A  B  C  D  E  F  G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  Q  R  S  T  U  V  W  X  Y  Z  

  Subjects -> SOCIAL SERVICES AND WELFARE (Total: 224 journals)
The end of the list has been reached or no journals were found for your choice.
Similar Journals
Journal Cover
Canadian Social Work Review
Number of Followers: 13  
 
  Full-text available via subscription Subscription journal
ISSN (Online) 2369-5757
Published by Érudit Homepage  [139 journals]
  • FACTEURS ASSOCIÉS À LA SÉCURITÉ ET À LA REPRISE DU POUVOIR DES FEMMES
           RECEVANT DES SERVICES D’AIDE EN MATIÈRE DE VIOLENCE CONJUGALE : UNE
           REVUE NARRATIVE DE LA LITTÉRATURE

    • Free pre-print version: Loading...

      Abstract: Isabelle Côté et Stéphanie Louis Jean Esprival
      Cet article présente les résultats d’une revue narrative de la littérature, dont l’objectif est de cibler les principaux facteurs associés à la sécurité et à la reprise du pouvoir des femmes recevant des services en matière de violence conjugale. S’appuyant sur un total de 32 articles publiés entre 2014 et 2019, il propose que cinq facteurs influencent positivement ou négativement la sécurité et la reprise du pouvoir de ces femmes : (1) les ressources internes, (2) la qualité et l’accessibilité des ressources et services offerts dans la communauté, (3) le réseau de soutien social, (4) la situation financière, ainsi que (5) le séjour en maison d’hébergement et les services reçus de la part de ressources spécialisées en matière de violence conjugale. Malgré certaines limites qui sont abordées dans l’article, cette revue narrative permet de mettre en lumière des pistes intéressantes pour la recherche et les pratiques d’intervention auprès des femmes victimes de violence conjugale.
       
  • PANDEMIC: ADJUSTING SOCIAL WORK PRACTIUM. AN ISOLATED INDICENT OR AN
           ENTRY TO A LARGER DISCUSSION'

    • Free pre-print version: Loading...

      Abstract: Peter Choate, Christina Tortorelli et Gina Adams
      Le 13 mars 2020, Mount Royal University a répondu à la declaration de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) au sujet de la pandémie et aux directives sanitaires locales en arrêtant tout apprentissage en présentiel, dont les stages de formation pratique. Cet arrêt brutal a été fait pour des raisons de sécuritié et de responsabilité. Reconnaissant que les stages sont essentiels pour les étudiant.e.s en travail social se préparant à exercer la profession, des changements rapides ont été nécessaires, présentant des défis fonctionnels, éhiques et de confidentialité pour les étudiant.e.s et les professeur.e.s. À l’aide d’un cadre théorique de complexité croissante, l’article examine huit enseignements clés tirés des experiences des auteur.e.s dans la gestion d’un programme de stage en travail social, et envisage les implications actuelles et futures pour les stages en contexte de crise. Cet article va plus loin en questionnant et demandant une redéfinition du travail social en réponse à la pandémie, les mouvement sociaux dont Black Lives Matter, ainsi que de l’évolution des facteurs socioéconomiques qui influencent la vie des usagers.ères. Ces conversations ont émergé dans le contexte de la pandémie et offrent un moment de réflexion sur la place et le rôle du travail social.
       
  • L’ORGANISATION COMMUNAUTAIRE AU QUÉBEC : QUELQUES ZONES D’OMBRE DANS
           L’ÉTAT DES CONNAISSANCES

    • Free pre-print version: Loading...

      Abstract: Annabelle Berthiaume, Jean-Vincent Bergeron-Gaudin et Louis Gaudreau
      Le travail social a été un lieu central de débats et d’échanges sur l’organisation communautaire au Québec, en étant à l’origine des principales synthèses sur la pratique. Dans le contexte où une grande partie des écrits francophones remontent aux années 1990 et 2000, cet article propose des pistes de réflexion pour contribuer à l’actualisation des connaissances dans ce domaine. À partir d’une recension des écrits, trois zones d’ombre dans l’état des connaissances sont explorées : (1) la place du conflit comme grille d’analyse et outil d’intervention; (2) la prise en compte des rapports de pouvoir qui traversent les communautés; et (3) la mise en débat et la problématisation des termes employés pour définir la pratique. Dans l’ensemble, les constats soulevés invitent à approfondir la réflexion sur les orientations politiques de l’organisation communautaire et sur le projet de transformation sociale qu’elle porte.
       
  • I FELT GUILTY [THAT] I DIDN’T DO ENOUGH. ORGANIZATIONAL AND POLICY
           RESPONSES EXACERBATED FRONTLINE SOCIAL WORKER DISTRESS

    • Free pre-print version: Loading...

