for Journals by Title or ISSN
for Articles by Keywords
help
  Subjects -> ALTERNATIVE MEDICINE (Total: 95 journals)
Acupuncture & Electro-Therapeutics Research     Full-text available via subscription   (Followers: 1)
Acupuncture and Related Therapies     Hybrid Journal   (Followers: 2)
Acupuncture in Medicine     Full-text available via subscription   (Followers: 14)
African Journal of Traditional, Complementary and Alternative Medicines     Full-text available via subscription   (Followers: 1)
Akupunktur & Aurikulomedizin     Full-text available via subscription  
Allgemeine Homöopathische Zeitung     Hybrid Journal   (Followers: 1)
Alternative & Integrative Medicine     Open Access  
Alternative and Complementary Therapies     Hybrid Journal   (Followers: 8)
Alternative Medicine Studies     Open Access   (Followers: 13)
Anales de Hidrología Médica     Open Access  
Ancient Science of Life     Open Access   (Followers: 8)
Annals of Ayurvedic Medicine     Open Access   (Followers: 4)
Arteterapia. Papeles de arteterapia y educación artística para la inclusión social     Open Access   (Followers: 2)
Asian Journal of Plant Pathology     Open Access   (Followers: 4)
ASL- Musculoskeletal Diseases     Open Access  
Australian Journal of Acupuncture and Chinese Medicine     Full-text available via subscription   (Followers: 3)
Australian Journal of Herbal Medicine     Full-text available via subscription   (Followers: 4)
Australian Journal of Music Therapy     Full-text available via subscription   (Followers: 6)
Avicenna Journal of Phytomedicine     Open Access   (Followers: 1)
AYU : An international quarterly journal of research in Ayurveda     Open Access   (Followers: 6)
BMC Complementary and Alternative Medicine     Open Access   (Followers: 14)
Boletín Latinoamericano y del Caribe de Plantas Medicinales y Aromáticas     Open Access  
Botanics : Targets and Therapy     Open Access   (Followers: 4)
Chinese Herbal Medicines     Full-text available via subscription  
Chinese Medicine     Open Access   (Followers: 4)
Cognitive Neuroscience     Hybrid Journal   (Followers: 19)
Complementary Therapies in Clinical Practice     Hybrid Journal   (Followers: 16)
Complementary Therapies in Medicine     Hybrid Journal   (Followers: 14)
Deutsche Heilpraktiker-Zeitschrift     Hybrid Journal  
Deutsche Zeitschrift für Akupunktur     Full-text available via subscription  
Erfahrungsheilkunde     Hybrid Journal  
Evidence-based Complementary and Alternative Medicine     Open Access   (Followers: 17)
Experimental and Therapeutic Medicine     Full-text available via subscription  
Fitoterapia     Hybrid Journal   (Followers: 4)
Focus on Alternative and Complementary Therapies     Hybrid Journal   (Followers: 7)
Forschende Komplementärmedizin / Research in Complementary Medicine     Full-text available via subscription  
Global Journal of Integrated Chinese Medicine and Western Medicine     Open Access  
Global Journal of Traditional Medicine     Open Access  
Herba Polonica     Open Access   (Followers: 1)
Indian Journal of Research in Homoeopathy     Open Access  
Indian Journal of Traditional Knowledge (IJTK)     Open Access   (Followers: 1)
Innovare Journal of Ayurvedic Science     Open Access  
Intas Polivet     Full-text available via subscription  
Integrative Medicine Research     Full-text available via subscription   (Followers: 2)
International Journal of Applied Research in Natural Products     Open Access   (Followers: 2)
International Journal of High Dilution Research     Open Access  
International Journal of Palliative Care     Open Access   (Followers: 6)
International Journal of Qualitative Studies on Health and Well-Being     Open Access   (Followers: 17)
International Journal of Yoga     Open Access   (Followers: 10)
International Journal of Yoga : Philosophy, Psychology and Parapsychology     Open Access  
Ipnosi     Full-text available via subscription  
Journal of Acupuncture and Meridian Studies     Full-text available via subscription   (Followers: 3)
Journal of Acupuncture and Tuina Science     Hybrid Journal   (Followers: 4)
Journal of Alternative and Complementary Medicine     Hybrid Journal   (Followers: 11)
Journal of Applied Arts and Health     Hybrid Journal   (Followers: 1)
Journal of Applied Research on Medicinal and Aromatic Plants     Hybrid Journal  
Journal of Asian Natural Products Research     Hybrid Journal   (Followers: 3)
Journal of Ayurveda and Holistic Medicine     Open Access   (Followers: 2)
Journal of AYUSH :- Ayurveda, Yoga, Unani, Siddha and Homeopathy     Full-text available via subscription   (Followers: 1)
Journal of Bodywork and Movement Therapies     Hybrid Journal   (Followers: 14)
Journal of Complementary and Integrative Medicine     Hybrid Journal   (Followers: 8)
Journal of Dance Medicine & Science     Full-text available via subscription   (Followers: 4)
Journal of Evidence-Based Complementary & Alternative Medicine     Hybrid Journal   (Followers: 13)
Journal of Fasting and Health     Open Access  
Journal of Ginseng Research     Open Access   (Followers: 1)
Journal of Herbal Drugs (An International Journal on Medicinal Herbs)     Open Access  
Journal of Herbal Pharmacotherapy     Full-text available via subscription   (Followers: 5)
Journal of Herbal Science     Full-text available via subscription  
Journal of HerbMed Pharmacology     Open Access  
Journal of Integrative Medicine     Full-text available via subscription  
Journal of Manual & Manipulative Therapy     Hybrid Journal   (Followers: 11)
Journal of Medicinally Active Plants     Open Access   (Followers: 3)
Journal of Palliative Medicine     Hybrid Journal   (Followers: 25)
Journal of the Australian Traditional-Medicine Society     Full-text available via subscription  
Journal of Traditional and Complementary Medicine     Open Access  
Journal of Traditional Chinese Medical Sciences     Open Access  
Journal of Venomous Animals and Toxins     Open Access   (Followers: 4)
Journal of Yoga & Physical Therapy     Open Access   (Followers: 4)
Médecine Palliative : Soins de Support - Accompagnement - Éthique     Full-text available via subscription   (Followers: 3)
Medical Acupuncture     Hybrid Journal   (Followers: 9)
Medicines     Open Access  
Mersin Üniversitesi Tıp Fakültesi Lokman Hekim Tıp Tarihi ve Folklorik Tıp Dergisi     Open Access  
Muller Journal of Medical Sciences and Research     Open Access  
Nigerian Journal of Natural Products and Medicine     Full-text available via subscription  
Open Access Journal of Medicinal and Aromatic Plants     Open Access   (Followers: 1)
Oriental Pharmacy and Experimental Medicine     Partially Free   (Followers: 4)
Research Journal of Medicinal Plant     Open Access   (Followers: 1)
Research Journal of Pharmacognosy     Open Access  
Revista Brasileira de Plantas Medicinais     Open Access  
Revista Internacional de Acupuntura     Full-text available via subscription  
South African Journal of Plant and Soil     Hybrid Journal  
Spirituality and Health International     Hybrid Journal   (Followers: 5)
Synfacts     Hybrid Journal   (Followers: 2)
Traditional & Kampo Medicine     Full-text available via subscription  
Yoga Mimamsa     Open Access  
Zeitschrift für Orthomolekulare Medizin     Hybrid Journal   (Followers: 1)
Journal Cover   Médecine Palliative : Soins de Support - Accompagnement - Éthique
  [SJR: 0.245]   [H-I: 6]   [3 followers]  Follow
    
   Full-text available via subscription Subscription journal
   ISSN (Print) 1636-6522
   Published by Elsevier Homepage  [2800 journals]
  • No title
    • Abstract: Publication date: May 2015
      Source:Médecine Palliative : Soins de Support - Accompagnement - Éthique, Volume 14, Issue 2




      PubDate: 2015-08-31T12:34:20Z
       
  • Projet de vie en situation complexe, intérêt d’une
           approche palliative
    • Abstract: Publication date: September 2015
      Source:Médecine Palliative : Soins de Support - Accompagnement - Éthique, Volume 14, Issue 4
      Author(s): Marcel-Louis Viallard



      PubDate: 2015-08-26T10:34:36Z
       
  • Issue Contents
    • Abstract: Publication date: September 2015
      Source:Médecine Palliative : Soins de Support - Accompagnement - Éthique, Volume 14, Issue 4




      PubDate: 2015-08-26T10:34:36Z
       
  • Editorial board
    • Abstract: Publication date: September 2015
      Source:Médecine Palliative : Soins de Support - Accompagnement - Éthique, Volume 14, Issue 4




      PubDate: 2015-08-26T10:34:36Z
       
  • Du soin à la personne. Clinique de l’incertitude, F. Barruel,
           A. Bioy (Eds.). Dunod, Paris (2013), 288, ISBN: 978-2-10-058732-2
    • Abstract: Publication date: Available online 23 May 2015
      Source:Médecine Palliative : Soins de Support - Accompagnement - Éthique
      Author(s): Martyna Tomczyk



