A  B  C  D  E  F  G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  Q  R  S  T  U  V  W  X  Y  Z  

  Subjects -> PHILOSOPHY (Total: 762 journals)
The end of the list has been reached or no journals were found for your choice.
Similar Journals
Journal Cover
Midéo : Mélanges de l'Institut dominicain d'études orientales
Number of Followers: 0  

  This is an Open Access Journal Open Access journal
ISSN (Print) 0575-1330 - ISSN (Online) 1783-1628
Published by OpenEdition Journals Homepage  [452 journals]
  • Iǧtihād et ittibāʿ

    • Authors: Jean Abd al-Wadoud Gouraud
      Abstract: Figure de la vie intellectuelle, spirituelle et politique égyptienne du xxe siècle, l’ancien šayḫ al-Azhar ʿAbd al-Ḥalīm Maḥmūd (1910-1978) est reconnu pour ses iǧtihādāt et son rôle décisif dans le développement de la mosquée-université al-Azhar, et dans le renouveau de la pensée musulmane contemporaine. Savant traditionaliste, intellectuel proche de René Guénon, disciple de la voie Šāḏiliyya, il s’attacha à défendre l’orthodoxie islamique traditionnelle, et à faire connaître la vie et les enseignements des grands maîtres du soufisme. S’inspirant du modèle ġazālien, il insista sur l’équilibre entre šarīʿa et spiritualité, et sur la primauté de la connaissance métaphysique, en réponse aux tendances modernes de l’individualisme et du rationalisme, ainsi qu’aux dégénérescences d’un certain soufisme populaire. Ses activités académiques, ses fonctions religieuses, ses positions politiques comme ses écrits et son engagement spirituel témoignent d’une méthode globale et d’une discipline d...
      PubDate: 2021-06-10
       
  • Jon Hoover, Makers of the Muslim World: Ibn Taymiyya

    • Authors: Mohamed A. Moustafa
      Abstract: Anyone interested in Islamic thought, Islamic intellectual history, political Islam, or in Middle Eastern studies would come across the name of Ibn Taymiyya (d. 728/1328) at a certain point. Also known as šayḫ al-Islām, Ibn Taymiyya has been the subject of Western and non-Western attention during the past decades and is rightly included among the makers of the Muslim world. His legacy is massive, hotly debated at many levels, and is still relevant to the religious and political concerns of modern Muslims. Henri Laoust’s Essai (1939) is the first work in Western scholarship on Ibn Taymiyya’s social and political theories. Jon Hoover’s book (2019), reviewed here, introduces in the English language the life and thought of Ibn Taymiyya. Between Laoust’s and Hoover’s works, a plethora of studies have been published on aspects of Ibn Taymiyya’s legacy. These can be seen in Hoover’s online bibliography that he updates frequently with new publications (p. 148). The book under review consists...
      PubDate: 2021-06-10
       
  • Mgr Henri Teissier

    • Authors: Jean-Jacques Pérennès O.P.
      Abstract: Mgr Henri Teissier, archevêque émérite d’Alger, est mort à Lyon le 1er décembre 2020, jour de la fête du bienheureux Charles de Foucauld. Étudiant à l’Idéo du Caire de 1956 à 1958, il a été un des acteurs majeurs du dialogue islamo-chrétien dans l’Église catholique depuis Vatican II. La presse algérienne, voyant en lui un digne successeur du cardinal Duval, lui a rendu un hommage appuyé et unanime, parlant d’un « archevêque au grand cœur », « figure emblématique de l’Église catholique en Algérie ». Né le 21 juillet 1929 dans une famille de huit enfants, Henri Teissier arrive en Algérie en 1947 avec son père qui est militaire de carrière. Après des études chez les jésuites, il entre au séminaire de Kouba en 1947 et fait ses premiers apprentissages auprès de l’abbé Jean Scotto, curé pied-noir de la paroisse de Hussein-Dey qui le sensibilise aux enjeux de l’indépendance de l’Algérie. Ordonné prêtre pour le diocèse d’Alger le 24 mars 1955 après des études au séminaire des Carmes à Paris ...
      PubDate: 2021-06-10
       
  • Jean-Marie Mérigoux O.P.

