for Journals by Title or ISSN
for Articles by Keywords
help
Followed Journals
Journal you Follow: 0
 
Sign Up to follow journals, search in your chosen journals and, optionally, receive Email Alerts when new issues of your Followed Journals are published.
Already have an account? Sign In to see the journals you follow.
Journal Cover African Journal of Reproductive Health
  [SJR: 0.325]   [H-I: 25]   [7 followers]  Follow
    
  This is an Open Access Journal Open Access journal
   ISSN (Print) 1118-4841 - ISSN (Online) 2141-3606
   Published by African Journals Online Homepage  [263 journals]
  • Managing Caesarean Scar Pregnancy in low Resource Settings: 2 Case Reports
           and a Description of Transrectal Ultrasound guided Surgical Approach
           (TRUGA).

    • Authors: Uche A Menakaya, Tihomir Djordjic, Rhett Morton, Sarah Crook, Bruno Giorgio, Fernando Infante, George Condous
      Abstract: Caesarean scar pregnancy (CSP) occurs when an embryo implants in a previous caesarean section scar. It has a reported incidence of 1 in 1800. Various surgical and medical techniques have been described in case reports for the management of CSP. These techniques are usually undertaken in tertiary level units with significant resource availability. In this paper, we present a new clinical perspective for the management of CSP in low resource settings and describe the steps involved in a transrectal ultrasound guided approach with dilatation of uterine cervix and subsequent evacuation of uterine contents (TRUGA with D&C).
      Keywords: caesarean scar pregnancy, transrectal ultrasound guided surgical approach.
      Résumé
      La grossesse de la cicatrice césarienne (GCC) se produit lorsqu'un implant d'embryon dans une précédente cicatrice césarienne. Il a une incidence déclarée de 1 à 1800. Les techniques chirurgicales et médicales diverses ont été décrites dans les rapports de cas de la gestion du GCC. Ces techniques sont habituellement effectuées dans les unités de niveau supérieur avec la disponibilité des ressources importantes. Dans cet article, nous présentons un nouveau point de vue clinique pour la gestion du GCC dans les milieux à faibles ressources et nous faisons une description des étapes d'une approche guidée des ultrasons transrectaux avec une dilatation du col de l'utérus et l'évacuation éventuelle du contenu utérin (FARR avec D & C). 
      Mots-clés: grossesse de la cicatrice césarienne, approche chirurgicale guidée de l’échographie transrectale.
      PubDate: 2015-12-17
      Issue No: Vol. 19, No. 3 (2015)
       
  • Men’s Attitudes Towards Contraception in Sub-Saharan Africa

    • Authors: Kristin E Bietsch
      Abstract: This paper examines male attitudes towards family planning in Sub-Saharan Africa. Studying attitudes is ideal as they can be calculated for all men, at any point in their lives, regardless of marital status, sexual activity, or fertility desires. We find that positive attitudes towards family planning have increased across Sub-Saharan Africa in the last two decades. We analyze both the association of positive attitudes with a variety of demographic characteristics (age, marital status, education, and religion) and the relationships with multiple forms of discussion about family planning (radio, television, friends, and partners). We find higher approval at older ages and higher levels of education, and lower levels of approval among Muslims compared to Christians. Interactions between characteristics and discussion of family planning demonstrate that hearing or talking about contraception has different associations for different groups. This paper offers a new way to explore fertility and reproductive health in Sub-Saharan Africa. (Afr J Reprod Health 2015; 19[3]: 41-54). Keywords: Men, Africa, Attitudes, Contraception, Communication. Cet article examine les attitudes des hommes envers la planification familiale en Afrique subsaharienne. Étudier les attitudes est idéal, car elles peuvent être calculées pour tous les hommes, à tout moment de leur vie, indépendamment de l’état civil, l'activité sexuelle, ou les désirs de fécondité. Nous constatons que des attitudes positives envers la planification familiale ont augmenté dans toute l'Afrique sub-saharienne au cours des deux dernières décennies. Nous analysons à la fois l'association des attitudes positives et une variété de caractéristiques démographiques (âge, 'état civil, éducation et religion) et les relations avec les multiples formes de discussion sur la planification familiale (radio, télévision, amis et partenaires). Nous constatons qu’il y a beaucoup plus d'approbation à un âge avancé et à des niveaux plus élevés de l'éducation, et qu’il y a des niveaux bas d'approbation parmi les musulmans par rapport aux chrétiens. Les interactions entre les caractéristiques et la discussion de la planification familiale démontrent qu’entendre parler ou de parler de la contraception a de différentes associations pour les différents groupes. Cet article propose une nouvelle façon d'explorer la fécondité et la santé de la reproduction en Afrique sub-saharienne. (Afr J Reprod Health 2015; 19 41-54). Mots-clés: hommes, Afrique, attitudes, contraception, Communication
      PubDate: 2015-10-29
      Issue No: Vol. 19, No. 3 (2015)
       
  • Female Genital Mutilation: A Literature Review of the Current Status of
           Legislation and Policies in 27 African Countries and Yemen

