symboliques et réelles, bousculent les schémas établis, pour imposer de nouveaux langages et tissent des liens entre des acteurs politiques, économiques et moraux divers, participant à des processus de co-construction d’identités et d’imaginaires collectifs. Plusieurs cas de figure nous transportent successivement du Maroc aux États-Unis, en passant par le Liban, la Suède, la France, le Cameroun et l’Indonésie. Explorant des domaines aussi divers que le religieux, le militantisme associatif, le développement ou encore l’anthropologie elle-même, les auteurs mobilisent un ensemble de médiations qui révèlent des questionnements brûlants au cœur des changements sociaux. Mediators of globalisation circulate between the margins and the centre, acting at the crossroads of a plurality of social fields where they echo more or less imperative moral injunctions, generating political and ideological tensions that are sometimes sharp. These figures of both symbolic and real influence shake up established patterns, imposing new languages and weaving links between various political, economic and moral actors, participating in processes of co-construction of identities and of collective imaginaires. In this volume, several case studies guide us through different settings, from Morocco to the United States, Lebanon, Sweden, France, Cameroon and Indonesia. Exploring diverse fields such as religion, associative activism, development and anthropology itself, the authors mobilise a range of mediations that reveal burning questions at the heart of social change.
      Dossier — Médiateurs et médiatrices globalisé·e·s Enjeux économiques, politiques et identitaires Sous la direction de Kassia Aleksic et Fatiha Kaoues
      Médiateurs, médiatrices [Texte intégral] Kassia Aleksic et Fatiha Kaouès
      Globalized mediators [Texte intégral] Kassia Aleksic et Fatiha Kaouès
      Que sont les militants de gauche devenus dans le « Maroc inutile » ? [Texte intégral disponible en janvier 2025] Mohammed Benidir What Have Leftist Activists Become in “Useless Morocco”? Socialization Through Development and Dispositions For Brokerage in the Drâa‑Tafilalet Region
      L’engagement entrepreneurial entre monde paysan et enjeux globalisés contemporains [Texte intégral disponible en janvier 2025] Gérard Amougou Entrepreneurial Commitment Between the Peasant World and Contemporary Globalized Issues. Bernard Njonga’s Biographical Experience
      Initiatives morales et déviations pratiques en Indonésie [Texte intégral disponible en janvier 2025] Gabriel Facal Moral Initiatives and Practical Deviations in Indonesia. A Political Mediator Between Intermediation and Accumulation
      Médiateurs évangéliques entre « Orient » et « Occident » [Texte intégral disponible en janvier 2025] Fatiha Kaouès et Émir Mahieddin Evangelical Mediators Between the “East” and the “West”
      Kaoutar Harchi du semblable au singulier [Texte intégral disponible en janvier 2025] Kaoutar Harchi et Fatiha Kaouès
      PubDate: 2025-01-02
       
