for Journals by Title or ISSN
for Articles by Keywords
help
Journal Cover Phronesis
  [1 followers]  Follow
    
   Full-text available via subscription Subscription journal
   ISSN (Online) 1925-4873
   Published by Érudit Homepage  [105 journals]
  • Quels discours pour quel développement professionnel ?
    • Abstract: Kristine Balslev ,Alexandre Buysse
       
  • Agir professionnel, point de vue et mobilité empathique
    • Abstract: Alain Rabatel : Cet article fait l’hypothèse que la construction d’un agir professionnel enseignant passe par la conceptualisation et la théorisation de la pratique, par un positionnement qui permet de prendre du recul par rapport à l’activité professionnelle, aux apprenants mais encore par des processus complexes de positionnements linguistiques et cognitifs envers les savoirs académiques et les injonctions institutionnelles. Cette hypothèse est confrontée au positionnement scriptural que de jeunes enseignants stagiaires adoptent lors de l’écriture de leur mémoire professionnel et est abordée à travers le prisme de la problématique du point de vue. Après avoir présenté cette problématique dans ses diverses dimensions, l’article se focalise sur le concept linguistique de point de vue, puis analyse ses liens avec la notion affine d’empathie, et, plus particulièrement, de mobilité empathique. Enfin, il montre combien ces techniques linguistiques, corrélées à la mobilité empathique et aux capabilités afférentes, sont de nature à aider à la professionnalisation des (jeunes) enseignants en leur permettant de problématiser leur propre point de vue grâce à une distance réflexive envers les points de vue des autorités (institutionnelles ou académiques) ou envers leur objet de recherche, à partir de la prise en compte de leur situation et de leur expérience, de façon à mieux faire émerger la complexité de leur objet de recherche et à être mieux armé pour l’exercice de leur métier. : This paper assumes that the realization of a teaching action implies the conceptualisation and the theorization of practice, a positioning that allows to put things into perspective with respect to the professional activity and to learners, as well as a complex linguistic and cognitive positioning towards academic knowledge and institutional injunctions. This hypothesis is confronted with the scriptural positioning that young pre-service teachers adopt for the writing of their professional report, and is viewed through the lens of the point of view issue. After having considered this issue in its various dimensions, the paper focuses on the linguistic concept of point of view, then analyses its relations to the adjacent notion of empathy and, more specifically, of empathic mobility. Finally, it explains how these linguistic technics, correlated to the empathic mobility and to the related abilities, contribute to the professionalization of (young) teachers by allowing them to problematize their own point of view; this problematization is achieved through a reflexive distance from the point of view of (institutional or academic) authority figures or from their own research objects and by taking into consideration their current situation and their experience in order to better emphasize the complexity of their research object and to better prepare for their professional activity.
       
  • Reconfigurer l’action enseignante pour la (re) découvrir : traces du
           répertoire didactique évolutif
    • Abstract: Francine Cicurel : Cette étude se propose d’interroger les fondements théoriques et épistémologiques d’une pratique de recherche qui suscite la production d’un commentaire oral et spontané d’enseignants placés devant le visionnement de leur propre action d’enseignement. Sur quels indices s’appuie le chercheur pour pouvoir conférer à ces discours la capacité de dévoiler quelque chose ayant trait au rapport entre discours, action et pensée enseignante ? Pour aborder cette question, on proposera de s’attacher plus particulièrement à des incidents de planification, moments d’accroc, de dilemmes, de regrets où selon l’expression de Schütz (1998), l’enseignant affronte « un monde n’allant pas de soi ». Nous pensons ici à des séquences de corpus où se jouent des rapports au savoir, aux occasions manquées ou à prendre au vol. Dans ces moments de fracture apparaissent des indices d’un répertoire didactique en évolution. Ce qui nous conduira à nous interroger sur les discours d’autoconfrontations comme matériau textuel dont l’étude renseigne sur la construction des savoirs professionnels et leur évolution. : This study intends to question the theoretical and epistemological basis of research practices that give rise to the production of spontaneous oral commentary by teachers watching their own teacher action. What clues can the researcher use to impart on these discourses their ability to reveal that which is related to the link between discourse, action and teacher thinking? To address this question, we propose to concentrate more specifically on planning incidents, challenging moments, dilemmas and regrets in which, according to Schütz’s expression (1998), the teacher faces a world that is not self-evident. Here we will consider corpus sequences in which relationships to knowledge and opportunities - both missed and taken advantage of - play out. In these moments of fracture, hints of an evolving didactic repertoire seem to appear. This will bring us to question the discourses of self-confrontation as textual material, the study of which informs of the construction of professional knowledge and its evolution.
       