    • Authors: Jean-Jacques Pérennès O.P.
      Abstract: Membre de l’Idéo, où il a travaillé durant vingt ans, le frère Jean-Marie Mérigoux, o.p., s’est éteint le 7 novembre 2020 à Marseille où il résidait depuis son retour d’Égypte en 2007. Né le 27 janvier 1938 à Besançon dans une fratrie de quatre garçons dont le père était professeur de physique à l’université de Marseille, le frère Jean-Marie avait connu l’Ordre dominicain par le scoutisme au couvent de Saint-Maximin où il prend l’habit le 3 octobre 1957. Deux évènements de l’année 1958 auront des échos dans sa vie ultérieure : le putsch des généraux à Alger le 13 mai et le début de la révolution irakienne le 14 juillet. Profès simple le 4 octobre 1958, il entreprend ses études de philosophie et de théologie au couvent dominicain de Toulouse. Ses années d’étude sont interrompues par un an de service militaire en Allemagne en 1962. Toute sa vie, il se dira redevable de la bonne formation thomiste qu’il reçut de ses maîtres dominicains. Il aimait rappeler qu’il croisait parfois le philo...
      PubDate: 2021-06-10
       
  • Dr Lutz Rogler

    • Authors: Ahmed Chleilat, Anne-Kathrin Ende, Catherine Mayeur-Jaouen
      Abstract: Profondeur et simplicité, finesse et humour, voilà les mots qui caractérisaient Lutz Rogler. Lutz était un Allemand de l’Est qui fit ses études à Leipzig où il vécut, avec des interruptions, jusqu’à sa mort. Il avait gardé une certaine foi dans l’idéal de sa jeunesse, un communisme intellectuel et spirituel qui le conduisit, après avoir fréquenté les communistes arabes, à s’intéresser de manière approfondie aux islamistes. Ses recherches et son itinéraire suivaient finalement cette évolution plus générale, et désormais assez bien connue, qui mena une partie des intellectuels de gauche arabes vers divers courants de l’islamisme contemporain. Il était né en République démocratique allemande à Plauen en Saxe, dans le district de Chemnitz ‒ à l’époque Karl-Marx-Stadt. Dès ses études à l’école primaire, Lutz avait été identifié comme un brillant sujet : il reçut de nombreux prix, comme un « Diplom » le 30 juin 1978, du lycée Erich Weinert (une figure de la résistance communiste au nazisme...
      PubDate: 2021-06-10
       
  • Dr Ḥamdī Zaqzūq

    • Authors: Jean-Jacques Pérennès O.P.
      Abstract: Le Dr Ḥamdī Zaqzūq, ancien ministre des Affaires religieuses, est décédé le 1er avril 2020. Le MIDÉO souhaite lui rendre hommage en raison de  la bienveillance qu’il a manifestée à diverses reprises envers l’Institut dominicain d’études orientales. En octobre 2002, il avait honoré de sa présence l’inauguration de la nouvelle bibliothèque de l’Idéo, en présence de nombreuses personnalités, dont le pape Shenouda III. Il était de nouveau présent à l’Idéo en décembre 2019, malgré une santé fragile, lors de la cérémonie d’hommage à ʿAlī al-Sammān, autre ami de l’Institut et artisan comme lui d’une relation amicale entre chrétiens et musulmans. Maḥmūd Ḥamdī Zaqzūq est né en décembre 1933 dans le village de Ḍahriyya (Gouvernorat de Daqahliyya). Il a obtenu ses premiers grades académiques de l’université al-Azhar en 1959-1960, et a poursuivi sa formation par un doctorat en philosophie à l’université de Munich en 1967. Professeur de philosophie à l’université al-Azhar de 1969 à 1979, il est no...
      PubDate: 2021-06-10
       
  • Faraḥ Anṭūn (1874-1922)