  • Hors-série 2021 – Marc-Henri Piault

    • Abstract: Marc-Henri Piault. JDA, HS, 2021 Marc-Henri Piault (1933-2020) ethnologue africaniste fut une figure incontournable du développement de l’anthropologie visuelle en France et au Brésil. Sa contribution de nature réflexive et critique a enrichi nos connaissances sur les transformations des sociétés africaines depuis la période précoloniale jusqu’aux indépendances. Dans ce volume sont rassemblés quelques hommages de ses collègues et ami·e·s décrivant des expériences collectives de terrains, d’enseignement et de recherche. Deux textes de Marc-Henri Piault encadrent ce hors-série. Le premier sous le titre « Cette singulière différence », toujours d’actualité, est l’introduction au premier colloque international de l’AFA Vers des sociétés pluriculturelles (1987), le dernier est une traduction inédite de son article fondateur pour l’anthropologie visuelle brésilienne « L’anthropologie et le “passage à l’image” » (1995). L’Association française des anthropologues et le comité de rédaction du Journal des anthropologues dédient ce numéro à celui qui fut conjointement son président et responsable de publication. Marc-Henri Piault (1933-2020), an africanist ethnologist, was a key figure in the development of visual anthropology in France and Brazil. His reflexive and critical contribution enriched our knowledge of the transformations of African societies from the pre-colonial period to independences. This volume contains a number of tributes from his colleagues and friends describing their collective experiences in the field, in teaching and in research. Two texts by Marc-Henri Piault frame this special issue. The first, entitled “This Singular Difference”, is still relevant today and is the introduction to the first AFA international colloquium Towards Pluricultural Societies (1987), while the last is an unpublished translation of his founding article for brazilian visual anthropology, “Anthropology and the «passage to image»” (1995). The French Association of Anthropologists and the editorial board of the Journal des anthropologues dedicate this issue to the man who was both its president and editor.
      Bureau de Marc à Paris (image/png – 821k)
      Pieuse désopacification de Piault  [Texte intégral disponible en janvier 2025] Sophie Accolas, Jacob Durieux et Catherine Quiminal
      Cette singulière différence… [Texte intégral disponible en janvier 2025] Marc-Henri Piault
      Converser et transmettre avec Marc Piault [Texte intégral disponible en janvier 2025] Jean-Pierre Dozon
      Marc Piault, In Memoriam [Texte intégral disponible en janvier 2025] Emmanuel Terray
      À propos de Marc, pour ses ami(e)s [Texte intégral disponible en janvier 2025] Patricia Birman
      Marc-Henri Piault, un frère d’armes ! [Texte intégral disponible en janvier 2025] Jean Copans
      Préface pour anthropologie et cinéma [Texte intégral disponible en janvier 2025] Paul Henley
      Préface for anthropologie et cinéma [Texte intégral disponible en janvier 2025] Paul Henley
      Marc-Henri Piault et l’international… [Texte intégral disponible en janvier 2025] Colette Piault
      Une ethnologie visuelle en Occitanie [Texte intégral disponible en janvier 2025] Luc Bazin
      Marc Piault — Un incident révélateur [Texte intégral disponible en janvier 2025]
      PubDate: 2025-01-01
       
  • 164-165 2021 – Ethnographier la liberté

    • Abstract: Ethnographier la liberté. Couverture. JDA 164-165. 2021 « Liberté ». Ce terme est partout clamé, chanté, revendiqué alors que, dans les faits, l’espace de la liberté semble se réduire, assiégé de part en part, parfois même par les politiques qui prétendent la promouvoir. Alors que s’achève ce premier quart de XXIe siècle, les mots de Claude Lévi-Strauss résonnent de toute leur force : on pourrait dire « la liberté absente dans sa présence ». L’anthropologie est réputée pour son scepticisme à l’égard de la notion de liberté. Elle paraît en effet plus encline à étudier les formes de la domination et du pouvoir. À de rares exceptions près, elle a peiné à faire des manières d’être libre un objet d’ethnographie. D’une part, cela tient au fait que la notion de liberté manque souvent de tranchant descriptif ou analytique. D’autre part, on peut y voir la conséquence d’une certaine conception de l’anthropologie elle-même comme méthode critique, mue par une quête de liberté et de libération. Ce dossier propose d’interroger les manières dont la discipline peut s’emparer de la question de la liberté. Quel message critique la discipline peut-elle proposer sur cette notion en ces temps incertains où la liberté paraît bel et bien en danger ? “Freedom”. This term is everywhere proclaimed, sung, claimed, whereas, in reality, the space of freedom seems to be shrinking, besieged from side to side, sometimes even by policies claiming to promote it. As this first quarter of the 21st century draws to a close, the words of Claude Lévi-Strauss resonate with all their force: one could say that “freedom is absent in its presence”. Anthropology is renowned for its scepticism towards the notion of freedom. Indeed, it seems more inclined to study forms of domination and power. With rare exceptions, the discipline struggled to construct “the ways of being free” as an object of ethnography. On the one hand, this is because the notion of freedom seems to lack a descriptive or analytical relevance. On the other hand, it can be seen as a consequence of a certain conception of anthropology itself as a critical method, driven by a quest for freedom and liberation. This volume proposes to question the ways in which the discipline can take hold of the question of freedom. What critical message can the discipline convey about this notion in these uncertain times when freedom seems endangered?
      In memoriam
      In Memoriam Paula Vásquez Lezama [Texte intégral] Association française des anthropologues
      Éditorial
      L’anthropologie : pratique de la liberté [Texte intégral] Association française des anthropologues
      Dossier - Ethnographier la liberté Sous la direction de Émir Mahieddin et Lucille Gallardo
      Perspectives anthropologiques sur la liberté [Texte intégral] Émir Mahieddin et Lucille Gallardo Anthropological Insights on Freedom
      Libre comme l’autre ? [Texte intégral disponible en janvier 2024] Alice Aterianus-Owanga Free like the Other? A post-exotic perspective on Sabar teaching in Europe
      Libres de brûler [Texte intégral disponible en janvier 2024] Guilherme Moura Fagundes Free to Burn : Autonomy and Heteronomy Toward Fire in the Brazilian Savannah
      Libertés précaires [Texte intégral disponible en janvier 2024] Liza Baghioni et Philippe Rosini Precarious Liberties: (In)dependencies and (In)subordination in the Field of Seasonal Workers in Tourism and Temporary Workers