    • Authors: Jane Muthumbi, Joar Svanemyr, Elisa Scolaro, Marleen Temmerman, Lale Say
      Abstract: This article discusses the results of a literature review that has assessed the impact of Female Genital Mutilation (FGM) legislation in 28 countries (27 in Africa and Yemen) where FGM is concentrated. Evidence on the impact of FGM legislation was available on prevalence of FGM; changes in societal attitudes and perceptions of FGM; knowledge and awareness of FGM legislation and consequences, and the impact on medicalization. While the majority of countries have adopted legal frameworks prohibiting FGM, these measures have been ineffective in preventing and/or in accelerating the abandonment of the practice. Anti-FGM laws have had an impact on prevalence in only two countries where strict enforcement of legal measures has been complemented by robust monitoring, coupled with robust advocacy efforts in communities. Owing to poor enforcement and lax penalties, legal measures have had a limited impact on medicalization. Similarly, legal frameworks have had a limited impact on societal attitudes and perceptions of FGM, with evidence suggesting rigid enforcement of FGM laws has in some instances been counterproductive. Although evidence suggests legislation has not influenced the decline in FGM in the majority of countries, legal frameworks are nevertheless key components of a comprehensive response to the elimination and abandonment of the practice, and need to be complemented by measures that address the underlying socio-cultural causes that are the root of this practice. (Afr J Reprod Health 2015; 19[3]: 32-40). Keywords: FGM/C, legislation, national plans of action, health policies and Africa Cet article ‘etudie les résultats d'un examen de la documentation sur l’évaluation de l'impact de la législation sur la mutilation génitale féminine (MGF) dans 28 pays (27 en Afrique et au Yémen) où la MGF s’est concentrée. Les preuves de l'impact de la législation de la MGF était disponible sur la prévalence de la MGF, les modifications dans les attitudes et les perceptions de la société à l’égard de la MGF, la connaissance et la sensibilisation par rapport à la législation et à des conséquences des MGF, et l'impact sur la médicalisation. Alors que la majorité des pays ont adopté des cadres juridiques interdisant la MGF, ces mesures ont été inefficaces dans la prévention et / ou dans l'accélération de l'abandon de la pratique. Les lois anti-MGF ont eu un impact sur la prévalence dans seulement deux pays où l'application stricte des mesures juridiques a été complétée par un suivi rigoureux, ajouté à de solides efforts de la sensibilisation dans les communautés. En raison de la mauvaise application et des sanctions laxistes, des mesures juridiques ont eu un impact limité sur la médicalisation. De même, les cadres juridiques ont eu un impact limité sur les attitudes et les perceptions de la société envers la MGF, avec des preuves qui suggèrent que l'application rigide des lois de la MGF a été, dans certains cas, contre-productive. Bien que la preuve suggère que la législation n'a pas influencé la baisse de la MGF dans la majorité des pays, les cadres juridiques sont néanmoins des éléments clés d'une réponse globale à l'élimination et à l'abandon de la pratique, et doivent être complétées par des mesures qui se préoccupent des causes socioculturelles sous-jacentes qui sont à la racine de cette pratique. (Afr J Reprod Health 2015; 19[3]: 32-40). Mots-clés: l'E / MGF, la législation, plans d'action nationaux, les politiques de santé et de l'Afrique
      PubDate: 2015-10-29
      Issue No: Vol. 19, No. 3 (2015)
       
  • Editorial: High Prevalence of Male infertility in Africa: Are Mycotoxins
           to Blame?

    • Authors: Ukpai Agwu Eze, Friday E. Okonofua
      Abstract: No abstract.
      PubDate: 2015-10-29
      Issue No: Vol. 19, No. 3 (2015)
       
  • The Ebola Virus and Human Rights Concerns in Africa

    • Authors: Ebenezer T. Durojaiye, Gladys Mirugi-Mukundi
      Abstract: In the wake of the Ebola virus disease (EVD) that is ravaging parts of Africa certain measures are being taken by governments to prevent the spread of the epidemic within their borders. Some of these measures are drastic and may likely have implications for the fundamental rights of individuals. The EVD outbreaks have brought to the fore again the tension between public health and human rights. This article discusses the origin and mode of transmission of the EVD and then considers the human rights challenges that may arise as a result of states’ responses to the disease in Africa. (Afr J Reprod Health 2015; 19[3]: 18-26). Keywords: Ebola, Public Health, human right. Dans le sillage de la maladie à virus Ebola (MVE) qui ravage certaines parties de l'Afrique sont les mesures prises par les gouvernements pour prévenir la propagation de l'épidémie au sein de leurs frontières. Certaines de ces mesures sont drastiques et peuvent vraisemblablement avoir des implications pour les droits fondamentaux des individus. Les épidémies de la MVE ont mis en évidence à nouveau la tension entre la santé publique et les droits humains. Cet article traite l'origine et le mode de transmission de la MVE, puis il examine les défis des droits humains qui peuvent survenir à la suite des réponses des Etats à la maladie en Afrique. (Afr J Reprod Health 2015; 19[3]: 18-26). Mots-clé: Ebola, de santé publique, droit humain.
      PubDate: 2015-10-29
      Issue No: Vol. 19, No. 3 (2015)
       
  • Knowledge of School Health Programme among Public Primary School Teachers
           in Oyo State, South-Western Nigeria: A Rural- Urban Comparative Study