      PubDate: 2015-08-09T05:30:38Z
       
  • L’Homme, le Bien, le Mal. Une morale sans transcendance, A. Kahn, C.
           Godin. Librairie Arthème Fayard/Pluriel (2013), ISBN:
           978-2-8185-0357-7
    • Abstract: Publication date: March 2015
      Source:Médecine Palliative : Soins de Support - Accompagnement - Éthique, Volume 14, Issue 1
      Author(s): Martyna Tomczyk



      PubDate: 2015-08-09T05:30:38Z
       
  • Recommandations de bonnes pratiques pour la formation continue non
           universitaire en soins palliatifs
    • Abstract: Publication date: Available online 29 July 2015
      Source:Médecine Palliative : Soins de Support - Accompagnement - Éthique
      Author(s): Véronique Blanchet, Marie-Noëlle Belloir, Nicole Croyère, Anne Dardel, Marie-Claude Daydé, Sandra Leprince, Martine Nectoux, Alain Piolot
      Des recommandations de bonnes pratiques de formation continue aux soins palliatifs ont été rédigées selon la méthode du consensus formalisé d’experts sous l’égide de la Société française d’accompagnement et de soins palliatifs (Sfap) et de la Haute Autorité de santé (HAS). Ces recommandations concernent la formation continue en institution et en libéral. Il est nécessaire de les diffuser largement pour améliorer la qualité des formations à la démarche palliative et ainsi les prises en charge des patients en situation palliative et terminale. Good practice recommendations for continuing education in palliative care were prepared according to the method of formalized expert consensus under the auspices of the French Society for Palliative Care (SFAP) and French Health Authority (HAS). These recommendations concern the continuing education of practitioners and care providers in hospitals as well as in private practice. It is essential to disseminate them widely to improve the quality of the training in palliative approach and in the care of patients needing palliative care and at the end-of-life.


      PubDate: 2015-08-01T00:14:59Z
       
  • Aspects éthiques de la nutrition en fin de vie
    • Abstract: Publication date: Available online 2 July 2015
      Source:Médecine Palliative : Soins de Support - Accompagnement - Éthique
      Author(s): Virginie Pérotin
      La nutrition et l’hydratation en fin de vie constituent un sujet complexe en lien avec de nombreuses controverses. L’aspect artificialisé de ces pratiques justifie un questionnement qui porte essentiellement sur les notions d’indication et de limitation. Les bénéfices sont surévalués en raison de représentations sociales et religieuses fortes. Pour les mêmes motifs symboliques, les contraintes techniques sont sous-estimées et la limitation de ces soins demeure difficile à concevoir et mettre en œuvre dans de nombreuses situations. C’est particulièrement le cas pour des sujets âgés, des malades en état végétatif et des nouveau-nés atteints de lésions cérébrales sévères. L’association d’une telle limitation à une sédation pose d’autres questions, notamment si l’on se réfère à un aspect systématique et basé sur un principe de précaution, comme certains textes récents visant à modifier la loi le proposent. Le souci d’une juste proportionnalité des soins impose pourtant de veiller à garder des réponses ouvertes singulières et de ne généraliser aucune pratique. La décision difficile invite vivement à une concertation et les acteurs qui y sont confrontés doivent s’emparer, pour les résoudre en équipe, des dilemmes éthiques. Ils doivent être formés à l’éthique de la discussion et avoir certaines connaissances pour repérer ces dilemmes et soutenir une argumentation. Nutrition and hydration at the end of life is a complex subject linked to many controversies. The artificialized aspect of these practices justifies questioning that focuses on the indication and limitation concepts. The benefits are overstated due to strong social and religious representations. For the same symbolic motives, technical constraints are underestimated and the limitation of such care remains difficult to design and to implement in many situations. This is particularly the case for the elderly, patients in vegetative state and newborns with severe brain damage. The combination of such a limitation with sedation raises other questions, especially if one refers to a systematic aspect based on a precautionary approach as suggested by some recent legislation to amend the law. The concern for a reasonable proportionality of care nevertheless requires keeping singular open answers and not generalizing any practice. A difficult decision justifies dialogue and the actors who are confronted with it have to resolve ethical dilemmas as a team. They must be trained in the ethics of discussion and have some knowledge in identifying these dilemmas and support arguments.


      PubDate: 2015-07-28T22:49:37Z
       
  • Activité transversale de l’infirmière en équipe
           mobile de soins palliatifs
    • Abstract: Publication date: Available online 2 July 2015
      Source:Médecine Palliative : Soins de Support - Accompagnement - Éthique
      Author(s): Brigitte Hérisson
      Le travail transversal de l’infirmière d’équipe mobile de soins palliatifs s’est enrichi de nombreuses facettes. L’exercice professionnel auprès de ses pairs, visant l’expertise, s’acquiert à travers les formations et une pratique réflexive. Répondre aux attentes des patients, mais aussi des soignants en recherche d’amélioration et aux besoins de la société sont les objectifs visés pour diffuser la culture palliative. Les missions cliniques, de formation et de recherche envisagées par l’infirmière d’équipe mobile de soins palliatifs sont vastes et toujours singulières. La circulaire no DHOS/O2/2008/99 du 25 mars 2008 relative à l’organisation des soins palliatifs est un guide pour remplir notre activité. The transverse work of the nurse in mobile team for palliative care has been enriched with many facets. Professional practice with peers aiming expertise is acquired through training and reflective practice. Meeting the needs of patients as well as caregivers looking for improvement and also to the needs of society are the objectives for the dissemination of palliative culture. Clinical missions, training and research envisaged by the nurse of mobile team for palliative care are vast and always singular. In France, the circular no. DHOS/O2/2008/99 of March 25th, 2008 on the organization of palliative care is a guide to fulfil our activity.


      PubDate: 2015-07-28T22:49:37Z
       
  • Editorial board
    • Abstract: Publication date: June 2015
      Source:Médecine Palliative : Soins de Support - Accompagnement - Éthique, Volume 14, Issue 3




      PubDate: 2015-06-18T03:10:21Z
       
  • Issue Contents
    • Abstract: Publication date: June 2015
      Source:Médecine Palliative : Soins de Support - Accompagnement - Éthique, Volume 14, Issue 3




      PubDate: 2015-06-18T03:10:21Z
       
  • Calendrier
    • Abstract: Publication date: June 2015
      Source:Médecine Palliative : Soins de Support - Accompagnement - Éthique, Volume 14, Issue 3




      PubDate: 2015-06-18T03:10:21Z
       
  • Erratum à « Notes de lecture » Med Palliat. 14
           (2) (2015)
    • Abstract: Publication date: June 2015
      Source:Médecine Palliative : Soins de Support - Accompagnement - Éthique, Volume 14, Issue 3
      Author(s): Martyna Tomczyk



      PubDate: 2015-06-18T03:10:21Z
       
  • Enjeux pratiques et organisationnels de la fin de vie à
           l’hôpital
    • Abstract: Publication date: Available online 1 June 2015
      Source:Médecine Palliative : Soins de Support - Accompagnement - Éthique
      Author(s): Julie Micheau , Éric Molière , Sophie Havette
      Cet article analyse les résultats d’une étude qualitative nationale concernant les soins palliatifs prodigués par les dispositifs équipes mobiles et lits identifiés de soins palliatifs. Les progrès observés sont manifestes mais également très inégaux et incertains. Dépourvue d’autorité a priori, l’équipe mobile de soins palliatifs doit constamment travailler à démontrer ses expertises et sa capacité à apporter un soutien aux services médicaux afin de pouvoir développer une relation partenariale avec eux. L’efficacité des lits identifiés de soins palliatifs varie considérablement d’un établissement hospitalier à l’autre ou d’un service à l’autre et apparaît tributaire de choix organisationnels. Le « fléchage » des ressources supplémentaires vers les patients « codés » lits identifiés de soins palliatifs et le fonctionnement collégial du service pour les prises de décisions apparaissent comme des éléments indispensables au bon fonctionnement de la démarche. Plus qu’une conversion culturelle, la diffusion de la démarche palliative repose sur l’incorporation de gestes techniques au sein des services non dédiés aux soins palliatifs, de façon à apporter des solutions à des situations concrètes. La définition extensive des soins palliatifs fait encourir un risque : celui d’une disparition du temps de la décision du « passage » en soin palliatif. Ce processus collégial de « rupture » dans la prise en charge est pourtant déterminant pour la mise en place d’une autre forme d’intervention et résoudre le « désordre » organisationnel suscité par la mort à l’hôpital. Encore très service-dépendante, la diffusion d’une démarche palliative gagnerait à une mise à plat des situations (analyse des besoins, organisation, ressources disponibles/nécessaires) consolidées à l’échelle de l’établissement, et à la mise en place d’une politique palliative d’établissement. This article presents an analysis of a national qualitative study on mobile palliative care teams and beds specifically oriented toward palliative care. Important progresses were observed but they are irregular and uncertain. Without exerting any authority, a mobile palliative care team has to demonstrate its expertise and its capacity to support the other specialized hospital departments and to develop a joint relation with them. The effectiveness of beds specifically oriented toward palliative care changes from one hospital to another because of organizational choices. Specific financing and collegiality are the most important factors for this organization. The diffusion of the palliative approach in non-palliative departments requires the incorporation of technical actions. One of the problems is the risk to forget the time needed to decide when the patient requires a palliative approach. This moment may be a breaking one. A specific palliative politics in each facility may be the best way to increase these organizational modalities and to increase the quality of a palliative approach.