      PubDate: 2024-01-02
       
  • 162-163 2020 – Villes, cultures et engagements

    • Abstract: Villes, cultures et engagements. Couverture, 162-163. 2020 La culture, mot polysémique et plastique, s’impose désormais comme un outil des politiques urbaines globalisées. Ces dernières ambitionnent de contribuer à la compétitivité des villes, quitte à exclure les populations défavorisées et à légitimer cette exclusion en ayant recours au registre consensuel de l’art et de la culture. Dans ce processus, il est possible de se demander de quelle manière l’urbain est modifié par sa « mise en culture », et inversement, en quoi la culture est façonnée par son devenir urbain. Dans ce dossier, les interrogations portent surtout sur les acteurs et les conséquences de ces dynamiques : dans quelle mesure les politiques urbaines et culturelles, et les projets qui en découlent, agissent-ils sur les pratiques et les représentations de celles et ceux qui conçoivent les villes mais aussi de celles et ceux qui les habitent au quotidien ? Comment les différents groupes qui constituent la ville, et en particulier les artistes et les acteurs culturels, répondent-ils ou participent-ils à ces projets ? Quels sont leurs degrés d’engagement, d’opposition ou de compromis par rapport à des projets qui aspirent à changer l’image des villes ? Culture, a polysemic and plastic word, is now emerging as a tool of globalized urban policies. These policies aim to promote the competitiveness of cities, even if it means excluding disadvantaged populations and legitimising this exclusion by resorting to the consensual register of art and culture. In the midst of this process, one can wonder to what extent cities are transformed by this “culturalization”, and vice versa, to what extent culture is shaped by its urban future. The papers in this issue focus on the actors and consequences of these dynamics: how do urban and cultural policies, and the projects which result from them, affect the practices and representations of not only those who design cities, but those who inhabit them on a daily basis as well? How do the different groups who make up the city, and in particular artists and cultural actors, respond to or participate in these projects? What are their degrees of commitment, opposition or compromise to projects that aspire to change the image of cities?
      In memoriam
      In memoriam Marc-Henri Piault [Texte intégral] Association française des anthropologues
      Éditorial
      Penser contre l’État [Texte intégral] Association française des anthropologues
      Dossier - Villes, cultures et engagements
      Villes, cultures et engagements [Texte intégral] Pauline Guinard et Barbara Morovich
      Réinventer une identité entre « nature » et « culture » pour une ancienne ville ouvrière de la banlieue rouge [Texte intégral disponible en janvier 2024] Barbara Casciarri Reinventing an Identity Between “Nature” and “Culture” for an Former Working-class Town of the “Red Suburbs”
      L’essor de la notion de cultural infrastructure urbaine [Texte intégral disponible en janvier 2024] Justinien Tribillon et John Bingham-Hall The Emergence of “Cultural Infrastructure” in the City : when “Culture” Becomes an Investment
      La culture, partout ? [Texte intégral disponible en janvier 2024] Claire Bullen Culture Everywhere ? Politics and Practices of Culturespeak in Liverpool in the 2000s
      Quand la ville et l’événementiel se façonnent mutuellement [Texte intégral disponible en janvier 2024] Laure Carbonnel
      PubDate: 2024-01-01
       