    • Authors: Ayodeji M. Adebayo, Modupe O. Onadeko
      Abstract: Teachers are in a vantage position to facilitate positive health among school-age children through the School Health Programme (SHP). Lack of basic knowledge of the programme among them will hinder its effective implementation. Studies to gauge teachers’ knowledge of SHP are needed to improve the current suboptimal level of implementation in Nigeria. This study was conducted to assess and compare the knowledge of SHP among public primary school teachers in rural and urban areas of Oyo State, South-west Nigeria. A comparative cross-sectional survey was conducted among teachers in selected rural and urban public primary schools using a 2-stage cluster sampling technique. Knowledge scores were computed giving minimum and maximum obtainable scores of 0 and 33 respectively. Respondents were reported as having inadequate knowledge if aggregate score was <16.5 and adequate if ≥16.5. Associations were tested using Chi-square and t-test for qualitative and quantitative variables respectively at p=0.05. Majority (84.6%) of the teachers had inadequate knowledge of SHP with similar proportions in the rural (84.2%) and urban (84.9%) schools. Higher proportions of those aged ≥40 years, that were ever married and had 2 qualifications had adequate knowledge compared with their counterparts (p<0.05). Majority of the teachers had inadequate knowledge of SHP. Further study to assess teachers’ training in SHP is needed. This may inform training intervention to upgrade their knowledge of the programme in the study area. (Afr J Reprod Health 2015; 19[3]: 55-60). Keywords: School-age children, Effective implementation, Adequate knowledge, Positive health Les enseignants sont dans une position avantageuse pour faciliter la santé positive chez les enfants d'âge scolaire par le biais du programme de santé à l’école (PSE). Le manque de connaissances de base sur le programme parmi eux va entraver sa mise en oeuvre effective. Il faut des études pour jauger les connaissances des enseignants de PSE à fin d’améliorer le niveau sous-optimal de la mise en oeuvre actuelle au Nigeria. Cette étude a été menée pour évaluer et comparer la connaissance de PSE au sein des enseignants des écoles primaires publiques dans les zones rurales et urbaines de l'État d'Oyo, au sud-ouest du Nigeria. Une étude comparative transversale a été menée auprès des enseignants dans les écoles primaires publiques rurales et urbaines sélectionnées à l’aide d’une technique d’échantillonnage en grappes à 2 étages. Les scores de connaissance ont été calculés, ce qui a donné des scores obtenus minimaux et maximaux de 0 et 33, respectivement. Les interviewés ont été considérés comme ayant une connaissance insuffisante si le score total était de <16,5 et adéquate s’il est de ≥16.5. Les associations ont été analysées à l'aide du chi carré et l’analyse t pour les variables qualitatives et quantitatives respectivement à p = 0,05. La majorité (84,6%) des enseignants avait une mauvaise connaissance du PSE avec des proportions semblables dans le milieu rural (84,2%) et (84,9%) des écoles urbaines. Des proportions plus élevées de personnes âgées de 40 ans et, qui aient jamais été mariés et ont eu 2 qualifications avaient une connaissance suffisante par rapport à leurs homologues (p <0,05). La majorité des enseignants avaient une connaissance insuffisante du PSE. Il faut une étude plus approfondie pour évaluer la formation des enseignants dans le PSE. Cela peut justifier l'intervention de la formation afin d'améliorer leurs connaissances du programme dans la zone d'étude. (Afr J Reprod Health 2015; 19[3]: 55-60).Mots-clés: enfants d'âge scolaire, mise en oeuvre efficace, connaissance adéquate, santé positive

      PubDate: 2015-10-29
      Issue No: Vol. 19, No. 3 (2015)
       
  • Quality Indicators and Outcomes of Emergency Caesarean Deliveries at a
           District-level Maternity Hospital

    • Authors: Melike Harfouche, Mina Hosseinipour, Stephen Kaliti, Jeffrey Wilkinson
      Abstract: The objective of this research study is to identify quality indicators of cesarean deliveries and determine their relationship to neonatal and maternal morbidity and mortality in one high volume maternity hospital in Lilongwe, Malawi. Demographic, perioperative, and postoperative data were collected on all cesarean deliveries over three months. Indicators of quality (antibiotic administration, use of oxytocin, decision-to-incision time, and uterine incision type) were compared to maternal morbidities (postpartum hemorrhage, fistula and wound infection) and neonatal mortality. Causes of delays in decision to incision time were identified. 513 cesarean deliveries were performed during the study period, with no maternal deaths and 39 neonatal deaths. Adherence to oxytocin and antibiotic administration was high but not complete, with greater adherence to the former (97.1% vs 82.6%). The decision to incision time between women with and without neonatal deaths was similar (1.62 hours vs 1.49 hours, p=0.41). Most delays were attributed to a busy operating theatre (49.1%) and delayed transfer to the operating theatre (26.9%). Uterine rupture and cesarean hysterectomy were associated with an outcome of neonatal death (p<0.001). Infrastructure and personnel limitations are major barriers to the improvement of quality of cesarean deliveries. Future endeavors towards quality improvement must address these deficiencies. (Afr J Reprod Health 2015; 19[3]: 61-67). Keywords: obstetrics, international, quality, low resource L'objectif de cette étude est d'identifier les indicateurs de qualité de césariennes et de déterminer leur relation à la morbidité et la mortalité néonatale et maternelle dans un hôpital de la maternité de volume élevé à Lilongwe, au Malawi. Démographique, périopératoire, et les données post-opératoires ont été recueillies sur tous les accouchements par césarienne plus de trois mois. Indicateurs de qualité (l'administration d'antibiotiques, l'utilisation de l'ocytocine, l e temps de décision à l'incision, et de l'utérus de type d'incision) ont été comparés à de morbidité maternelle (hémorragie post-partum, la fistule et infection de la plaie) et la mortalité néonatale. Les causes de retards dans la prise à l'incision du temps ont été identifiés. 513 césariennes ont été effectuées au cours de la période de l'étude, aucun décès maternels et 39 décès néonatals. L'adhésion à l'ocytocine et l'administration d'antibiotiques était haute mais pas complet, avec une plus grande adhésion à l'ancien (97,1% vs 82,6%). La décision d'incision de temps entre les femmes avec et sans décès néonatals était similaire (1,62 vs 1,49 heures heures, p = 0,41). La plupart des retards ont été attribués à un théâtre chargé d'exploitation (49,1%) et le transfert retardé au théâtre d'exploitation (26,9%). La rupture utérine et l'hystérectomie césarienne ont été associées à un résultat de décès néonatal (p <0,001). Infrastructure et du personnel des limitations sont des obstacles majeurs à l'amélioration de la qualité des accouchements par césarienne. Les efforts futurs vers amélioration de la qualité doivent combler ces lacunes. (Afr J Reprod Health 2015; 19[3]: 61-67). Mots-clés: obstétrique, internationale, de qualité, à faible ressource
      PubDate: 2015-10-29
      Issue No: Vol. 19, No. 3 (2015)
       
  • Quality of Care: A Review Of Maternal Deaths In A Regional Hospital In
           Ghana