      PubDate: 2015-06-06T19:43:25Z
       
  • Quel avenir pour la politique de développement des soins palliatifs
           en France '
    • Abstract: Publication date: Available online 29 May 2015
      Source:Médecine Palliative : Soins de Support - Accompagnement - Éthique
      Author(s): Régis Aubry , Lucas Morin



      PubDate: 2015-05-31T16:54:12Z
       
  • Accessibilité de l’offre de soins palliatifs à
           l’hôpital en France : de fortes inégalités entre
           régions
    • Abstract: Publication date: Available online 29 May 2015
      Source:Médecine Palliative : Soins de Support - Accompagnement - Éthique
      Author(s): Lucas Morin , Régis Aubry
      Objectifs Cette étude avait pour objectif de mesurer les inégalités interrégionales dans l’accessibilité et dans l’accès aux structures de soins palliatifs en milieu hospitalier, en tenant compte des besoins de la population. Méthodes Analyse des données d’offre de soins palliatifs (statistique annuelle des établissements) et d’activité hospitalière en soins palliatifs (PMSI) en France en 2012, rapportées aux effectifs ajustés de la population dans chaque région. Pour mettre en évidence les éventuelles disparités interrégionales, nous avons calculé pour chaque région un « rapport de densité » comparant le ratio de lits de soins palliatifs obtenus à l’échelle régionale avec le ratio moyen mesuré en France métropolitaine. Résultats Après ajustement de la population sur les besoins potentiels, le nombre de lits d’unité de soins palliatifs rapporté à 100 000 habitants varie de 0,4 en Pays-de-la-Loire à 5,2 en Île-de-France, tandis que le nombre de lits identifiés de soins palliatifs passe de 5,4 en Provence-Alpes-Côte-d’Azur à 13,4 en Limousin. Ainsi, alors que les patients admis en unité de soins palliatifs représentent en moyenne 3,8 % de l’ensemble des décès en France métropolitaine, cette proportion varie en réalité de 0,3 % en Haute-Normandie à 10,6 % en région de Nord-Pas-de-Calais. Lorsque la densité en lits de soins palliatifs de chaque région est rapportée à la moyenne nationale (formant ainsi un « rapport de densité »), certaines régions se distinguent à la fois par une offre en unité de soins palliatifs inférieure aux autres régions, mais également par une offre en lits identifiés de soins palliatifs et en équipe mobile de soins palliatifs en-deçà de la moyenne nationale (Haute-Normandie et Aquitaine notamment). Conclusion Notre étude met en évidence d’importantes disparités entre régions dans la répartition de l’offre de soins palliatifs, qui se traduisent par des inégalités à la fois en termes d’accessibilité et en matière d’accès à ces structures. Objectives This study aimed to measure geographical inequalities across regions in the provision of inpatient palliative care services, while taking into account the needs for palliative care at the regional level. Methods Use of aggregated administrative data informing the geographical distribution of palliative care services in France in 2012, in relation with the need-adjusted number of inhabitants in each region. We computed “density ratios” by comparing the ratio of inpatient palliative care beds per 100,000 need-adjusted inhabitants in each region to the average ratio in France. Results While adjusting for the palliative care needs of the population, the number of beds in palliative care units per 100,000 inhabitants varied from 0.4 in the region of Pays-de-...
      PubDate: 2015-05-31T16:54:12Z
       
  • Hospital palliative care support teams in France: A nationwide descriptive
           study
    • Abstract: Publication date: Available online 23 May 2015
      Source:Médecine Palliative : Soins de Support - Accompagnement - Éthique
      Author(s): Lucas Morin , Régis Aubry
      Background Hospital palliative care support teams have been widely developed in France since 1987. However, very few studies have been conducted to evaluate and measure this development with more details. Methods A retrospective, questionnaire-based survey was conducted among all hospital palliative care support teams in France. The questionnaire aimed to investigate the organization, the composition, the clinical support and the teaching and research activities of the palliative care support teams. Results Among 353 hospital palliative care support teams in 2012, 297 (84.1%) participated in the study. Most hospital palliative care support teams are located in public hospitals (87.9%), including 46 in teaching hospitals. Exactly 55.6% of all palliative care support teams have the possibility to intervene both in hospitals and in nursing home facilities. Hospital palliative care support teams have a median annual budget of 289,000 €, with an average of 1.1 physician, 1.5 nurse, 0.2 nurse manager, 0.7 psychologist and 0.1 social worker. On average, each palliative care team follows 359 patients (SD=233). About 92.8% of all interventions occur in hospital facilities and 3.1% in nursing homes. Overall, more than 75% of all interventions from palliative care support teams occur at the patients’ bedside, however, less than 25% of these interventions are conducted alongside with the staff member caring for the patients. Finally, hospital palliative care support teams are engaged in both initial education and continuing education initiatives. Conclusion Our study shows that in France, hospital palliative care support teams face many challenges with limited resources. Although these transversal services have a great potential for disseminating the palliative care approach in various settings (including nursing homes), our study raises important questions regarding the effectiveness and the sustainability of small and isolated teams.


      PubDate: 2015-05-27T14:12:11Z
       
  • Quelle ligne éditoriale pour Médecine palliative pour faciliter
           la publication de vos travaux '
    • Abstract: Publication date: May 2015
      Source:Médecine Palliative : Soins de Support - Accompagnement - Éthique, Volume 14, Issue 2
      Author(s): Marcel-Louis Viallard , Véronique Blanchet



      PubDate: 2015-05-27T14:12:11Z
       
  • Editorial board
    • Abstract: Publication date: May 2015
      Source:Médecine Palliative : Soins de Support - Accompagnement - Éthique, Volume 14, Issue 2




      PubDate: 2015-05-27T14:12:11Z
       
  • Revue systématique et méta-analyse en médecine palliative
    • Abstract: Publication date: Available online 18 May 2015
      Source:Médecine Palliative : Soins de Support - Accompagnement - Éthique
      Author(s): Isabelle Colombet
      Une revue systématique est la synthèse rigoureuse et reproductible des résultats de toutes les études originales existantes répondant à une même question de recherche. Une méta-analyse est la synthèse statistique des études incluses dans la revue systématique, s’exprimant sous la forme d’un indice d’effet résumé. L’objectif de cet article est de montrer l’intérêt de connaître cette méthode de revue systématique pour la synthèse d’études interventionnelles et de fournir un guide des outils utiles pour la lecture critique et l’élaboration d’un protocole de revue. La plupart de ces outils ont été développés dans le cadre des travaux de la Collaboration Cochrane. Après un bref historique de la méthode et des progrès réalisés pour en améliorer la fiabilité, son intérêt en soins palliatifs est illustré à l’aide d’une revue Cochrane évaluant le bénéfice de la sédation palliative chez l’adulte en phase terminale. L’ouverture des méthodes de synthèse d’information à d’autres types d’études, notamment qualitatives, est décrite en perspective, en particulier dans leurs applications à la recherche en soins palliatifs. A systematic review is a rigorous and reproducible synthesis of the results of all existing original studies answering the same research question. A meta-analysis is the statistical summary of the studies included in the systematic review. The purpose of this article is to highlight the interest of knowing this method for the synthesis of systematic review of intervention studies and to provide a guide for the critical appraisal and the development of a review protocol. Most of the available tools have been developed as part of the work of the Cochrane Collaboration. After a brief history of the progress made to improve the reliability of method, its interest in palliative care is illustrated with a Cochrane review evaluating the benefit of palliative sedation in terminally-ill adults. New perspectives offered by qualitative synthesis of other types of studies may be of high interest for research in palliative care.