  • 160-161 2020 – Le marché des marges sociales

    • Abstract: Couverture, JDA n°160-161, 2020 Dans leurs modes de production, de gestion et de légitimation, les nombreuses catégorisations des acteurs qui peuplent les « marges sociales » interpellent les anthropologues. Comment appréhender ces marges dans les sociétés actuelles où la précarisation et la stigmatisation fabriquent, en leur cœur même, en nombre croissant, des « marginaux » économiques et sociaux ? Quelles sont, malgré l’imposition des dispositifs de gestion, les stratégies des acteurs, leurs capacités de négociation et leurs logiques de subjectivation ? Dans une perspective comparative, ce dossier donne à voir des figures diverses des marges sociales et permet de comprendre le poids des dispositifs managériaux et sécuritaires qui les encadrent. Salariés, bénévoles ainsi que tous ceux qui bénéficient des services ou en sont exclus mettent en lumière, malgré tout, des lignes d’émancipation sociale. The numerous categorizations of the actors who populate the “social margins” question anthropologists in their modes of production, management and legitimization. How can we grasp these margins in today’s societies, where precariousness and stigmatization produce and are producing, at their very heart, in increasing numbers, economic and social “marginalized” people / “outsiders”? Despite the imposition of management systems, what are the actors’ strategies, their negotiation skills and their logic of subjectivation? From a comparative perspective, this dossier shows various figures of social margins and allows us to understand the weight of the managerial and security systems that frame them. Employees, volunteers and all those who benefit from or are excluded from services highlight, despite everything, lines of social emancipation.
      In Memoriam
      In Memoriam David Graeber (1961, New York – 2020, Venise) [Texte intégral] Sophie Accolas
      Éditorial
      En quête d’accusés ? [Texte intégral] Monique Selim et Wenjing Guo
      Dossier – Le marché des marges sociales
      Le marché des marges sociales [Texte intégral] David Puaud et Wenjing Guo
      La mendicité : Un problème d’ordre public ou une forme de participation sociale ? [Texte intégral disponible en janvier 2023] Annamaria Colombo et Caroline Reynaud Begging: a problem of public order or a form of social participation?
      Production et gestion d’une « marginalité » contemporaine [Texte intégral disponible en janvier 2023] Paolo Grassi et Martina Vitalone The Creation and Management of a Contemporary Marginality: A Political, Economic and Microsocial Analysis of a Project for Refugee Seekers in a Northern Italian Province
      Working on Margins [Texte intégral disponible en janvier 2023] Veronica Redini Travailler sur les marges : Une analyse anthropologique des chaînes d’approvisionnement italiennes dans deux pays est‑européens
      Des éducateurs et éducatrices intérimaires dans les foyers de l’enfance [Texte intégral disponible en janvier 2023] Charlène Charles Temporary Workers in Children’s Social Welfare: A Renewed Social Control?
      Interactions, Négociations et Expérimentations [Texte intégral disponible en janvier 2023] Flore Dazet
      PubDate: 2023-01-01
       