    • Authors: Renaud Soler
      Abstract: Faraḥ Anṭūn fut l’un des grands animateurs de la vie intellectuelle arabe à la fin du xixᵉ et dans le premier quart du xxᵉ siècle. Grec orthodoxe né à Tripoli en 1874, il émigra en Égypte où il lança son propre journal, al-Ǧāmiʿa, dont il fut le principal rédacteur entre 1899 et 1910. Il y livra des articles sur différents sujets, des traductions et des romans en feuilleton. La lecture de ces textes permet de découvrir un projet utopique de refondation de l’Orient, qui évolua au fil des années. Au tournant du xxᵉ siècle, Faraḥ Anṭūn traduisit la Vie de Jésus de Renan, publié en 1863 : la comparaison de la version française et de la traduction permet de montrer comment Farāḥ Anṭūn imagina la résurrection de l’Orient autour d’une religion naturelle, sans dogme, reposant sur la fraternité et la tolérance, et diffusée par l’exemple de Jésus, personnalité divine qui confinait la perfection. À partir de 1902, Farāḥ Anṭūn s’intéressa à Averroès et relut son Discours décisif (Faṣl al-maqāl)...
      PubDate: 2021-06-10
       
  • Famille et confrérie en Égypte

    • Authors: Catherine Mayeur-Jaouen
      Abstract: Fondé sur l’étude des textes, ainsi que sur une enquête de terrain menée entre 2010 et 2013 au Caire, à Alexandrie et dans des villages du nord-ouest du Delta du Nil, cet article évoque le cas exemplaire de la ṭarīqa Burhāmiyya Šarnūbiyya. Cette confrérie soufie à transmission héréditaire a été fondée au village de Šarnūb situé près de Disūq, par le cheikh égyptien ʿAḥmad ʿArab al-Šarnūbī (m. 1586), descendant du Prophète et ancêtre de la famille Šarnūbī. Le lien entre famille et confrérie a perduré grâce au culte des saints ancêtres, culte revivifié jusqu’à aujourd’hui par de nouveaux saints ; grâce aux textes hagiographiques produits par les Šarnūbī à différentes périodes ; et enfin grâce à une forte implantation locale et une assise terrienne que les cheikhs Šarnūbī ont su faire fructifier à différentes étapes de leur histoire, depuis le xviᵉ siècle au moins jusqu’à aujourd’hui. Chefs de confrérie soutenus par le pouvoir ottoman, notables locaux, azhariens lettrés, grands proprié...
      PubDate: 2021-06-10
       
  • Iǧtihād as a Religious Obligation

    • Authors: Youssouf T. Sangaré
      Abstract: This article is the first academic study that examines the ideas of an important figure in contemporary Šīʿī religious thought: al-Sayyid Kamāl al-Ḥaydarī (b. 1956). For almost a decade, al-Ḥaydarī, as marǧaʿ taqlīd, has been the initiator of a reform project that aims to overcome the Šīʿī-Sunnī divide by returning to the ‘Islam of the Qurʾān’, which he opposes to the ‘Islam of the Ḥadīṯ’. This study focusses on his redefinition of iǧtihād and taǧdīd as part of this project and analyses his refusal to limit iǧtihād to the field of uṣūl al-fiqh. Iǧtihād, as redefined by al-Ḥaydarī, is thus at the service of theological reflection and its renewal.
      PubDate: 2021-06-10
       
  • The ‘Muǧtahids’ Incident’ According to
           al-Qāsimī’s Memoirs

    • Authors: Pieter Coppens
      Abstract: This contribution offers an annotated translation to the so-called ‘Muǧtahids’ Incident’ (ḥādiṯat al-muǧtahidīn), an incident in 1313/1896, in which a group of scholars in Damascus was brought to court on accusations of engaging in the practice of iǧtihād, as well as plotting against the Ottoman authorities. It is an invaluable primary source on the role of the concept of iǧtihād in both the intellectual and socio-political developments in the Arab provinces of the Ottoman Empire in the late 19th century. Therefore, it is now first presented here in an English translation, to make it accessible to an audience not capable of reading sources in the Arabic original.
      PubDate: 2021-06-10
       
 
JournalTOCs
School of Mathematical and Computer Sciences
Heriot-Watt University
Edinburgh, EH14 4AS, UK
Email: journaltocs@hw.ac.uk
Tel: +00 44 (0)131 4513762
 


Your IP address: 3.229.124.74
 
Home (Search)
API
About JournalTOCs
News (blog, publications)
JournalTOCs on Twitter   JournalTOCs on Facebook

JournalTOCs © 2009-