      PubDate: 2015-05-22T14:07:46Z
       
  • Notes de lecture V.AucouturierQu’est-ce que
           l’intentionalité '2012Librairie philosophique
           J. VrinParis978-2-7116-2416-4126 pp.
    • Abstract: Publication date: Available online 16 May 2015
      Source:Médecine Palliative : Soins de Support - Accompagnement - Éthique
      Author(s): Martyna Tomczyk



      PubDate: 2015-05-18T14:04:25Z
       
  • Réseaux de santé en soins palliatifs en France : un
           état des lieux national
    • Abstract: Publication date: Available online 16 May 2015
      Source:Médecine Palliative : Soins de Support - Accompagnement - Éthique
      Author(s): Lucas Morin , Régis Aubry
      Contexte Les réseaux de santé en soins palliatifs ont connu un essor important au cours des deux dernières décennies. Cette étude nationale avait pour objectifs de décrire les caractéristiques des réseaux de santé ayant une activité en soins palliatifs, d’analyser leur composition et de dresser un état des lieux des différentes activités (expertise clinique, coordination, formation) que ces réseaux ont développées. Méthodes Cette étude repose sur une enquête menée entre le 15 septembre et le 15 décembre 2012 auprès de l’ensemble des réseaux de santé ayant une activité en soins palliatifs en France (métropole et collectivités d’outre-mer). Résultats Sur un total de 98 réseaux de santé en activité au 1er septembre 2012, 78 ont participé à l’étude (taux de réponse : 80 %). Les équipes de coordination des réseaux de santé ayant une activité en soins palliatifs sont composées en moyenne de 8 personnes (4,9 équivalents-temps-pleins). Il existe toutefois une grande diversité de situations, certains réseaux ne disposant pas de psychologues (n =17), d’assistant de service social (n =28), ni même de médecins (n =10). Au cours de l’année 2011, les 78 réseaux de santé répondants ont inclus 17 326 patients, soit 225 patients en moyenne par réseau (écart-type=133). Le cancer reste la pathologie la plus fréquente : dans 77 % des réseaux (n =60), plus des trois-quarts des patients étaient ainsi atteints d’une affection maligne. Lorsqu’une demande est formulée pour un nouveau patient, les deux motifs d’appel les plus fréquents sont la coordination du retour à domicile après une hospitalisation et le soulagement des symptômes d’inconfort. Les réseaux de santé en soins palliatifs apparaissent également très investis dans la formation continue, auprès des professionnels de ville, des personnels exerçant en établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes et des équipes hospitalières. Conclusion Notre étude met en évidence une grande hétérogénéité dans le fonctionnement, dans la composition et dans l’activité des réseaux de santé en soins palliatifs. Cet état des lieux national souligne la nécessité pour les réseaux de santé ayant une activité en soins palliatifs de se renouveler pour accompagner les changements à l’œuvre dans le système de santé. Context Home-based palliative care support teams have been widely developed in France over the course of the last 2 decades. This national survey aimed to describe the characteristics of home-based palliative care support teams, and to investigate their activities (e.g. clinical support, coordination, teaching). Methods This study is based on a nationwide survey conducted among all existing home-based palliative care support teams in France between September, 15 and De...
      PubDate: 2015-05-18T14:04:25Z
       
  • Intimité et sexualité des patients hospitalisés en soins
           palliatifs : enquête auprès des soignants
    • Abstract: Publication date: Available online 13 May 2015
      Source:Médecine Palliative : Soins de Support - Accompagnement - Éthique
      Author(s): Julie Cérignat , Ai Thu Nguyen Tang-Lévèque
      Objectifs Les soignants des unités de soins palliatifs sont formés à la prise en charge globale et à l’accompagnement des proches, qui inclut le compagnon ou la compagne. Les patients peuvent souhaiter maintenir de leur potentiel sexuel dans la phase palliative de la maladie. Or, le couple doit évoluer en interaction avec l’équipe soignante. Le but de cette enquête était de recueillir les réactions ou représentations des soignants par rapport à la question de la sexualité des patients hospitalisés en unité de soins palliatifs de Champagne-Ardenne. Méthode Une enquête a été réalisée auprès des soignants des trois unités de soins palliatifs de Champagne-Ardenne. Un questionnaire a été créé par les auteurs après une revue de littérature sur le sujet et des tests préalables auprès d’autres soignants ne participant pas à l’étude. Les questions visaient à explorer les réflexions et représentations des soignants concernant l’intimité et la sexualité des patients en phase palliative. Une analyse thématique du verbatim a été réalisée. Résultats et discussion Des différences ont été notées dans les centres par rapport aux demandes d’intimité et de sexualité des patients selon que les soignants ont, ou pas, bénéficié d’une formation. Dans les services n’ayant pas eu de formation, certains ressentent de la surprise, de l’étonnement ou un sentiment de malaise ; ces demandes sont refusées avec mise en avant de l’état médical. Dans le centre où les soignants ont bénéficié d’une formation sur ce sujet, ceux-ci estiment ces demandes normales, ils se sentent à l’aise avec ce sujet. Conclusion Donner aux soignants des connaissances sur la sexualité en soins palliatifs et des formations pourrait leur permettre d’intégrer cet aspect de la prise en charge globale dans les unités. Objectives Caregivers of palliative care units are trained in integrated care and support to close ones, including the companion or partner. Patients ask maintaining their sexual potential during the palliative phase of their disease. However, the couple must evolve in interaction with the healthcare team. The purpose of this survey is to collect the reactions or representations of caregivers about the issue of sexuality of inpatients in palliative care units of Champagne-Ardenne. Method A survey was conducted among caregivers of the three palliative care units in Champagne-Ardenne. A questionnaire was created by the authors after a review of literature on the subject and preliminary tests with other caregivers not involved in the study. The questions were designed to explore the thoughts and perceptions of caregivers about intimacy and sexuality of palliative patients. A thematic analysis of the verbatim was performed. Results and discussion Differences were noted in the centers about the demands of ...
      PubDate: 2015-05-14T14:00:23Z
       
  • Étude préalable à la mise en place d’une équipe
           de soins palliatifs pédiatriques
    • Abstract: Publication date: Available online 14 May 2015
      Source:Médecine Palliative : Soins de Support - Accompagnement - Éthique
      Author(s): Elsa Lozes , Gérard Terrier , Barbara Horlé , Julie Tandonnet , Christophe Piguet
      Introduction Dans le cadre du programme national de développement des soins palliatifs 2008/2012, des équipes régionales ressource de soins palliatifs pédiatriques (ERRSPP) ont été créées. Avant sa mise en place en Limousin, il paraissait nécessaire d’interroger les soignants qui allaient y faire appel, pour réaliser un état des lieux des soins palliatifs pédiatriques et identifier les besoins des soignants. Patients L’étude a été réalisée par questionnaire auprès des soignants des CHU, CHG et IME de la région Limousin, en novembre 2013. Résultats Quinze pour cent des réponses obtenues dans les IME et 61 % dans les services de pédiatrie. Parmi les soignants hospitaliers, on retrouve principalement des femmes (88 %), sans formation en soins palliatifs (71 %) mais s’occupant de 1 à 4 enfants par an en situation palliative (47 %). Cinquante et un pour cent participent à des réunions pluridisciplinaires, 42 % contactent une équipe mobile de soins palliatifs adulte (EMSP) et 37 % utilisent des documents supports dont le plus demandé était des protocoles. Les symptômes les plus fréquents sont l’asthénie, l’anorexie, la douleur et l’angoisse, avec une prise en charge souvent optimale (56 %). L’antalgie est souvent optimale (67 %), adéquate (68 %), initiée tôt (53 %) et ajustée aux besoins (55 %). Les critères d’un accompagnement de qualité sont la disponibilité en temps (93 %), des protocoles (79 %), des débriefings (77 %) et des formations (75 %). L’accompagnement est souvent considéré comme optimal (56 %). Conclusion On note une sous-estimation du nombre d’enfants en soins palliatifs pédiatriques (notamment en IME), avec une sous-utilisation des EMSP et une représentation trop souvent réduite aux pédiatres et IDE dans les réunions de concertation pluridisciplinaires. C’est donc sur ces points que va travailler la nouvelle ERRSPP en Limousin. Introduction The creation of regional pediatric palliative care teams was part of the French national health program 2008–2012. Before establishing such a team in the French region of Limousin it seemed necessary to obtain information from caregivers who in the future would refer palliative care patients, in order to make an inventory of pediatric palliative care and identify the carer's needs. Patients The study was conducted by questionnaires sent in November 2013 to caregivers of university teaching hospital, general hospitals and medicosocial structures situated in the Limousin region. Results Fifteen percent of responses were obtained from medicosocial structures and 61% from pediatric units. Among hospital caregivers, we found predominantly women (88%), without training in palliative care (71%), but taking care of up to 1 to 4 children in palliative care per year ...
      PubDate: 2015-05-14T14:00:23Z
       