  • 158-159 2019 – Subjectivations du(es) / au travail

    • Abstract: Couverture JDA 158-159 364 pages Des téléologies globalisantes et de nombreux discours et analyses ont largement insisté sur les potentiels renouvellements des mondes du travail. Comment celles et ceux qui y sont directement impliqués pensent-ils et vivent-ils le travail ? Quelles sont les modalités de subjectivation dues au travail ou produites à son propos ? Traduisent-elles une intériorisation des conditions, normes et places imposées ? Ou alternativement manifestent-elles des tentatives d’aborder le travail en inventant de nouvelles formes ? Tels sont les questionnements au centre de ce dossier qui regroupe dix contributions issues de recherches de terrain portant sur des métiers et des configurations de travail très divers. Leur rapprochement dessine un tableau contrasté de subjectivations en travail, tendues vers des horizons d’attente multiples : de la mise aux normes des corps au travail à la quête de reconnaissance, en passant par la tentative de s’émanciper des cadres organisationnels classiques pour inventer, parfois, des horizons politiques alternatifs. Globalizing teleologies and numerous discourses and analyses have insisted widely on potential renewals in the worlds of work. How do those directly involved consider and experience work? What are the modes of subjectivation due to work or produced about it? Do they reflect an internalization of imposed conditions, standards, and places? Or alternatively, do they demonstrate attempts to approach work by inventing new forms? These are the central questions of this issue, which includes ten ethnographic contributions on a diverse range of professions and work configurations. Bringing them together draws a contrasting picture of subjectivations in labor, pointing towards multiple horizons of expectations: from the physical standardization of bodies to the quest for recognition, through attempts to free oneself from traditional organizational frameworks to invent, at times, alternative political horizons.
      In Memoriam
      En souvenir de Martine Hovanessian [Texte intégral] Annie Benveniste
      Dossier : Subjectivations du(es) / au travail
      Subjectivations du(es) / au travail. Subjectivations en travail [Texte intégral] Étienne Bourel et Judith Hayem
      Subjectivations of Work: Subjectivations in Labour [Texte intégral] Étienne Bourel et Judith Hayem
      Se faire sur mesure [Texte intégral] Giulia Mensitieri Self-made to Measure: The Construction of Subjectivity in the Cre­ative Labor of Fashion
      « Always wear a smile on your face! » [Texte intégral] Julien Debonneville « Always wear a smile on your face! ». Embodying Domestic Labor in Philippine Migration Training Centers
      Mesure et valorisation du travail du corps dans le capitalisme de plateforme [Texte intégral] Marco Saraceno The Measure and Valorisation of Physical Work Through Digital Capitalism: The Case of Bike Courriers
      Le travail du sexe au Cameroun [Texte intégral] Patience Biligha Tolane Sex Work in Cameroon: An Emancipation for Chinese Migrant Women?
      Illusionnistes et modèles vivants [Texte intégral] Jeanne Robert, Constance Ruiz, Pascal Béguin et Valérie Pueyo
      PubDate: 2022-01-03
       
  • 156-157 2019 – Dettes de sexe '

    • Abstract: Couverture JDA 156-157 364 pages Ce volume est construit sur l’articulation de deux propositions. Il appliqué le triptyque maussien « Donner – Recevoir – Rendre » à l’analyse de la sexualité, en insistant notamment sur sa dynamique temporelle qui introduit une phase de dette – entre le moment du don et celui du contre-don. Mais il s’agit de faire porter les analyses, no sur la sexualité considérée comme un isolat, ni même sur les types de relations qu’elle entraîne (affectives, économiques, etc.) mais sur son imbrication au sein du contexte spécifique de l’intimité. Cela permet de révéler le rôle majeur de cette phase de dette, qui n’est pas à interpréter de la même façon, selon d’une part la structure du contexte d’intimité (conjugale, ludique, etc.), selon d’autre part le type d’imbrication de la sexualité au sein de ce contexte (on découvrira même des formes de sexualisation de l’intimité ne comprenant pas, au ses strict, de relations sexuelles). This volume is based on two proposals. It applies the Maussian triptych “Give - Receive - Give back” to the analysis of sexuality, with particular emphasis on its temporal dynamics, which introduces a phase of debt – between the moment of the gift and the moment of the counter-gift. The aim is to focus analyses, not on sexuality considered as an isolate, nor even on types of relationships it entails (affective, economic, etc.) but on its nesting within the specific context of intimacy. This allows to reveal the major role of this phase of debt, which is not to be interpreted in the same way, on one hand according to the structure of the context of intimacy (conjugal, playful, etc.), on the other hand, according to the type of nesting of sexuality within this context We will discover even forms of sexualization of intimacy not including, in the strict sense, sexual relations.
      Éditoriaux
      Devenir politiques : le gilet, le rond-point et la place [Texte intégral] Barbara Morovich et Annie Benveniste
      En Algérie, on se lève pour la dignité [Texte intégral] Mohamed Mebtoul
      Dossier – Dettes de sexe ?
      La sexualité au cœur des échanges intimes [Texte intégral] Christophe Broqua, Philippe Combessie, Catherine Deschamps et Vincent Rubio
      Amour, sexualité et… utilité [Texte intégral] Catherine Lavoie Mongrain et Chiara Piazzesi Love, Sexuality, and… Utility: A Typology of Women’s Intimate Exchange Circuits as Represented in Contemporary Television Production
      Le prix de la transgression [Texte intégral] Marie-Carmen Garcia et Philippe Nkoma Ntchemandji The Price of Transgression: Mutual Debts in Extramarital Relations in France and Gabon
      « Il me donne des papiers, je le sers » [Texte intégral] Florence Lévy “He Gives Me Papers, I Serve Him”. Gift Exchange in Franco-Chinese Couples
      Vivre sa vie intime dans les foyers de SDF [Texte intégral] Patrick Bruneteaux et Christophe Blanchard Living One’s Private Life in a Homeless Shelter
      Les échanges économico-intimes dans la construction de sociabilit...
      PubDate: 2022-01-02
       