  • Discours académiques et discours professionnels : positionnement et
           savoirs des enseignants en formation
    • Abstract: Dominika Dobrowolska ,Kristine Balslev ,Edyta Tominska ,Santiago Mosquera ,Sabine Vanhulle : L’une des voies proposées pour former des enseignants réflexifs, consiste à amener les formés à problématiser ou analyser les actions menées en classe à l’aune d’apports théoriques de la formation académique dans des cadres formalisés. Ceci est notamment le cas pour les entretiens tripartites de stage, qui se situent à l’intersection du monde professionnel et du monde académique. Dans ce cadre, les formés produisent des discours complexes dans lesquels ils se positionnent, se réfèrent à de savoirs multiples, tout en décrivant et analysant le travail effectué en stage. Considérant que l’analyse de ces discours éclaire une part du développement professionnel, cette contribution regarde de près ce qui se joue et s’apprend dans ces entretiens. En comparant l’évolution des problématiques professionnelles de deux enseignants en formation, les résultats portent sur trois éléments clés : le positionnement qu’adopte l’EF par rapport à ce qu’il dit et à ses interlocuteurs, la manière dont il intègre les éléments théoriques de la formation dans son discours, et la façon dont il met en récit les situations de travail et les événements vécus en stage. Ils mettent notamment en évidence différentes manières d’analyser les pratiques de stage correspondant à deux formes de discours : une forme académique et une forme professionnelle. : In teacher education, students have to link theoretical knowledge from educational studies or other academic fields with classroom experiences in formal settings such as triadic mentoring conversations. Students make this link through verbal activities, which are the heart of our analysis. Students produce complex discourses in which they position themselves, refer to multiple types of knowledge, describe and analyse their practicum. Considering that discourse analysis enlightens professional development processes, we study what prospective teachers (PTs) learn in a specific moment of formal mentoring conversations that is a presentation of problematic issues. We compare the evolution of these presentations for two PTs. Through an utterer centred approach, we focus on three key elements: positioning adopted by PTs regarding the content of their sayings and their discussion partners; the way they integrate the theoretical concepts in their discourse; and the way they put in words working experiences and specific internship events. These elements enlighten the process of self-building and building of professional knowledge. Our results point out that in these « in between » settings, preservice teachers produce two kinds of discourse: academic and professional.
       
  • Écriture des pratiques et remaniements subjectifs de la position
           professionnelle
    • Abstract: Patrick Geffard ,Arnaud Dubois : En France comme au Québec, les objectifs de formation des professionnels de l’éducation sont énoncés dans des référentiels de compétences. Le référentiel français s’inspire de la figure du « praticien réflexif » (Schön, 1983). Cet article présente un dispositif de formation insistant sur les interactions entre étudiants par des groupes d’écriture des pratiques, une correspondance inter-étudiants et des « institutions coopératives ». En analysant des matériaux recueillis à fin de recherche durant la formation, sont proposées des hypothèses de compréhension concernant les déplacements subjectifs des étudiants et les capacités du dispositif à favoriser une appropriation adéquate de la position professionnelle. : In France and in Quebec, the training objectives of education professionals are now contained in repositories of skills. The French repository is strongly influenced by the figure of the ‘reflective practitioner’ (Schön, 1983). This paper presents a training device for future professionals of teaching and education that focuses on interactions between students through the use of practices writing groups, an inter-student correspondence and ‘cooperative institutions’. By analysing some of the materials collected for research purposes during the training, comprehension assumptions are offered about the subjective rearrangements experienced by students and the device capabilities to promote an appropriate acquisition of professional position.
       