  • Fin de vie et démence dans les établissements
           d’hébergement pour personnes âgées dépendantes
    • Abstract: Publication date: Available online 29 April 2015
      Source:Médecine Palliative : Soins de Support - Accompagnement - Éthique
      Author(s): Lucas Morin , Régis Aubry
      Objectifs L’objectif de cette étude était d’estimer la prévalence des démences parmi les résidents d’établissements pour personnes âgées dépendantes en fin de vie et de comprendre dans quelle mesure la démence était associée aux caractéristiques de la prise en charge au cours du dernier mois de vie. Patients et méthodes Les dossiers de 674 résidents d’établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes décédés de façon non-soudaine entre le 1er octobre 2013 et le 31 mai 2014 ont été inclus de façon prospective grâce à la mise en place d’un réseau sentinelles de 78 médecins coordonnateurs répartis dans 31 départements de France métropolitaine. Résultats Au total, un diagnostic de démence avait été posé par un médecin pour 70,9 % des résidents décédés, dont 23,1 % de troubles légers à modérés (score mini mental state [MMS] supérieur ou égal à 10) et 47,8 % de troubles sévères (MMS≤9). L’existence d’un diagnostic de démence apparaît corrélé à une trajectoire de prise en charge moins « intensive » au cours du dernier mois de vie, avec notamment une probabilité plus faible d’être hospitalisé en urgence (odds ratio [OR] : 0,55 ; intervalle de confiance à 95 % [IC95 %] : 0,38–0,79), et de décéder à l’hôpital (OR=0,57 ; IC95 %=0,36–0,89). En revanche, les résidents atteints de démence sévère avaient une probabilité plus faible de recevoir des antalgiques de palier 3 au cours des dernières semaines de vie. Conclusions Les démences affectent significativement les conditions d’accompagnement de la fin de vie dans les établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes. Cette réalité nécessite des compétences spécifiques et des outils adaptés pour répondre aux besoins des résidents et de leurs proches. Objectives This study aimed to estimate the prevalence of dementia among nursing home residents at the end of life and to examine the association between a diagnosed dementia and the delivery of end-of-life care in the last month before death. Methods A total of 674 nursing home residents who died between 1 October 2013 and 31 May 2014 were included in the study. The prospective recruitment via a representative network of 78 nursing home physicians covered 31 different counties in France. Results Dementia was diagnosed in 70.9% of all nursing home decedents, including 23.1% mild to moderate dementia (mini mental state examinations [MMSE] score 10 or higher) and 47.8% severe dementia (MMSE≤9). Dem...
      PubDate: 2015-05-01T13:49:48Z
       
  • La transgression : une expérience à penser pour construire
           la visée éthique de certaines pratiques cliniques
    • Abstract: Publication date: Available online 27 April 2015
      Source:Médecine Palliative : Soins de Support - Accompagnement - Éthique
      Author(s): Dominique Jacquemin , Nicolas Pujol , Régis Aubry , Bernadette Choteau , Marianne Desmedt , Frédéric Guirimand , Guy Jobin , François Kabeya , Danièle Leboul , Donatien Mallet , Marcel-Louis Viallard , Jean-François Richard
      Alors que certaines pratiques cliniques, au regard de l’évolution des législations relatives à la fin de vie, sont ou seront confrontées à « une demande de mort » de la part du patient, le concept de transgression apparaît central, tant dans sa nomination que sa prise en compte au cœur de l’action clinique et son évaluation, afin de qualifier les enjeux éthiques d’une possible réponse. While some clinical practices, in view of the development of legislation on the end-of-life, are or will be faced with “a request for death” by the patient, the concept of transgression appears central in both its denomination and its consideration in the heart of the clinical action and its evaluation, to qualify the ethical issues of a possible answer.


      PubDate: 2015-05-01T13:49:48Z
       
  • Représentation des soins palliatifs chez les internes en
           médecine : enquête au cours d’un stage clinique
    • Abstract: Publication date: Available online 22 April 2015
      Source:Médecine Palliative : Soins de Support - Accompagnement - Éthique
      Author(s): Gilles Quéva , Irène François-Purssell , Christian Hervé , Marcel-Louis Viallard
      Objectifs et contexte Alors que les différents professionnels de la santé tentent de développer la diffusion de la pratique et de la philosophie des soins palliatifs, nous nous sommes interrogés sur les représentations des soins palliatifs chez des internes en médecine qui ont reçu un enseignement théorique sur cette discipline. Quelles sont leurs représentations avant et après leur expérience clinique ' Méthodologie L’étude qualitative a porté sur 26×2 entretiens semi-directifs réalisés en début puis en fin de semestre. Ces entretiens enregistrés puis retranscrits ont été analysés avec le logiciel Sonal. Résultats Nous avons observé des différences sensibles entre les deux entretiens. Dans le discours du second entretien, l’approche des internes était plus proche de la conception des soins palliatifs telle que définie par l’OMS. Discussion et conclusion L’expérience acquise lors du stage clinique améliore la compréhension et l’approche de la prise en charge palliative. Objectives and context While different healthcare professionals are trying to develop the dissemination of the practice and philosophy of palliative care, we wondered about the representations of palliative care among medical interns who received classroom instruction on this subject. What are their representations before and after clinical experience' Methodology This qualitative study involved 26×2 semi-structured interviews conducted at the beginning and the end of the semester. These recorded and transcribed interviews were analysed with the Sonal software. Results We observed significant differences between the two interviews. In the second interview, the medical residents approach was closer to the design of palliative care as defined by the WHO. Discussion and conclusion The experience obtained during the clinical training improves the understanding and the approach of the palliative care management.


      PubDate: 2015-04-27T12:38:19Z
       
  • L’homme douloureux
    • Abstract: Publication date: Available online 23 April 2015
      Source:Médecine Palliative : Soins de Support - Accompagnement - Éthique
      Author(s): Charles Joussellin
      Devenu douloureux, l’homme s’altère. Ses possibilités d’accueil et d’écoute, de même que ses capacités d’agir, changent et se dégradent. Ces altérations doivent être prises en compte pour soutenir et apaiser l’homme douloureux. As the human suffers, he gets altered. His hosting, listening and reacting capacities change and get altered as well. These changes must be taken into account to support and soothe the suffering of the person in pain.


      PubDate: 2015-04-27T12:38:19Z
       
  • Repéré dans la presse spécialisée
    • Abstract: Publication date: Available online 18 April 2015
      Source:Médecine Palliative : Soins de Support - Accompagnement - Éthique




      PubDate: 2015-04-27T12:38:19Z
       
  • Où meurent les personnes âgées ' Étude
           nationale en France (1990–2010)
    • Abstract: Publication date: Available online 24 April 2015
      Source:Médecine Palliative : Soins de Support - Accompagnement - Éthique
      Author(s): Lucas Morin , Régis Aubry
      Objectifs L’objectif de cette étude était de mesurer l’évolution des lieux de décès des personnes âgées de 75ans et plus en France entre 1990 et 2010. Méthodes Étude populationnelle rétrospective à partir des données statistiques des causes médicales de décès en France. La population de l’étude est composée de l’ensemble des personnes décédées en 1990, 2000 et 2010, et âgées de 75ans ou plus au moment de leur décès (n =1 001 848). Des projections à l’horizon 2050 ont été modélisées sur la base des travaux de l’Insee. Résultats Entre 1990 et 2010, la proportion de décès à domicile chez les personnes âgées est passée de 28,5 à 24,5 % tandis que la proportion de décès survenant en maison de retraite est passée de 13,2 à 15,8 %. La proportion de décès à l’hôpital est restée très stable au cours du temps (55,5–55,9 %). Après ajustement sur les caractéristiques individuelles, les personnes âgées décédées en 2010 avaient une probabilité plus faible de mourir à domicile (Odds Ratio [OR]=0,81 ; intervalle de confiance à 95 % [IC 95 %]=0,80–0,82) et une probabilité significativement plus élevée de mourir à l’hôpital (OR=1,05 ; IC 95 %=1,04–1,06) ou en maison de retraite (OR=1,15 ; IC 95 %=1,13–1,17) qu’en 1990. Si les tendances observées depuis 1990 se confirment, le nombre de décès dans les établissements médico-sociaux sera multiplié par 3,7 d’ici à 2050. Conclusions Cette étude montre que la probabilité de décéder à domicile a diminué entre 1990 et 2010, tandis que la part des décès en maison de retraite et à l’hôpital a significativement augmenté. Or, au-delà des préoccupations éthiques ou sociales qu’elle soulève, cette dynamique de médicalisation et d’institutionnalisation du mourir paraît insoutenable pour le système de santé d’un point de vue démographique et économique. Objectives We aimed to measure the variation in the place of death of older people in France between 1990 and 2010. Methods Retrospective, population-based study of death-certificate data. All decedents aged 75 or older who died in 1990, 2000 and 2010 were included (n =1,001,848). Projections from 2010 to 2050 were developed using previous estimates reported by France's national institute for statistics and economic studies (Insee). Results
      PubDate: 2015-04-27T12:38:19Z
       
  • Calendrier
    • Abstract: Publication date: March 2015
      Source:Médecine Palliative : Soins de Support - Accompagnement - Éthique, Volume 14, Issue 1




      PubDate: 2015-04-04T21:12:47Z
       
  • Issue Contents
    • Abstract: Publication date: March 2015
      Source:Médecine Palliative : Soins de Support - Accompagnement - Éthique, Volume 14, Issue 1




      PubDate: 2015-04-04T21:12:47Z
       
  • Editorial board
    • Abstract: Publication date: March 2015
      Source:Médecine Palliative : Soins de Support - Accompagnement - Éthique, Volume 14, Issue 1




      PubDate: 2015-04-04T21:12:47Z
       
  • Désignation d’une personne de confiance chez les résidents
           d’établissements d’hébergement pour personnes
           âgées dépendantes en fin de vie : étude nationale
           