  • Hors-série 2018 – Subjectivités face à lʼexil

    • Abstract: Couverture JDA Hors-série 2018 Ce volume est construit sur l’articulation de deux propositions. Il applique le triptyque maussien « Donner – Recevoir – Rendre » à l’analyse de la sexualité, en insistant notamment sur sa dynamique temporelle qui introduit une phase de dette – entre le moment du don et celui du contre-don. Mais il s’agit de faire porter les analyses, non sur la sexualité considérée comme un isolat, ni même sur les types de relations qu’elle entraîne (affectives, économiques, etc.) mais sur son imbrication au sein du contexte spécifique de l’intimité. Cela permet de révéler le rôle majeur de cette phase de dette, qui n’est pas à interpréter de la même façon, selon d’une part la structure du contexte d’intimité (conjugale, ludique, etc.), selon d’autre part le type d’imbrication de la sexualité au sein de ce contexte (on découvrira même des formes de sexualisation de l’intimité ne comprenant pas, au sens strict, de relations sexuelles). This volume is based on two proposals. It applies the Maussian triptych “Give - Receive - Give back” to the analysis of sexuality, with particular emphasis on its temporal dynamics, which introduce a phase of debt – between the moment of the gift and that of the counter-gift. The aim here is to focus analyses on the imbrication of sexuality within the specific context of intimacy, rather than considering sexuality as an isolate or the types of relationships that it entails (affective, economic, etc.). This reveals the major role of this phase of debt, which is not to be interpreted in the same way, depending on the structure of the intimate context (conjugal, playful, etc.) on one hand, and on the other, the type of imbrication of sexuality within this context. We will even discover forms of sexualization of intimacy that do not include, in the strict sense, sexual relations.
      Face à l’exil au risque des subjectivités [Texte intégral] Alexandra Galitzine-Loumpet et Marie-Caroline Saglio-Yatzimirsky
      Le philosophe et l’exilé de Calais : construire l’agir-ensemble [Texte intégral] Marie-Caroline Saglio-Yatzimirsky The Philosopher and the Exile of Calais: Acting Together
      Transmettre lʼexpérience : une priorité ? [Texte intégral] Michèle Leclerc-Olive Transmitting Experience: A Priority? From the Immigrant’s Subjectivity to the Researcher’s
      Entre subjectivation et dé-subjectivation [Texte intégral] Siamak et Hayatte Lakraâ Between Subjectification and De-subjectification: A “Crisis of Speech” Facing an Exile’s Experience
      Qui donc pourrait se sentir à sa place ? [Texte intégral] Christiane Vollaire Who Could Feel in the Right Place?
      Le livre de « la jungle de Calais » : imaginaires et désubjectivations [Texte intégral] Alexandra Galitzine-Loumpet The Book of “the Calais Jungle”: Imaginaries and Desubjectifications
      (L)armes alimentaires [Texte intégral] Pauline Doyen, Behrouz Keyhani et Laurence Lécuyer Tears-for-Food. Violence in Times of Peace and Food Distribution in Calais: Space-Time in the Relations Between (non-)State Actors and Exiles
      Militants, bénévoles, citoyens solidaires… [Texte i...
      PubDate: 2022-01-01
       