    • Authors: Yaw Adusi-Poku, Edward Antwi, Kingsley Osei-Kwakye, Chris Tetteh, Eric Kwame Detoh, Phyllis Antwi
      Abstract: The government of Ghana and key stakeholders have put into place several interventions aimed at reducing maternal deaths. At the institutional level, the conduct of maternal deaths audit has been instituted. This also contributes to reducing maternal deaths as shortcomings that may have contributed to such deaths could be identified to inform best practice and forestall such occurrences in the future. The objective of this study was to review the quality of maternal care in a regional hospital. A review of maternal deaths using Quality of Care Evaluation Form adapted from the Komfo Anokye Teaching Hospital (KATH) Maternal Death Audit Evaluation Committee was used. About fifty-five percent, 18 (55%) of cases were deemed to have received adequate documentation, senior clinicians were involved in 26(85%) of cases. Poor documentation, non-involvement of senior clinicians in the management of cases, laboratory related issues particularly in relation to blood and blood products as well as promptness of care and adequacy of intensive care facilities and specialists in the hospital were contributory factors to maternal deaths . These are common themes contributing to maternal deaths in developing countries which need to be urgently tackled. Maternal death review with emphasis on quality of care, coupled with facility gap assessment, is a useful tool to address the adequacy of emergency obstetric care services to prevent further maternal deaths. (Afr J Reprod Health 2015; 19[3]: 68-76). Keywords: Maternal death, Review, Quality of care, Sub-saharan Africa, Ghana Le gouvernement du Ghana et les principaux intervenants ont mis en place plusieurs interventions visant à réduire la mortalité maternelle. Au niveau institutionnel, l’on a mis en place le processus de vérification des décès maternels. Ceci contribue également à réduire la mortalité maternelle puisque les lacunes qui peuvent avoir contribué à ces décès pourraient être identifiées pour influencer les meilleures pratiques et prévenir de telles occurrences dans l'avenir. L'objectif de cette étude était d'évaluer la qualité des soins de santé maternelle dans un hôpital régional. Un examen des décès maternels a été effectué à l'aide du Formulaire d'Evaluation de la Qualité des Soins adapté du Comité de vérification des décès maternels du Centre Hospitalier Universitaire de Komfo Anokye (CHUKA). Il est estimé qu’environ cinquante-cinq pour cent, 18 (55%) des cas ont reçu une documentation adéquate ; des cliniciens chevronnés ont été impliqués dans 26 (85%) des cas. La documentation insuffisante, la non-implication des cliniciens expérimentés dans la gestion des cas, les problèmes relatifs au laboratoire surtout en ce qui concerne le sang et les produits sanguins ainsi que la rapidité des soins et de l'adéquation des services du soin intensif et des spécialistes à l'hôpital, ont été des facteurs contributifs à la mortalité maternelle. Ce sont des thèmes communs qui contribuent à la mortalité maternelle dans les pays en développement qui doivent être abordés d'urgence. L’examen de décès maternel, tout en mettant l'accent sur la qualité des soins, ajouté à l'évaluation de l'écart de l'installation, est un outil utile pour faire face à la pertinence des services de soins obstétricaux d'urgence pour prévenir d'autres décès maternels. (Afr J Reprod Health 2015; 19[3]: 68-76). Mots-clés: mortalité maternelle, critique, qualité des soins, Afrique subsaharienne, Ghana
      PubDate: 2015-10-29
      Issue No: Vol. 19, No. 3 (2015)
       
  • Inter-Pregnancy Intervals and Maternal Morbidity: New Evidence from Rwanda

    • Authors: Ignace Habimana-Kabano, Annelet Broekhuis, Pieter Hooimeijer
      Abstract: The effects of short and long pregnancy intervals on maternal morbidity have hardly been investigated. This research analyses these effects using logistic regression in two steps. First, data from the Rwanda Demographic and Health Survey 2010 are used to study delivery referrals to District hospitals. Second, Kibagabaga District Hospital’s maternity records are used to study the effect of inter-pregnancy intervals on maternal morbidity. The results show that both short and long intervals lead to higher odds of being referred because of pregnancy or delivery complications. Once admitted, short intervals were not associated with higher levels of maternal morbidity. Long intervals are associated with higher risks of third trimester bleeding, premature rupture of membrane and lower limb edema, while a higher age at conception is associated with lower risks. Poor women from rural areas and with limited health insurance are less often admitted to a hospital, which might bias the results. (Afr J Reprod Health 2015; 19[3]: 77-86). Keywords: Inter-Pregnancy intervals, previous pregnancy, maternal morbidity, physiological regression, Rwanda Les effets des intervalles de grossesses courtes et longues sur la morbidité maternelle ont à peine été étudiés. Cette recherche analyse ces effets à l’aide de la régression logistique en deux étapes. Premièrement, les données de l'Enquête démographique et de la Santé du Rwanda de 2010 ont été utilisées pour étudier les orientations des accouchements dans les hôpitaux de district. Deuxièmement, les dossiers de maternité de l'Hôpital du district de Kibagabaga sont utilisés pour étudier l'effet des intervalles entre les grossesses sur la morbidité maternelle. Les résultats montrent que des intervalles courts et longs conduisent à de plus grandes chances d'être orientés à cause des complications de grossesse ou d’accouchement. Une fois admis, les intervalles courts ne sont pas associés à des niveaux plus élevés de morbidité maternelle. Les longs intervalles sont associés à des risques plus élevés de saignements de troisième trimestre, la rupture prématurée de la membrane et l’oedème des membres inférieurs, alors que la conception à un âge plus élevé est associée à moins de risques. Les femmes pauvres des zones rurales et qui avaient l'assurance maladie limitée sont moins souvent admises dans un hôpital, ce qui pourrait biaiser les résultats. (Afr J Reprod Health 2015; 19[3]: 77-86). Mots-clés: intervalles entre les grossesses, grossesse précédente, morbidité maternelle, régression physiologique, Rwanda
      PubDate: 2015-10-29
      Issue No: Vol. 19, No. 3 (2015)
       
  • Addressing the Sexual and Reproductive Health Needs of Young People in
           Ethiopia: An Analysis of the Current Situation