    • Abstract: Publication date: Available online 25 March 2015
      Source:Médecine Palliative : Soins de Support - Accompagnement - Éthique
      Author(s): Lucas Morin , Régis Aubry
      Objectifs Cette étude vise à mesurer la proportion de résidents d’établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes en fin de vie ayant désigné une personne de confiance, à identifier les facteurs associés à la désignation d’une telle personne de confiance et à mettre en évidence des liens existant entre la désignation d’une personne de confiance et les caractéristiques de l’accompagnement au cours du dernier mois de vie. Patients et méthodes Six cent soixante-quatorze résidents décédés en établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes ont été inclus de manière prospective du 1er octobre 2013 au 31 mai 2014 grâce à la mise en place d’un réseau Sentinelles de 78 médecins coordonnateurs répartis dans 31 départements de France métropolitaine. Résultats Deux cent soixante-seize résidents (40,9 %) avaient désigné une personne de confiance. Après ajustement sur les caractéristiques sociodémographiques des résidents, l’existence d’un diagnostic de cancer était associée à une plus forte probabilité d’avoir désigné une personne de confiance (odds ratio [OR]=1,51 ; intervalle de confiance [IC] 95 %=1,01–2,27). Les résidents, qui avaient désigné une personne de confiance, avaient une probabilité plus élevée d’avoir des contacts directs avec le médecin coordonnateur de l’établissement et/ou avec leur médecin traitant au cours des derniers jours de vie (OR=1,67–1,90), de voir leur situation évoquée lors de plusieurs réunions pluridisciplinaires (OR=2,03 ; IC95 %=1,47–2,81), de faire l’objet de décisions de limitation ou d’arrêt des traitements (OR=1,41 ; IC95 %=1,02–1,96) et d’être impliqués ainsi que leurs proches dans les discussions relatives à la fin de vie (OR=2,04–2,88). Conclusions Cette étude met en évidence une corrélation importante entre le fait d’avoir désigné une personne de confiance et la trajectoire de prise en charge au cours du dernier mois avant le décès. Aim This study aims to measure the proportion of nursing home residents who appointed a surrogate decision-maker, to identify the factors associated with the appointment of such surrogates, and to investigate the associations between the appointment of a surrogate decision-maker and the patterns of end-of-life care in the last month of life of nursing home residents. Methods Six hundred and seventy-four nursing home decedents were recruited prospectively between 1 October 2013 and 31 May 2014 via a representative network of 78 nursing home physicians covering 31 different counties in France.
      PubDate: 2015-04-04T21:12:47Z
       
  • Vingt-cinq années de développement de l’offre de soins
           palliatifs en France (1987–2013)
    • Abstract: Publication date: Available online 26 March 2015
      Source:Médecine Palliative : Soins de Support - Accompagnement - Éthique
      Author(s): Lucas Morin , Régis Aubry
      Objectifs Cette étude avait pour objectifs de retracer le développement de l’offre de soins palliatifs en France entre 1987 et 2013 et de mettre en évidence l’évolution de la répartition géographique de cette offre au cours du temps. Méthodes Analyse de données issues de la littérature et des statistiques officielles, dont les sources ont été recroisées afin d’obtenir les estimations les plus justes possibles pour les années 1987, 1993, 1997, 2001, 2003, 2005, 2007, 2008, 2010, 2012 et 2013. Résultats Entre 1987 et 2013, le nombre d’unités de soins palliatifs est passé de 6 à 130, faisant ainsi passer les capacités installées de 150 à 1412 lits. Au total, 431 équipes mobiles de soins palliatifs ont également été créées depuis 1987. Le nombre de lits identifiés de soins palliatifs est passé de 232 en 2001 à 4663 en 2013. Enfin, malgré une diminution de leur nombre entre 2010 et 2013, les réseaux de santé en soins palliatifs ont connu un développement important depuis 1997. Dans l’ensemble, le profil des établissements porteurs de l’offre de soins palliatifs a très peu évolué. Toutefois, malgré cette augmentation importante des capacités d’accueil dans l’ensemble des régions françaises, les inégalités territoriales se sont accrues au cours de la période. Conclusion L’étendue des besoins actuels et à venir invite à un basculement dans la politique nationale de développement des soins palliatifs, pour passer d’une logique de « structures » à une logique de « culture » palliative. Aim Our study aimed to monitor the development of palliative care services in France between 1987 and 2013 and to examine the geographical distribution of these services over time. Methods We conducted a meta-analysis of published data and “grey literature” to obtain reliable estimates for the years 1987, 1993, 1997, 2001, 2003, 2005, 2007, 2008, 2010, 2012 and 2013. Results Between 1987 and 2013, the number of palliative care units increased from six to 130, resulting in an increase from 150 to 1412 palliative care unit beds. In addition, 431 hospital palliative care support teams were installed in hospital facilities. The number of palliative care beds has increased from 232 to 4663 between 2001 and 2004. Finally, home-based palliative care support teams have been widely developed since 1997, although we noticed a decrease in their number between 2010 and 2013. However, despite this significant development of palliative care services in France, regional discrepancies have increased over time. Conclusion...
      PubDate: 2015-04-04T21:12:47Z
       
  • Notes de lecture G.HirschM.C.DaydéÀ propos de : soins
           palliatifs à domicile, repères pour la pratique2014Éditions
           Le Coudrier. Collection Partage d’expérienceBrignay
    • Abstract: Publication date: Available online 10 March 2015
      Source:Médecine Palliative : Soins de Support - Accompagnement - Éthique
      Author(s): Marcel Louis Viallard



      PubDate: 2015-03-12T17:55:50Z
       
  • L’information sur le pronostique : quels sens pour les patients
           '
    • Abstract: Publication date: Available online 9 March 2015
      Source:Médecine Palliative : Soins de Support - Accompagnement - Éthique
      Author(s): Clara Vazeille , Pascale Vinant , Pascaline Boudou-Rouquette , Anatole Cessot , Vincent Montheil , François Goldwasser , Marcel-Louis Viallard
      Contexte Depuis la loi du 4 mars 2002 le médecin doit à son patient une information claire, loyale et appropriée. En cancérologie, face à l’annonce d’un mauvais pronostic, le devoir d’information loyale au patient pour faire valoir et respecter son autonomie peut entrer en contradiction avec le principe de non-malfaisance. Objectif Cette étude visait à identifier et comprendre les attentes d’information pronostique des patients atteints de cancer métastatique incurable ainsi que l’impact et le sens de ces informations. Patients et méthodes Cette étude qualitative prospective se basait sur neuf entretiens semi-directifs conduits chez les patients atteints de cancer incurable suivis à l’hôpital Cochin et qui avaient reçu une mauvaise nouvelle liée au pronostic par leur médecin référent dans le mois précédent et il y a plus de 6jours. Le guide d’entretien suivi visait à identifier le sens des informations reçues ou manquantes selon qu’elles étaient désirées ou non. Résultats L’analyse des thèmes et sous-thèmes a permis de mettre en évidence sept thèmes qui se déclinent différemment selon que le patient espérait la guérison et rejetait les autres possibilités, espérait la guérison mais envisageait qu’elle ne soit pas possible, ou avait fait le deuil de la guérison. Le caractère utile et acceptable de l’information pronostique ne dépendait pas de critères précis mais d’un faisceau d’arguments correspondant à des axes : la nature des objectifs qui passaient de la guérison à la qualité de vie, la demande de vérité et de réassurance qui devenait de moins en moins prégnante, le rapport à l’incertitude qui d’angoissante devenait source d’espoir, l’espoir centré sur la guérison se centrait ensuite sur la qualité de vie, les manifestations d’angoisse qui s’estompaient au cours du cheminement, la temporalité qui se réduisait et le rapport à la mort qui entrait dans le champs des possibles. Conclusion L’identification de ces axes est un préalable à l’amélioration des pratiques d’annonce pronostique en cancérologie mais des études complémentaires sont nécessaires afin de déterminer une façon adaptée de les utiliser en pratique clinique. Background Since the law of March 4th 2002, physicians have to provide their patients a clear, loyal and appropriate information. In oncology, when disclosing a bad prognosis, the duty to inform the patient faithfully in order to respect and assert his autonomy conflicts with the non-malfeasance principle. Objective This study aimed to identify and understand the incurable metastatic cancer patient's expectations in terms of prognostic information together with the impact and th...
      PubDate: 2015-03-12T17:55:50Z
       