      Abstract: Katja Teixeira, Christina Opolko et Tamara Sussman
      Cette étude explore les expériences des travailleuses sociales et des travailleurs sociaux de première ligne en milieu urbain durant la première vague de COVID-19. Elle vise à mettre en lumière les changements de rôles et de responsabilités dans le réseau de la santé et des services sociaux, afin de montrer comment ces changements les ont affectés et prendre en compte ces expériences pour les orientations futures de la profession. Huit travailleuses sociales et travailleurs sociaux de différents milieux ont été interviewés. Nos analyses suggèrent que bien que tous les participants aient vécu des expériences négatives dans le cadre du travail de première ligne durant la pandémie, la fréquence et l’intensité de ces expériences ont été exacerbées par les politiques et le contexte organisationnel. Les travailleuses sociales et les travailleurs sociaux ont signalé des périodes de détresse plus importantes lorsqu’ils devaient oeuvrer en dehors de leur champ de pratique, que leurs compétences n’étaient pas prises en compte ou qu’elles étaient sous-utilisées et que les contextes organisationnels priorisaient la détresse individuelle plutôt que le soutien collectif. Si nous voulons maintenir la santé et le bien-être de nos travailleuses et travailleurs, et préserver la valeur de notre profession, il importe d’interventir de manière systémique et préventive. Des strategies telles que le soutien collectif par les pairs, le debriefing, la mobilisation de l’expertise des travailleuses sociales et des travailleurs sociaux pour intervenir au plan psychosocial, et l’inclusion des voix des travailleuses et travailleurs de première ligne dans le développement de solutions pour répondre aux difficultés reliées à la pandémie pourraient aider à réduire la détresse et améliorer leur réponse aux problèmes sociaux.
       
  • MOTIVATION ASSOCIÉE AU PROCESSUS DE RACCROCHAGE SCOLAIRE DE JEUNES
           FRÉQUENTANT UN ORGANISME COMMUNAUTAIRE

    • Free pre-print version: Loading...

      Abstract: Camille Jutras-Dupont, Annie Dubeau, Danielle Desmarais, Maryvonne Merri et Dominique Eybalin
      Revenir à l’école après avoir décroché constitue un projet laborieux, notamment parce que plusieurs jeunes réintégrant le milieu de l’éducation formelle le quittent à nouveau (Marcotte et coll., 2011). Afin de mieux comprendre les enjeux motivationnels auxquels les jeunes raccrocheurs font face, notre étude s’est intéressée au projet scolaire de 28 jeunes adultes Montréalais en recourant au modèle attentes-valeur (Eccles et Wigfield, 2002). Les discours de ces jeunes font d’abord ressortir l’importance d’avoir un projet scolaire bien défini. Sur le plan de leurs attentes de succès, nous constatons que les jeunes qui identifient des moyens leur permettant de réaliser leur projet scolaire sont plus confiants. Ces éléments suggèrent qu’un accompagnement permettant de préciser son projet scolaire et d’identifier des moyens permettant sa réalisation serait bénéfique. Sur le plan de la valeur accordée au projet scolaire, le désir d’améliorer ses conditions de vie et l’importance d’obtenir un premier diplôme influencent positivement la motivation des jeunes rencontrés alors que le manque de soutien financier et familial contribue à miner celle-ci. Ce faisant, pour contrecarrer ces éléments négatifs un accompagnement visant à accroitre l’autonomie financière du jeune et son émancipation sociale est à préconiser.
       
  • RETHINKING REGULATION: INCLUSIONS, EXCLUSIONS AND STRUGGLES

    • Free pre-print version: Loading...

      Abstract: Donna Baines, Natalie Clark et Jeane Riley
      Un récent rapport du gouvernement de la Colombie-Britannique sur le racisme envers les Autochtones dans les soins de santé remet en question l’affirmation suggérant que la réglementation des professionnels de la santé protège le public et qu’elle garantisse des soins de grande qualité, professionnels et éthiques. Le permis d’exercer et la réglementation font depuis longtemps l’objet d’un débat dans le domaine du travail social, avec d’ardents défenseurs de chaque côté de celui-ci. La première section de cet article revient sur les arguments historiques et contemporains à ce sujet, dont ceux en faveur de la règlementation et ceux favorisant l’inclusion. L’article s’appuie sur des documents accessibles au public et essentiels aux questions liées au permis d’exercer et à la réglementation en Colombie-Britannique et sur deux cadres d’analyse des politiques sociales, à savoir l’analyse politique intersectionnelle autochtone (Intersectional Indigenous Policy Analysis) et le cadre d’analyse de Bacchi, pour explorer ce « qui est défini comme étant le problème » dans ce débat, et qui ces processus effacent, délégitimisent ou positionnent comme étant problématique. L’analyse montre que le débat sur la réglementation est une série de pratiques de pouvoir qui guident les questions qui seront « soulevées et celles qui seront ignorées, » dont les notions de « préjudice » et de « protection, » tout en éclipsant simultanément les perspectives et les préoccupations des Autochtones et des autres cultures non dominantes. Notre analyse suggère en outre que l’inscription obligatoire contribue à la construction des problèmes auxquels sont confrontés les travailleuses sociales et les travailleurs sociaux de manière dépolitisée et étroite. De plus, celle-ci ne favorise pas la justice sociale, la réconciliation ou la décolonisation, et nécessite une sérieuse remise en question, particulièrement en cette période de changement et de défi.
       