  • Transitions de culture évaluative chez des futurs enseignants de
           l’enseignement secondaire
    • Abstract: Isabelle Nizet : En matière d’évaluation, les apprentissages professionnels des futurs enseignants supposent une double transition culturelle qui se caractérise par le passage d’une culture première en évaluation (d’ancien élève ou d’étudiant) à une culture seconde (professionnelle) (Nizet, 2013, 2015). Ces apprentissages impliquent la construction de concepts et de techniques propres au domaine de l’évaluation et agissent comme des appuis pour référencer les pratiques évaluatives (Vial, 2009), leur statut épistémologique évoluant au contact de l’activité professionnelle. Dans le cadre d’une recherche portant sur le processus d’« assessment literacy » de futur enseignants (Mertler, 2004, 2009; Willis, Addie & Klenowski, 2013) nous souhaitons comprendre comment évolue la reconfiguration de ces savoirs de formation dans le cadre d’échanges ayant eu lieu entre le stagiaire et son enseignant associé. Nous présentons le résultat d’une analyse d’échanges relatés par des futurs enseignants du secondaire portant sur des problèmes liés à l’évaluation des élèves durant leur stage. L’analyse met en lumière une évolution des valeurs attribuées aux savoirs de formation selon des critères de crédibilité, d’intelligibilité et de légitimité. : The professional learning in assessment of future teachers assumes a double cultural transition that is characterized by the passage of a first evaluation culture (of former pupil or student) to a second evaluation culture (professional) (Nizet, 2013, 2015). In this learning process, these conceptual aspects are essential to support benchmarking of assessment practices (Vial, 2009) as the epistemological status of the knowledge evolves in contact with professional activity.As part of a research on the process of “assessment literacy” (Mertler, 2004, 2009; Willis, Addie & Klenowski, 2013) we wish to understand the evolution of the reconfiguration of professional knowledge during interactions between the future teacher and his in service associate teacher. We present the result of the analysis of exchanges as told by future secondary teachers concerning assessment problems within the classroom, during their traineeship. The analysis highlights the evolution in the value given to knowledge by the future teacher based on credibility, intelligibility and legitimacy criteria.
       
  • Circulation de savoirs entre institution de formation et terrains
           scolaires : analyse de dispositifs de formation à l’enseignement de
           la production écrite en Suisse romande
    • Abstract: Roxane Gagnon ,Véronique Laurens : Dans ce texte, nous analysons le traitement de la pratique professionnelle dans deux séquences de formation portant sur l’enseignement de la production écrite. Dans un premier temps, nous observons les caractéristiques des dispositifs de formation prévoyant l’alternance entre le terrain scolaire et l’institution de formation. La focale est ensuite mise sur les interactions entre formateur et formés à l’intérieur de deux activités de formation ciblant le retour sur la pratique. L’intérêt de cette double perspective est de mieux comprendre la circulation des savoirs d’un lieu à un autre et comment cette circulation est mise au service du développement de l’agir enseignant. : In this contribution, we analyse the treatment of professional practice in two training sequences dedicated to the teaching of written French. Firstly, we examine the characteristics of the training devices organised with a combination of school field and training institution scheme. We then focus on interactions between trainer and trainees within two training activities aimed at sharing and reflecting on practicum. The interest of this double perspective lies in the understanding of knowledge circulation between school field and training institution and how this circulation serves the development of teachers’ action.
       
  • Interagir pour apprendre en gestion de classe au secondaire : analyse du
           discours des futurs enseignants dans un espace collaboratif
    • Abstract: Pier-Ann Boutin ,Christine Hamel ,Josée-Anne Gouin : Afin de soutenir le développement professionnel des futurs enseignants au secondaire lors de leur formation initiale universitaire, et ce, en lien avec le concept de praticien réflexif dans une approche par compétence, un design pédagogique novateur fut mis en place dans un cours dédié à la gestion de classe. En effet, ce design, inspiré des principes de la communauté d’apprentissage (Brown, 1994), a amené les étudiants-stagiaires à développer un discours collectif sur leur pratique professionnelle à travers les enjeux propre à la gestion de classe au secondaire et à leurs préoccupations lors d’un stage de cinq semaines. Nous faisons la prémisse que la participation à l’élaboration d’un discours collectif sur les pratiques professionnelles permet aux étudiants de, non seulement, réfléchir sur leur pratique, mais de faire des apprentissages professionnels durables. Ainsi, notre étude s’attarde à l’engagement des étudiants dans l’élaboration du discours collectif et aux actions leur permettant de faire avancer celui-ci. : In order to support the professional development of high school preservice teachers during their initial university training as reflective practitioners an innovative educational design was placed in a classroom management course. With this design, inspired by the principles of the learning community (Brown, 1994), has assisted students to develop a collective discourse on their professional practice through their own issues in the secondary classroom management and their concerns during a five weeks internship. We make the assumption that the participation in the development of a collective discourse on professional practice allows students to not only reflect on their practice, but also to gain significant professional learning. Thus, our study focuses on student engagement in the development of collective discourse and actions enabling them to advance it.
       