  • Acculturation aux soins palliatifs par le diplôme
           d’université de Corse : évaluation un an après
    • Abstract: Publication date: Available online 11 March 2015
      Source:Médecine Palliative : Soins de Support - Accompagnement - Éthique
      Author(s): Paul-Julien Venturini , Jean-Pierre Parocchetti , Marcel-Louis Viallard
      Objectifs Les contraintes géographiques de la Corse et l’absence de centre hospitalo-universitaire rendent plus complexes la mise en place nécessaire de la formation ; la solidarité des référents nationaux et l’engagement des professionnels locaux constituent une réponse aux besoins. L’enquête que nous avons réalisée avait pour but d’évaluer si la formation universitaire élaborée selon le programme national de développement des soins palliatifs 2008–2012 et sa mise en place ont permis l’acculturation aux soins palliatifs par les soignants formés, contribuant ainsi à dédramatiser le rapport à la mort de la population, à aider les aidants, à démédicaliser et resocialiser la fin de vie et la mort, à faciliter le débat public sur les questions liées à la finitude. Matériel et méthode Les soignants, infirmiers et médecins, d’horizons divers et des enseignants ayant participé aux enseignements du diplôme universitaire de soins palliatifs et d’accompagnement de l’université de Corse ont été inclus dans l’étude. Un an après, lors d’entretiens semi-directifs, les enseignants ont été amenés à préciser les objectifs de la formation et les professionnels formés invités à donner leurs avis sur l’année de formation passée, sa mise en œuvre et leurs perspectives. Les discours des deux groupes ont été traités par l’analyse statistique informatisée des entretiens au moyen du logiciel Alceste®. Résultats L’analyse statistique ordonne les termes utilisés et hiérarchise les liens établis, elle traduit leurs relations en réseaux de formes qui graduent les informations. Ainsi les expressions contenues dans les discours des soignants formés montrent une appropriation des techniques, des valeurs et de l’éthique propres à la culture des soins palliatifs et une convergence avec le message des enseignants. Conclusion Les discours révèlent la volonté de poursuivre l’action collégiale mais aussi identifient l’absence des bénévoles. L’analyse objective que cette formation des soignants aura permis l’initiation d’une dynamique d’acculturation des soins palliatifs en Corse. Objectives This survey was designed to assess whether the academic training developed according to the national program of development of palliative care 2008−2012 and its implementation had allowed acculturation of palliative care by trained caregivers, so contributing to play down the relation of the population with death, to help the caregivers, to restrict the medicalization and to re-socialize the end of life and the death, to facilitate the public debate on issues related to finiteness. Context The geographical constraints and the absence of a university hospital make more complex the necessary implementation of the training, the solidarity of the national referents and the commitment of the local professionals are a response to the needs.
      PubDate: 2015-03-12T17:55:50Z
       
  • Sédation continue maintenue jusqu’au décès :
           comment en informer le malade et recueillir son consentement '
    • Abstract: Publication date: Available online 5 March 2015
      Source:Médecine Palliative : Soins de Support - Accompagnement - Éthique
      Author(s): Martyna Tomczyk , Marcel-Louis Viallard , Sadek Beloucif , Marie-France Mamzer , Christian Hervé
      Contexte Les règles juridiques actuelles françaises n’encadrent pas spécifiquement la délivrance de l’information sur la possibilité de la sédation continue maintenue jusqu’au décès ni le recueil du consentement du malade dans cette situation particulière. En l’absence de textes juridiques spécifiques, ces deux éléments doivent être interprétés à la lumière des textes généraux. Objectif Le but de cet article est de faire le point sur deux éléments essentiels du processus décisionnel pour la sédation continue maintenue jusqu’au décès chez le malade en état d’exprimer sa volonté : délivrance de l’information par le médecin et recueil du consentement du malade. Méthode Cet article est un travail réflexif interdisciplinaire. Tout d’abord, la notion de sédation continue maintenue jusqu’au décès a été explicitée. Ensuite, le cadre juridique actuel français relatif à la délivrance de l’information et au recueil du consentement a été présenté. Son application pour une situation de sédation continue maintenue jusqu’au décès a été analysée et discutée. Enfin, des pistes de réflexion ont été proposées. Résultats La délivrance de l’information sur la sédation continue maintenue jusqu’au décès est loin de se limiter à l’application mécanique des dispositions législatives ou réglementaires. Ces dispositions, en cernant des contours, font émerger un certain nombre de questions touchant aux limites du savoir médical et surtout à celles de la condition humaine. Discussion L’accompagnement humain compris comme un acte de présence dans un esprit d’ouverture, d’écoute et de partage mutuel, en témoignant le refus de l’indifférence, semble être la moins mauvaise réponse à la situation de la sédation continue maintenue jusqu’au décès. Conclusion Au-delà de l’aspect purement juridique, la délivrance de l’information et le recueil du consentement doivent d’abord interroger la capacité du médecin à être à l’écoute de l’autre et à manifester humainement que « la fin de vie est toujours la vie ». Context The current French law does not specifically include the issue of information concerning the possibility of continuous sedation until death nor the obtaining of consent in this specific situation. Due to a lack of specific legal documentation, these two elements should be interpreted according to general documentation.
      PubDate: 2015-03-08T16:46:59Z
       
  • Relation soignant–soigné et décision de
           chimiothérapie en phase avancée : quels enjeux
           éthiques ?
    • Abstract: Publication date: Available online 3 March 2015
      Source:Médecine Palliative : Soins de Support - Accompagnement - Éthique
      Author(s): Marie Pêchard , Florian Scotté , Gisèle Chvetzoff , Isabelle Chazot , Ivan Krakowski , Marcel-Louis Viallard
      Contexte Les progrès réalisés en oncologie et le développement des soins oncologiques de support ont permis d’augmenter considérablement la durée et la qualité de vie des patients. Les données de la littérature montrent pourtant qu’un nombre non négligeable de patients (20 %) reçoivent une chimiothérapie dans leur dernier mois de vie, voire les 15 derniers jours, faisant penser que le moment de l’arrêt des traitements spécifiques est difficile à évaluer puis à annoncer. Cela nous a conduit à nous interroger sur les éléments qui, dans la relation soignant–soigné, amènent l’oncologue à décider d’une chimiothérapie palliative dite « compassionnelle » à la demande d’un patient adulte et les enjeux éthiques qui peuvent se dégager. Matériel et méthode Nous avons réalisé une revue de la littérature sur la chimiothérapie palliative en phase avancée, puis analysé les arguments philosophiques, éthiques et humains. Résultats Certains auteurs, comme A. Kahn, condamnent l’administration d’une énième ligne de chimiothérapie, tandis que d’autres, comme J. Alric, soulignent le fait qu’il faut être vigilant à ne pas enfermer le sujet, qui demeure vivant et désirant, dans un projet létal. D’autres soulignent le fait qu’une chimiothérapie n’est pas dépourvue de toxicité, d’hospitalisations, voire de surmédicalisation et qu’elle peut être source d’espoir, qui n’est pourtant pas conditionné par les traitements, freinant la mise en place des soins palliatifs et le cheminement relatif à la fin de vie. D’autres auteurs proposent de parler de « non-indication à la poursuite des traitements spécifiques » plutôt que « d’arrêt des traitements spécifiques » sous tendant qu’une réévaluation du projet de soins est toujours possible. Conclusion Il ne semble pas qu’une solution idéale soit applicable à toutes les personnes dont la fin de vie est imminente, mais qu’il faut mener dans cette situation de phase avancée de la maladie une réflexion collégiale afin d’essayer de dégager le plus juste soin à proposer au patient en tenant compte de toutes les dimensions et représentations de la personne et de sa singularité, de la relation soignant–soigné et de l’intégrer aussi dans une réflexion sociétale. Une étude qualitative est donc en cours en région Rhône-Alpes afin d’interroger les oncologues sur les éléments de la relation médecin–patient qui les conduisent à la décision de chimiothérapie palliative à la demande du patient dite « compassionnelle », afin de dégager des pistes permettant d’améliorer nos pratiques. Introduction Notable progress in oncology in recent decades has greatly increased patients’ quality of life and lifespan. However, the few literature data regarding specific treatment after the third-line chemotherapy show how complex is the decision to stop specific cancer treatments. Literature also shows that a significant number of patients still receive chemotherapy in their last month of life, even the last fortnight. Related to the Axel Kahn opinion published in the Éthique & Cancer bulletin about last-line chemotherapy, our clinical practice has led us rethink about elements that – in the patient–carer ...
      PubDate: 2015-03-04T16:42:41Z
       
  • Explorer les bénéfices de l’acupuncture chez des patients
           atteints de cancer en phase palliative
    • Abstract: Publication date: Available online 24 February 2015
      Source:Médecine Palliative : Soins de Support - Accompagnement - Éthique
      Author(s): Fanny Reix , Ronald Guilloux , Sylvain Roche , Marilène Filbet
      Introduction Cette étude monocentrique, prospective, a comme objectif d’explorer le bénéfice global de l’acupuncture chez des patients atteints de cancer. Patients et méthodes De février à décembre 2011, 19 patients soignés par l’équipe mobile de soins palliatifs et présentant au moins l’un des neuf symptômes de l’échelle ESAS (Edmonton Symptom Assessment System) ont été inclus. Chaque patient a bénéficié de trois séances d’acupuncture sur 3 semaines. Un critère de jugement quantitatif mesurant l’effet somatique de l’acupuncture sur l’ESAS a été associé à un volet qualitatif pour recueillir la parole des patients, par entretiens semi-directifs. Les analyses quantitative et qualitative ont été croisées. Résultats Excepté l’anxiété, il n’y a pas d’efficacité significative pour les symptômes traités sur l’ensemble des séances. Une diminution significative apparaît cependant après la première séance pour 4 symptômes. Qualitativement, les patients expriment avoir été soulagés de leurs douleurs, des nausées, de l’anxiété et de la fatigue. Sur le plan psycho-social, les représentations et les motivations pour l’acupuncture sont en général favorables. Conclusion Si les soulagements somatiques sont limités, l’analyse croisée montre que l’acupuncture en soins palliatifs répondait aux attentes de prise en charge globale pour la majorité des patients. Purpose This monocentric prospective study aims to explore the overall benefit of acupuncture in patients with cancer. Patients and methods Between February and December 2011, 19 patients treated by the mobile palliative care team and having at least one of the nine of the symptoms described by the Edmonton Symptom Assessment System (ESAS) were included. Each patient was treated three times over three weeks. The main quantitative outcome measured the somatic effect of acupuncture using the ESAS and was associated to a qualitative aspect assessing the patients’ reactions based on semi-structured interviews conducted after the treatment. The quantitative analysis was compared with the qualitative one. Results Except for anxiety, there was no significant efficacy on the treated symptoms for all sessions. However, a significant efficacy appears after the first session for four symptoms. Qualitatively, the symptoms most patients said they were relieved of were pains, nausea, anxiety, and tiredness. Conclusion Psychosocially, representations of and motivations f...
      PubDate: 2015-02-27T16:31:43Z
       