  • 154-155 2018 – Violences et terreurs

    • Abstract: Couverture JDA n° 154-155 Les statuts idéologiques de la violence ont évolué considérablement depuis la fin de la guerre froide et ce n’est que récemment que l’élimination de la violence se révèle un enjeu majeur de pacification des rapports sociaux, politiques et environnementaux mais aussi des relations interpersonnelles. Paradoxalement, les situations de terreur et de violences se font plus visibles, plus intenses, sous le coup de dénonciations de tous bords. Parce que tous les terrains mettent en scène des violences diverses et, aujourd’hui, sont placés sous lutte antiterroriste, les anthropologues s’efforcent d’analyser les réponses diverses et inattendues des sujets s’adaptant à cette situation sous contrainte nouvelle. Se défaire des évidences matraquées quotidiennement par les médias, se pénétrer de la multiplicité des logiques en jeu, se laisser déstabiliser par la confrontation des configurations et des acteurs, tel pourrait être en résumé le message que transmet cet ensemble de texte, qui sur tout les continents,  traduisent autant l’impuissance que la puissance des violences et des terreurs. The ideological status of violence has evolved considerably since the end of the Cold War and it is only recently that the elimination of violence has emerged as a major stake in the pacification of social, political and environmental relationships, as well as interpersonal ones. Paradoxically, situations of terror and violence are more evident, more intense, in the face of denunciations from all sides. Because all environments manifest diverse forms of violence and are situated today within the antiterrorist struggle, anthropologists strive to analyse the varied and unexpected responses of subjects adapting to this situation under new constraints. Freeing oneself from the obvious daily media onslaughts, penetrating the multiplicity of logistics at play, letting oneself be destabilized by the confrontation of configurations and actors, such could sum up the message that this collection of texts communicates. These texts convey as much the impotence as the power of violence and terror across all continents.
      Des violences de l’État de droit en France [Texte intégral] Judith Hayem
      Dossier – Violences et terreurs Sujets et institutions
      Raisons et déraisons de la terreur [Texte intégral] Marion Aubrée, Laurent Bazin et Monique Selim
      Le flic et le quidam durant les années de plomb italiennes [Texte intégral] Ferdinando Fava The Cop and the Individual in Italy’s Years of Lead
      De la colonisation à la légitimation : l’autre « terroriste » en Arakan [Texte intégral] Julie Lavialle-Prélois From Colonisation to Legitimation: The “Terrorist” Other in Arakan
      « L’ennemi est parmi nous » [Texte intégral] Boris Bertolt « The Enemy is Among Us »: Political Uses of the Anti-Terror Law in Cameroon
      Montes de María : une hétérotopie latino-américaine [Texte intégral] Gustavo González Geraldino Los Montes De María: A Colombian Heterotopia in the Face of Violence
      Terrorisme, violences politiques et maintien de l’ordre [Texte intégral] Simon Le Roulley et Julien Long Terrorism, Political Violence and Law Enforcement: The Ultra-gauche or Far Left as a Target of Instituted Terror?

      PubDate: 2020-11-15
       
 
JournalTOCs
School of Mathematical and Computer Sciences
Heriot-Watt University
Edinburgh, EH14 4AS, UK
Email: journaltocs@hw.ac.uk
Tel: +00 44 (0)131 4513762
 


Your IP address: 18.208.187.128
 
Home (Search)
API
About JournalTOCs
News (blog, publications)
JournalTOCs on Twitter   JournalTOCs on Facebook

JournalTOCs © 2009-