  • Appréhender le développement d’un discours d’expérience sur le
           travail en accompagnement VAE : vers une analyse des mouvements
           dialogiques, relationnels, contextuels et interprétatifs
    • Abstract: Vanessa Rémery : La contribution rend compte des résultats d’une recherche conduite dans un organisme de formation aux métiers socio-éducatifs auprès de plusieurs conseillers en Validation des Acquis de l’Expérience. A partir d’une observation ethnographique, nous nous intéressons à l’activité de ces conseillers au cours des entretiens menés avec les candidats qu’ils accompagnent. Plus spécifiquement, nous cherchons à comprendre comment l’activité qu’ils déploient peut soutenir le développement par le candidat d’un discours d’expérience sur son travail. La recherche s’intéresse à la fois aux transformations des énoncés d’expérience produits par le candidat, mais aussi aux modalités par lesquelles ce qui se dit à propos du travail se transforme dans le dialogue qui s’engage entre le candidat et le conseiller. La question de la contribution du conseiller est centrale pour comprendre le développement du discours d’expérience dans ce contexte. Nous proposons ici des éléments de réponse à cette problématique à partir de l’analyse d’extraits d’entretien en mettant en évidence la façon dont peuvent être repérés différents types de mouvements dans les échanges conseiller/candidat contribuant aux dynamiques développementales en jeu de l’entretien. : The contribution describes the results of a research on the work activity of counselors in the field of Accreditation of Prior Learning. From an ethnographic observations conducted in a training Social Work organization, we analyse the activity of the counselors during the interviews with the candidates they guide. We seek to understand how the activity they deploy can support the candidate’s development of an experience discourse about his or her work. The research focuses both on the transformations of the candidate’s discourses of experience and on the ways in which what is said about work is transformed within the dialogue between the candidate and the counselor. The question of the counselor’s contribution is central to understanding the development of the discourse of experience in this context. We propose here some answers to this problem based on the analysis of real dialogues by highlighting how different types of movements can be identified in the counselor / candidate exchanges contributing to the developmental dynamic observed.
       
  • Effets formateurs de verbalisations issues d’entretiens
           d’autoconfrontation (Le cas de la formation pratique d’agents de soin
           mortuaire)
    • Abstract: Long Pham Quang : L’article porte sur l’étude de l’apprentissage sur la place de travail du métier d’agent de soin mortuaire. Il s’appuie sur une analyse des verbalisations produites par des stagiaires dans un dispositif méthodologique de recherche reposant sur des entretiens d’autoconfrontation. Ces entretiens se rapportent à des séquences filmées d’apprentissage en situation de travail. L’objectif est d’identifier, dans le cadre de l’interaction tutorale, des traces d’apprentissage du stagiaire dans ses verbalisations, qui peuvent être mises en rapport avec des référentiels hospitaliers. Les autoconfrontations engendrent des verbalisations à partir de traces filmées de l’activité qui, comme l’a montré la clinique de l’activité, ne sont pas une simple restitution de l’activité telle qu’elle a eu lieu, mais constitue une expérience dont la présente contribution vise à caractériser les aspects formatifs pour les stagiaires engagés. Les analyses produites mettent en évidence que les entretiens d’autoconfrontation ont un effet formatif outre leur fonction permettant de mieux comprendre l’activité. Dans cette perspective, la contribution s’inscrit tout particulièrement dans un enjeu méthodologique en insistant sur l’analyse des données visant à rendre compte des traces d’apprentissage telles que verbalisées et reconnues par les stagiaires dans leurs interactions avec les tuteurs. Nous interrogeons à cette occasion la dimension formative de cet appareillage méthodologique dans la perspective de participer à la conception de dispositifs de formation destinés à ces professionnels. : The article focuses on the study of workplace learning for hospital’s staff to become mortuary care agents. It is based on the analysis of verbalizations obtained from self-confrontations interviews made with the mortuary care trainees. These interviews are extracted from video recordings taken while trainees carry out their normal task. The goal is to identify, within the context of the interaction between trainees and tutors, signs of learning progress in the trainees’ verbalizations, which could be linked to existing hospital standards. As demonstrated by the activity clinic methodology, these verbalizations are not just a simple depiction of the work activity as it happened but serve as an experiment to underline the learning benefits for the trainees. Beyond the benefits of better understanding the trainees work tasks, the resulting analyses indeed support the formative aspect of self-confrontation interviews. In this perspective, the article focuses on a methodological aspect, the data analysis to account for signs of learning such as verbalized and recognized by the trainees in their interactions with tutors. On the occasion, we question the formative dimension of this methodological setting in the prospect of designing training devices for these professionals.
       