    • Authors: Nigina Muntean, Worknesh Kereta, Kirstin R Mitchell
      Abstract: Young people in Ethiopia face a number of risks to their sexual and reproductive health, including adolescent pregnancy, sexual violence, and unmet need for family planning. This study explores the extent to which current service provision addresses the SRH needs of young Ethiopians. Methods included a comprehensive review of the academic and policy literature on young people’s SRH and service provision in Ethiopia; and 14 semi-structured Key Informant Interviews. Factors affecting utilization of sexual and reproductive services by young people include: limited SRH knowledge, lack of open discussion of sexual matters, low status of women, cultural and logistical barriers, competing priorities among community health professionals, limited resources for health facilities, and negative attitudes of providers towards unmarried youth. While the antenatal needs of young married women are somewhat addressed, gaps exist in terms of services for unmarried youth, young men, rural youth and vulnerable groups. The national policy platform has created an enabling environment for addressing youth SRH needs but challenges to implementing these policies still persist. The way forward requires a focus on reducing barriers to utilization of services, and attention to underserved groups. It also requires resource mobilization, strong leadership and effective coordination between stakeholders and donors. (Afr J Reprod Health 2015; 19[3]: 87-99). Keywords: Ethiopia, young people, sexual and reproductive health, service provision Les jeunes gens en Ethiopie sont confrontés à un certain nombre de risques par rapport à leur santé sexuelle et de la reproduction, y compris la grossesse chez les adolescentes, la violence sexuelle, et les besoins non satisfaits de planification familiale. Cette étude explore la mesure dans laquelle la prestation de services actuelle aborde les besoins de la SSR des jeunes Ethiopiens. Les méthodes comprennent un examen complet de la documentation académique et politique sur la SSR des jeunes et la prestation de services en Ethiopie; et 14 entrevues semi-structurées auprès des informateurs clés. Les facteurs influant sur l'utilisation des services sexuels et de la reproduction par les jeunes gens comprennent: une connaissance limitée de la SSR, le manque de discussion ouverte sur les questions sexuelles, situation inférieure des femmes, les barrières culturelles et logistiques, des priorités concurrentes entre les professionnels de santé communautaire, des ressources limitées pour les établissements de santé, et les attitudes négatives des prestataires envers les jeunes non mariés. Alors que les besoins de soins prénatals de jeunes femmes mariées sont peu abordés, il existe des lacunes en matière de services pour les jeunes célibataires, les jeunes hommes, les jeunes ruraux et les groupes vulnérables. La plate-forme de politique nationale a créé un environnement favorable pour répondre aux besoins de santé sexuelle et de la reproduction des jeunes gens mais il existe encore des défis à la mise en oeuvre de ces politiques. La voie à suivre exige un accent sur la réduction des obstacles à l'utilisation des services, et l'attention aux groupes mal desservis. Elle exige également la mobilisation des ressources, un leadership fort et une coordination efficace entre les parties prenantes et les donateurs. (Afr J Reprod Health 2015; 19[3]: 87-99). Mots-clés: Ethiopie, jeunes gens, santé sexuelle et de reproduction, prestation de services
      PubDate: 2015-10-29
      Issue No: Vol. 19, No. 3 (2015)
       
  • Media Influence on Sexual Activity and Contraceptive Use: A Cross
           Sectional Survey among Young Women in Urban Nigeria

    • Authors: Ummulkhulthum A. Bajoga, Ken L. Atagame, Chinelo C. Okigbo
      Abstract: This study assessed the relationship between recent exposure to family planning (FP) messages in the media (newspaper, radio, television, and mobile phones) and use of modern contraceptive methods among women aged 15-24 years living in six cities in Nigeria. Logistic regression models were used to predict recent media exposure to FP messages and its association with sexual experience and modern contraceptive method use. About 45% of our sample had ever had sex with only a quarter of them using a modern contraceptive method at the time of survey. Approximately 71% of our sample was exposed to FP messages in the media within the three months preceding the survey. The main sources of media exposure were mobile phones (48%), radio (37%), and television (29%). Controlling for relevant factors, recent media exposure to FP messages predicted both sexual experience and use of modern contraceptive methods, although there were city-level differences. (Afr J Reprod Health 2015; 19[3]: 100-110). Keywords: Media Exposure, Sexual Experience, Modern Contraceptive Use Cette étude a évalué la relation entre l'exposition récente à la planification familiale (PF), des messages dans les médias (journaux, radio, télévision, et téléphones portables) et l'utilisation des méthodes contraceptives modernes chez les femmes âgées de 15-24 ans domiciliées dans six villes au Nigeria. Des modèles de la régression logistique ont été utilisés pour prédire l'exposition récente des médias aux messages de la PF et son association avec l'expérience sexuelle et la méthode moderne de l’utilisation de la contraception. Environ 45% de notre échantillon avait jamais eu des rapports sexuels tandis que un quart d'entre elles utilisaient une méthode contraceptive moderne au moment de l'enquête. Environ 71% de notre échantillon a été exposé à des messages de la PF dans les médias au cours des trois mois précédant l'enquête. Les principales sources d'exposition de médias étaient les téléphones portables (48%), la radio (37%), et la télévision (29%). Les mesures pour contrôler des facteurs pertinents, l'exposition médiatique récente de messages de la PF prédisent à la fois l'expérience sexuelle et l'utilisation des méthodes contraceptives modernes, bien qu'il y ait des différences de niveau de la ville (Afr J Reprod Health 2015; 19[3]: 100-110). Mots-clés: exposition médiatique, expérience sexuelle, utilisation de la contraception moderne
      PubDate: 2015-10-29
      Issue No: Vol. 19, No. 3 (2015)
       
  • The Other Side of Rapport: Data Collection Mode and Interviewer Gender
           Effects on Sexual Health Reporting in Ghana