  • ATTENTES ET BESOINS EXPRIMÉS PAR LES FAMILLES EN QUÊTE D’ACCÈS AUX
           SERVICES D’INTERVENTION COMPORTEMENTALE INTENSIVE (ICI) ET INÉGALITÉS
           SOCIALES DE SANTÉ AU QUÉBEC

    • Free pre-print version: Loading...

      Abstract: Patrick Luyindula et Catherine des Rivières-Pigeon
      Au Québec, on observe une hausse de la prévalence du trouble du spectre de l’autisme (TSA) et des ressources limitées; ainsi, malgré de nombreux demandeurs de services, seules certaines personnes y ont accès. Dans ce contexte, la présente étude vise à connaitre la nature et distribution des attentes et besoins exprimés par les familles d’enfants ayant un TSA, et le lien de ceux-ci avec l’accès à des services d’intervention comportementale intensive (ICI). Une analyse thématique inductive des déclarations dans le formulaire de demande de service de 352 parents au sujet de leurs attentes et besoins spécifiques a été faite. Les trois thèmes (besoins et attentes) émergeant de cette analyse sont : obtenir des activités de stimulation pour l’enfant, préparer l’insertion sociale et scolaire de celui-ci et obtenir de l’aide pour améliorer la situation familiale. Les familles n’ayant pas de revenu d’emploi, et celles dont la langue d’usage des parents n’est pas le français, sont plus nombreuses à évoquer des préoccupations sur la situation familiale, alors que les familles ayant un revenu d’emploi se préoccupent davantage de l’insertion sociale et scolaire de leur enfant, et celles dont la langue d’usage est le français recherchent les activités de stimulation pour celui-ci. Les implications de ces résultats quant aux enjeux des inégalités sociales de santé seront discutées.
       
  • LA THÉORIE COMPOSITE DE LA RÉSILIENCE : IMPLICATIONS POUR
           LA RECHERCHE ET LA PRATIQUE

    • Free pre-print version: Loading...

      Abstract: André Sansoucy
      Les études sur la résilience cherchent surtout à déterminer comment et pourquoi, face à un même facteur de stress environnemental, certaines personnes restent en bonne santé, mais d’autres non. Présentement, il n’y a pas de consensus sur la conceptualisation de la résilience. En raison de cette difficulté, il n’y a pas de réponse précise pour expliquer comment améliorer la résilience d’un individu ou d’une collectivité. Bref, il importe de se questionner sur la validité de la résilience comme concept. Ayant privilégié la théorisation enracinée classique de Glaser et Strauss (1967) comme méthodologie, l’objectif de cette recherche était d’établir des pistes théoriques permettant une lecture cohérente des diverses recherches antérieures sur la résilience et de fournir un encadrement pour les recherches et les interventions à venir. La résilience se résume à un terme représentant les discours sur six construits qui sont interconnectés mais distincts : la vulnérabilité, les facteurs de protection, les stratégies de coping, l’adaptabilité, la sensibilité, et la récupération. Au sein de leurs contextes politiques et culturels, ces construits rendent plus claires les pistes d’actions pour intervenir sur la santé, la sécurité et le fonctionnement d’une population.
       
  • Co-construire l’autodétermination au quotidien. Vers un partenariat
           entre professionnel-le-s et personnes avec une déficience intellectuelle.
           Annick Cudré-Mauroux, Geneviève Pérart et Carla Vaucher. Editions IES,
           2020, 176 pages

    • Free pre-print version: Loading...

      Abstract: Martin Caouette, Ph.D.
       
  • Under-Served: Health Determinants of Indigenous, Inner-City, and Migrant
           Populations in Canada. Akshaya Neil Arya, A. N., & Thomas Piggott
           (Editors). Canadian Scholars, 2018, 424 pages

    • Free pre-print version: Loading...

      Abstract: Patrick Cloos, MD, MSc, PhD
       
 
JournalTOCs
School of Mathematical and Computer Sciences
Heriot-Watt University
Edinburgh, EH14 4AS, UK
Email: journaltocs@hw.ac.uk
Tel: +00 44 (0)131 4513762
 


Your IP address: 35.172.224.102
 
Home (Search)
API
About JournalTOCs
News (blog, publications)
JournalTOCs on Twitter   JournalTOCs on Facebook

JournalTOCs © 2009-