  • Dynamique de positionnement dans les interactions tutorales : une analyse
           interactionnelle dans le champ de la formation à l’éducation de
           l’enfance1
    • Abstract: Isabelle Durand : Cette contribution rend compte de travaux, conduits dans le cadre d’une recherche sur la formation à l’éducation de l’enfance à Genève, qui visent à éclairer la problématique du positionnement des stagiaires dans les activités auxquelles ils participent sur la place de travail. L’analyse des indices sémiotiques de participation aux interactions met en évidence les fluctuations des positionnements réciproques des participants aux interactions tutorales, et montre la coexistence de deux relations asymétriques inversées, dans une forme de «double asymétrie croisée». Dans ce contexte le positionnement des stagiaires est vulnérable aux événements professionnels qui émergent dans le cours de l’interaction. : This contribution reports on a study conducted as part of a research on early childhood educators’ vocational training in Geneva. We wish to better understand the interrelational positioning challenges that the students face during the activities in which they participate in the workplace. The multimodal analysis highlights the frequent shifts of the participants’ reciprocal positions in mentoring interactions, and shows the coexistence of two inverted asymmetrical relations in a form of “double-cross asymmetry”. In this context, the trainees’ positioning is vulnerable to the professional events that emerge in the course of interaction.
       
  • Former à quelle activité socioculturelle ?
    • Abstract: Alexandre Buysse : Nous examinons la formation à l’enseignement en tant que formation à des activités socioculturelles. Nous exposons en quoi la formation peut se décomposer comme étant la participation à trois activités distinctes : l’activité académique, l’activité d’enseignement et l’activité réflexive. Chacune des trois activités est porteuse d’une forme socioculturelle et dispose de particularités dans sa transmission. L’étudiant intériorise ainsi trois formations différentes et trois manières différentes de penser et d’élaborer du savoir. Après avoir décrit le cadre théorique qui permet de circonscrire une forme socioculturelle et son lien avec l’activité, nous décrivons les modes de transmission et les trois activités étudiées. Finalement, nous dégageons des propositions quant à la formation des enseignants. : We examine teacher education as the education to sociocultural activities. We detail how teacher education can be considered as the participation into three different activities: that academic activity, the teaching activity and the reflexive activity. Each of those three activities is mediating a sociocultural form and has typical traits in its transmission. The student thus internalizes three different training and three different ways of thinking and elaborating knowledge. We present the theoretical framework that enables us to outline a sociocultural form and its link with the sociocultural activity. We then describe the different modalities of transmission of these activities. We finally elaborate on some proposals regarding teacher education.
       
 
 
JournalTOCs
School of Mathematical and Computer Sciences
Heriot-Watt University
Edinburgh, EH14 4AS, UK
Email: journaltocs@hw.ac.uk
Tel: +00 44 (0)131 4513762
Fax: +00 44 (0)131 4513327
 
Home (Search)
Subjects A-Z
Publishers A-Z
Customise
APIs
Your IP address: 54.162.211.170
 
About JournalTOCs
API
Help
News (blog, publications)
JournalTOCs on Twitter   JournalTOCs on Facebook

JournalTOCs © 2009-2016