    • Authors: Justina Agula, Jennifer B. Barrett, Hilde Tobi
      Abstract: Accurate data on young people’s sexual behaviour and sexual health practice is essential to inform effective interventions and policy. However, little empirical evidence exists to support methodological design decisions in projects assessing young people’s sexual health, especially in African contexts. This short report uses original empirical data collected in Ghana in 2012 to assess the effects of data collection mode and interviewer gender on young people’s reporting of sexual health and access to supportive sexual health resources. The findings indicate that the effect of data collection mode may vary by gender, and there is no indication of an interviewer gender effect for males in this study. Preliminary results suggest that building strong rapport with research participants in this context may lead to reduced sexual health data quality. These findings merit further investigation and have direct implications for the design of projects measuring sexual health and related variables in Ghana. (Afr J Reprod Health 2015; 19[3]: 111-117). Keywords: Ghana; young people; sexual health resources; data quality; interviewer effects; mode effects Des données précises sur le comportement sexuel des jeunes gens et la pratique de la santé sexuelle sont essentielles pour éclairer les interventions et les politiques efficaces. Cependant, peu de preuves empiriques existent pour soutenir les décisions sur la conception méthodologiques à l’égard des projets de santé sexuelle des jeunes gens, surtout dans les contextes africains. Ce court rapport utilise les données empiriques originales recueillies au Ghana en 2012 pour évaluer les effets du mode de recueillir les données et les sexes de l’interviewer sur le rapportage des jeunes gens de la santé sexuelle et l'accès aux ressources de santé sexuelle de soutien. Les résultats indiquent que l'effet du mode de recueillir des données peut varier selon les sexes, et il n'y a aucune indication d'un effet du sexe de l'enquêteur pour les hommes dans cette étude. Les résultats préliminaires suggèrent que l’établissement de relations solides avec les participants à la recherche dans ce contexte peut conduire à une baisse de la qualité des données de santé sexuelle. Ces résultats méritent une enquête plus approfondie et ont des implications directes pour la conception des projets pour mesurer la santé sexuelle et les variables connexes au Ghana. (Afr J Reprod Health 2015; 19[3]: 111-117). Mots-clés: Ghana, jeune personne, ressources de santé sexuelle, qualité de données, effets d'intervieweur, effets de mode
      PubDate: 2015-10-29
      Issue No: Vol. 19, No. 3 (2015)
       
  • Evaluating Health Workers’ Knowledge Following the Introduction of
           Clinical Mentoring in Jigawa State, Northern Nigeria.

    • Authors: Ekechi Okereke, Jamilu Tukur, Ayodeji Babatunde Oginni, Benson Obonyo
      Abstract: Clinical mentoring is work-based training for the capacity building of health care workers. This study determined if there were benefits and increases in knowledge levels for 33 selected health workers across 5 health facilities in Jigawa State following the introduction of clinical mentoring. Questionnaires were used to determine biodata and knowledge scores of mentored health workers and also key departmental activities before and after a 6 months period of introduction of clinical mentoring. Data was analyzed with SPSS version 20. Over 90% of the 33 mentored health workers showed an increase in their knowledge scores. The mean percentage score of the health workers increased significantly from 56.3 ± 2.1 before the start of clinical mentoring to 74.7 ± 1.7 (p<0.001) six months later. Mortality review meetings were also introduced. This study has shown that clinical mentoring is beneficial for improving the clinical knowledge of mentored health workers. (Afr J Reprod Health 2015; 19[3]: 118-125). Keywords: Health workers, clinical mentoring, capacity building, northern Nigeria Le mentorat clinique est la formation en milieu de travail pour le renforcement des capacités du personnel de la santé. Cette étude a déterminé s’il y avait des avantages et des augmentations dans les niveaux de connaissances pour les 33 membres du personnel de la santé sélectionnés à travers 5 Centres de santé de l'Etat de Jigawa suite à l'introduction de mentorat clinique. Des questionnaires ont été utilisés pour déterminer un curriculum vitae et des notes de connaissances du personnel de la santé qui sont passés par le mentorat et aussi des activités clés du ministère avant et après une période de six mois de l'introduction du mentorat clinique. Les données ont été analysées avec la version SPSS 20. Plus de 90% des 33 des membres du personnel de la santé qui ont subi le mentorat ont montré une augmentation dans leurs scores de connaissance. Le score moyen de pourcentage du personnel de la santé a augmenté considérablement de 56,3 ± 2,1 avant le début de mentorat clinique à 74,7 ± 1,7 (p <0,001) six mois plus tard. Les réunions pour l’examen de la mortalité ont été également introduites. Cette étude a montré que le mentorat clinique est bénéfique pour améliorer la connaissance clinique du personnel de la santé qui a subi le mentorat. (Afr J Reprod Health 2015; 19[3]: 118-125). Mots-clés: personnel de la santé, mentorat clinique, renforcement des capacités, nord du Nigeria
      PubDate: 2015-10-29
      Issue No: Vol. 19, No. 3 (2015)
       
  • Evaluation of a Sexual and Reproductive Health Education Programme:
           Students’ Knowledge, Attitude and Behaviour in Bolgatanga
           Municipality, Northern Ghana

    • Authors: Jolien van der Geugten, Berno van Meijel, Marion H.G. den Uyl, Nanne K. de Vries
      Abstract: Evaluation research concerning the impact of sexual and reproductive health (SRH) education in sub-Saharan Africa is scarce. This study obtained more insight into the knowledge, attitudes and behavioural intentions of students concerning SRH in Bolgatanga municipality in northern Ghana, and studied the effects of an SRH programme for this group. This quasi-experimental study used a pre-post-intervention design, with an SRH programme as intervention. A questionnaire was filled in by 312 students before, and by 272 students after the SRH programme. The results showed that before the programme, students answered half of the knowledge questions correctly, they thought positively about deciding for themselves whether to have a relationship and whether to have sex, and their intentions towards SRH behaviour, such as condom use were positive. The SRH intervention led to a small but significant increase in the students’ knowledge. It was also found that the attitude of the students aged 18-20 significantly improved. Finally, it was found that female students aged 18-20 were more positive towards changing their behaviour after following the SRH programme. It can be concluded that the impact of the SRH programme in general was positive. Significant effects were found for gender and age. (Afr J Reprod Health 2015; 19[3]: 126-136). Keywords: Adolescents, Intervention, Sex Education Les études d'évaluation de l'impact de l’éducation concernant la santé sexuelle et de la reproduction (SSR) en Afrique sub-saharienne sont rares. Cette étude a obtenu plus de perspicacité dans les connaissances, les attitudes et les intentions du comportement des élèves à l’égard de la SSR dans la municipalité de Bolgatanga au nord du Ghana. Elle a étudié aussi les effets d'un programme de la SSR pour ce groupe. Cette étude quasi-expérimentale s’est servie d’une conception pré-post-intervention, avec un programme de la SSR comme une intervention. Un questionnaire a été rempli par 312 étudiants avant, et par 272 étudiants après le programme de la SSR. Les résultats ont montré qu’avant le programme, les étudiants ont donné les bonnes réponses à la moitié des questions sur les connaissances. Ils ont considéré positivement le fait de décider eux-mêmes la possibilité d'avoir ou de ne pas avoir une relation et d’avoir des relations sexuelles ; en plus, leurs intentions à l'égard du comportement de la SSR, telles que l'utilisation du préservatif ont été positives. L'intervention de la SSR a conduit à une petite augmentation mais significative dans la connaissance des étudiants. Il a été constaté également que l'attitude des étudiants ayant de 18-20 ans avait nettement améliorée. Enfin, il a été constaté que les étudiantes ayant 18-20 ans étaient plus positives envers la modification de leur comportement après avoir suivi le programme de la SSR. L’on peut conclure que l'impact du programme de la SSR était en général positif. Des effets significatifs ont été trouvés pour les sexes et l'âge. (Afr J Reprod Health 2015; 19[3]: 126-136). Mots-clés: adolescents, intervention, éducation sexuelle
      PubDate: 2015-10-29
      Issue No: Vol. 19, No. 3 (2015)
       
  • The Prevalence of Human Immunodeficiency Virus Infection among Pregnant
           Women in Labour with Unknown Status and those with Negative status early
           in the Index Pregnancy in a Tertiary Hospital in Nigeria.

    • Authors: Binyerem C. Ukaire, Chris. O. Agboghoroma, Korede W. Durojaiye
      Abstract: Rapid HIV test in labour provide an opportunity for the identification of HIV positive pregnant women who should benefit from interventions to reduce the risk of mother-to-child transmission (MTCT) of HIV. Between November 2013 and June 2014 we conducted rapid HIV testing of pregnant women in labour at the National Hospital Abuja to determine the HIV seroconversion rate in pregnancy and the prevalence of HIV in pregnant women in labour with previously unknown status. HIV testing and counseling (HTC) was acceptable to 224 (99.6%) of the pregnant women who met the study criteria. The mean 'turnaround' time for test result was 288 minutes and 16.2 minutes for tests performed in the hospital laboratory and those performed at the point‐of‐care (labour ward) respectively. HIV seroconversion was detected in 2(1.2%) of the 165 parturients with initial HIV negative result early in the index pregnancy. HIV infection was detected in four (2.7%) of the 59 parturients with unknown HIV status. Secondary school level education was significantly associated with HIV seroconversion in pregnancy P<0.001. HTC in labour using rapid testing strategy is feasible and acceptable in our setting. The introduction of HCT will lead to the diagnosis of HIV positive women in labour, appropriate interventions and prevention of MTCT of HIV. (Afr J Reprod Health 2015; 19[3]: 137-143). Keywords: Human Immunodeficiency Virus, mother‐to‐child transmission, rapid HIV testing, prevention of mother-to-child transmission of HIV, seroconversion, HIV prevalence Les analyses rapides pour détecter le VIH pendant le travail fournit une opportunité pour l'identification des femmes enceintes séropositives qui devraient bénéficier des interventions visant à réduire le risque de transmission du VIH de la mère à l'enfant (TME). Entre novembre 2013 et juin 2014, nous avons mené un dépistage rapide du VIH auprès des femmes enceintes en travail à l'Hôpital National d'Abuja pour déterminer le taux de séroconversion du VIH pendant la grossesse et la prévalence du VIH chez les femmes enceintes dans le travail avec l’état de santé jusque-là inconnue. Le Dépistage et les Conseils à propos du VIH (DCV) étaient acceptables à 224 femmes enceintes (99,6%) qui répondaient aux critères de l'étude. Le temps moyen de «redressement» pour le résultat de l’analyse était de 288 minutes et 16,2 minutes pour les analyses effectuées dans le laboratoire de l'hôpital et celles effectuées au point des soins (salle d’accouchement) respectivement. La séroconversion du VIH a été détectée chez 2 (1,2%) des 165 parturientes initiales qui avaient des résultats négatifs du VIH au début de la grossesse index. Infection par le VIH a été détectée dans quatre (2,7%) des 59 parturientes dont l’état d santé par rapport au VIH était inconnu. La scolarité de niveau secondaire était significativement associée à la séroconversion du VIH pendant la grossesse P <0,001. Le DCV pendant le travail en utilisant la stratégie de dépistage rapide est possible et acceptable dans notre milieu. L'introduction du DCV mènera au diagnostic des femmes séropositives dans le travail, aux interventions appropriées et à la prévention de la TME du VIH. ((Afr J Reprod Health 2015; 19[3]: 137-143). Mots-clés: Virus de l'immunodéficience humaine, transmission de la mère à l’enfant, dépistage rapide du VIH, prévention de la transmission de la mère à l'enfant, séroconversion, prévalence du VIH 
      PubDate: 2015-10-29
      Issue No: Vol. 19, No. 3 (2015)
       
  • Cash Transfers to Increase Antenatal Care Utilization in Kisoro, Uganda: A
           Pilot Study

    • Authors: Chava Kahn, Mosesh Iragua, Michael Baganizi, Giselle E. Kolenic, Gerald A. Paccione, Nergesh Tejani
      Abstract: The World Health Organization recommends four antenatal visits for pregnant women in developing countries. Cash transfers have been used to incentivize participation in health services. We examined whether modest cash transfers for participation in antenatal care would increase antenatal care attendance and delivery in a health facility in Kisoro, Uganda. Twenty-three villages were randomized into four groups: 1) no cash; 2) 0.20 United States Dollars (USD) for each of four visits; 3) 0.40 USD for a single first trimester visit only; 4) 0.40 USD for each of four visits. Outcomes were three or more antenatal visits and delivery in a health facility. Chi-square, analysis of variance, and generalized estimating equation analyses were performed to detect differences in outcomes. Women in the 0.40 USD/visit group had higher odds of three or more antenatal visits than the control group (OR 1.70, 95% CI: 1.13-2.57). The odds of delivering in a health facility did not differ between groups. However, women with more antenatal visits had higher odds of delivering in a health facility (OR 1.21, 95% CI: 1.03-1.42). These findings are important in an area where maternal mortality is high, utilization of health services is low, and resources are scarce. (Afr J Reprod Health 2015; 19[3]: 144-150). Keywords: Maternal mortality; conditional cash transfers; prenatal care; delivery location sub-sharan Africa L'Organisation mondiale de la Santé recommande quatre consultations prénatales pour les femmes enceintes dans les pays en développement. Les transferts de fonds ont été utilisés pour encourager la participation à des services de santé. Nous avons examiné si les transferts de fonds modestes pour la participation à des soins prénatals pourraient augmenter la fréquentation aux services des soins prénatals et d'accouchement dans un établissement de santé à Kisoro, en Ouganda. Vingt-trois villages ont été randomisés en quatre groupes: 1) pas d'argent; 2) 0,20 dollars américains (DA) pour chacune des quatre visites; 3) 0,40 DA pour une seule visite du première trimestre seulement; 4) 0,40 DA pour chacune des quatre visites. Les résultats étaient trois consultations prénatales ou plus et l’accouchement dans un établissement de santé. Nous avons mené une analyse de la variance Chi-carré et d'équations d'estimation généralisées pour détecter les différences dans les résultats. Les femmes du groupe de visite de 0,40 DA étaient plus susceptibles de trois consultations prénatales ou plus que le groupe de témoin (OR 1,70, IC à 95%: 1,13 à 2,57). Les chances de l’accouchement dans un établissement de santé ne sont pas différentes parmi les groupes. Cependant, les femmes avec plus de visites prénatales étaient plus susceptibles d’accoucher dans un établissement de santé (OR 1,21, IC à 95%: 1,03 à 1,42). Ces résultats sont importants dans une région où la mortalité maternelle est élevée, où l'utilisation des services de santé est faible, et les ressources sont rares. (Afr J Reprod Health 2015; 19[3]: 144-150). Mots-clés: mortalité maternelle; transferts monétaires conditionnels; soins prénatals; lieu d’accouchement, Afrique sub-saharienne 
      PubDate: 2015-10-29
      Issue No: Vol. 19, No. 3 (2015)
       
  • Condom Tamponade in the Management of Primary Postpartum Haemorrhage: A
           Report of three cases in Ghana

    • Authors: Ernest T Maya, Kennedy A Buntugu, Lovelace Ako, Emmanuel K Srofenyoh
      Abstract: Postpartum haemorrhage is one of the major causes of maternal mortality worldwide. The leading cause of primary postpartum haemorrhage is uterine atony and active management of the third stage of labour with oxytocin is recommended for preventing primary postpartum haemorrhage. Parenteral oxytocin is also the drug of choice for medical management of postpartum haemorrhage secondary to uterine atony. Condom uterine balloon tamponade is a low cost technique that can be used as a second-line option for treatment. We report retrospectively three cases of primary PPH secondary to uterine atony which were managed successfully with condom tamponade. Condom tamponade is effective in managing post partum haemorrhage secondary to uterine atony and we advocate for the training of all skilled attendants on how to insert the condom tamponade. (Afr J Reprod Health 2015; 19[3]: 151-157). Keywords: condom temponade, postpartum haemorrhage, management L’hémorragie du post-partum est une des principales causes de mortalité maternelle dans le monde entier. La principale cause de l'hémorragie du post-partum principale est l'atonie utérine et la gestion active de la troisième phase du travail à l'ocytocine est recommandée pour prévenir les hémorragies du postpartum primaire. L’ocytocine parentérale est également le médicament de choix pour la gestion médicale des hémorragies du post-partum secondaire à une atonie utérine. La tamponnade du ballon du préservatif utérin est une technique à faible coût qui peut être utilisée comme une option de deuxième ligne pour le traitement. Nous rapportons rétrospectivement trois cas de la HPP primaire, secondaire à une atonie utérine qui ont été gérés avec succès avec la tamponnade du préservatif. La tamponnade du préservatif est efficace dans la gestion de l’hémorragie du post-partum secondaire à une atonie utérine et nous proposons que tous les agents qualifiés soient formés sur la manière d insérer la tamponnade du préservatif. (Afr J Reprod Health 2015; 19[3]: 151-157). Mots-clés: tamponnade du préservatif, hémorragie du post-partum, gestion
      PubDate: 2015-10-29
      Issue No: Vol. 19, No. 3 (2015)
       
 
 
JournalTOCs
School of Mathematical and Computer Sciences
Heriot-Watt University
Edinburgh, EH14 4AS, UK
Email: journaltocs@hw.ac.uk
Tel: +00 44 (0)131 4513762
Fax: +00 44 (0)131 4513327
 
About JournalTOCs
API
Help
News (blog, publications)
JournalTOCs on Twitter   JournalTOCs on Facebook

JournalTOCs © 2009-2015