  • Soins palliatifs et précarité : l’impossible
           équation ' Étude sur l’hébergement social en
           unité de soins palliatifs
    • Abstract: Publication date: Available online 27 February 2015
      Source:Médecine Palliative : Soins de Support - Accompagnement - Éthique
      Author(s): Camille Desforges , Laurent Montaz
      Objectifs À l’heure de la rationalisation des soins, la question se pose de l’adéquation entre l’offre de soins palliatifs et les besoins générés par la précarité sociale en fin de vie. Les objectifs étaient d’évaluer la réalité de l’hébergement social en unité de soins palliatifs et d’en déterminer les facteurs causals. Matériel et méthode Cette étude prospective a été réalisée entre février et juillet 2013 auprès de quatre unités de soins palliatifs (Nantes, Tours, Angers et Poitiers). Les données étaient recueillies par un questionnaire à j21 de tous les séjours qui atteignaient cette borne, afin de distinguer parmi les séjours prolongés ceux qui l’étaient pour des raisons d’ordre social. L’hébergement social était défini par le délai entre le jour où le patient était jugé médicalement sortant et le jour de la sortie effective. Parmi les facteurs prédictifs définis, les facteurs contrariant le projet de sortie du patient ont alors été identifiés : familiaux, financiers et structurels. Résultats Sur les 44 séjours identifiés, 16 ont été prolongés pour des raisons d’ordre purement social, pour un taux de nuitées d’hébergement social mesuré à 10,3 %. L’hébergement social apparaissait comme le résultat du cumul d’au moins deux facteurs de précarité parmi la pauvreté, l’isolement et le mal-logement, empêchant alors le retour à domicile, sans que soit disponible d’alternative à l’hospitalisation. Conclusion L’hébergement social est une réalité, qu’elle soit assumée par l’unité de soins palliatifs ou déplacée en aval. Face aux pressions budgétaires qui contraignent l’hôpital, d’autres solidarités doivent être envisagées pour répondre aux besoins des patients jeunes et précaires en fin de vie. Objectives At a time when care is being rationalized, the question arises: is there adequacy between the provision of palliative care and the needs generated by social disadvantage in end-of-life' The objective of this study was to assess the actual status of social sheltering in pallative care units and determines the causal factors. Materials and methods Prospective study conducted between February and July 2013 in four palliative care units in French hospitals (Nantes, Tours, Angers and Poitiers). Data were collected using a questionnaire at D21 for each stay that reached this duration in order to determine which of the prolonged stays were for social reasons. Social sheltering was defined as the period during which a patient remains in hospital between the day of being deemed medically fit for discharge and the actual day of discharge. Then we identified the factors that impede a patient's discharge, within three categories: family, financial, and structural. Results
      PubDate: 2015-02-27T16:31:43Z
       
  • Notes de lecture D.Le GuayLe fin mot de la vie. Contre le mal mourir en
           France2014Les Éditions du CerfParis9782204102605288 pp.
    • Abstract: Publication date: Available online 18 February 2015
      Source:Médecine Palliative : Soins de Support - Accompagnement - Éthique
      Author(s): Martyna Tomczyk



      PubDate: 2015-02-23T16:26:14Z
       
  • Assistance au suicide : un choix personnel ou de
           société '
    • Abstract: Publication date: Available online 19 February 2015
      Source:Médecine Palliative : Soins de Support - Accompagnement - Éthique
      Author(s): Geneviève Gridel , Ferdinando Cancelli , Petra Vayne-Bossert , Gilbert Zulian
      Confrontés quotidiennement aux problématiques de fin de vie au sein d’un service de médecine palliative à Genève, les auteurs, issus de cultures européennes différentes, proposent leur réponse à la question spécifique suivante : « L’assistance au suicide relève-t-elle d’une activité médicale en soins palliatifs ' » Après avoir exposé les différentes lois et situations actuelles des pays avoisinants, et sans renier les enjeux sociétaux, culturels et historiques de ces questions, leur réponse unanime a été de dire non, tout en reconnaissant que cette position s’engage contre la tendance actuelle de vouloir associer les médecins à cette aide à l’autodétermination, autorisée ou débattue dans plusieurs pays européens. Convaincus d’avoir au quotidien la preuve que le soulagement des symptômes et de la souffrance fait partie intégrante de leur métier, il leur semble paradoxal de confier à un soignant un rôle en totale contradiction avec les engagements pris au nom de la société et les serments éventuellement prêtés. Ils affirment ainsi leur conviction de devoir offrir à leurs patients un accompagnement dans la vie vers la mort, plutôt qu’un glissement du soin vers la maîtrise illusoire de la vie et de sa fin. Confronted on a daily basis with issues relating to the end of life in a palliative care medical centre in Geneva, the authors, who come from different European cultures, put forward their conclusions to the following specific question, “Is assisted suicide considered a medical treatment in palliative care'” After reviewing the different laws and current situation in Switzerland neighbouring countries and without denying the cultural and historical issues facing society in this respect, their unanimous response was “no”. However, they recognize that this position is contrary to the current trend to associate physicians with this assistance in self-determination, which is authorized or under debate in many European countries. They are convinced they have daily proof that relieving symptoms and suffering is an integral part of their job and find it paradoxical to entrust carers with a role that is completely contradictory to their commitments to society and the oaths they may have taken. They accordingly maintain their conviction that it is their duty to escort their patients from life towards death, rather than shifting care towards the illusion of mastering life and its end.


      PubDate: 2015-02-23T16:26:14Z
       
  • Les soignants à l’hôpital face aux rites, pratiques et
           coutumes en fin de vie
    • Abstract: Publication date: Available online 18 February 2015
      Source:Médecine Palliative : Soins de Support - Accompagnement - Éthique
      Author(s): Alexis Petit , Sébastien Mouveaux , Vincent Gamblin , Bruno Cazin
      Objectifs de l’étude Une étude quantitative, prospective et descriptive a été réalisée afin d’essayer de définir la place des rites, pratiques et coutumes en fin de vie, en structure hospitalière. Matériel et méthode Cette étude est basée sur un questionnaire distribué à une population d’aides-soignants, infirmiers et médecins. Résultats Quarante-trois pour cent des soignants ont été confrontés à des demandes de rites, pratiques et coutumes par des patients, 61 % par leurs proches. Trente-trois pour cent des soignants interrogés affirment connaître les demandes formulées par le patient ou sa famille. Malgré ce constat, 60 % des demandes ont été accomplies, à 87 % dans de bonnes conditions selon les soignants. De plus, 26 % des soignants ont eu accès à une formation sur le sujet malgré une forte demande (83 % des soignants non formés). Conclusion L’étude suggère l’importance des rites, pratiques et coutumes en fin de vie à l’hôpital. Elle révèle aussi que les soignants limitent ces rites, pratiques et coutumes au seul champ religieux. Nous proposons des solutions pour mieux prendre en charge la dimension spirituelle du patient. Purpose A quantitative, prospective and descriptive study has been conducted in an attempt to define the place of rituals, practices and customs at the end of life in hospitals. Materials and methods The study is based on a questionnaire distributed to auxiliary nurses, nurses and physicians. Results Forty-three percent of caregivers have been faced with requests for rituals, practices and customs by patients, 61% by their relatives. Thirty-three percent of surveyed caregivers claim to know the requests made by the patient or their family. Despite this, 60% of requests have been completed, 87% of them in good conditions according to caregivers. In addition, only 26% of caregivers had access to training on the subject despite a strong demand (83% of untrained caregivers). Conclusion The study suggests the importance of rituals, practices and customs at the end of life in hospitals. It also reveals that caregivers confuse religion and spirituality. We offer solutions to better manage the spiritual dimension of the patient.


      PubDate: 2015-02-23T16:26:14Z
       
 
 
JournalTOCs
School of Mathematical and Computer Sciences
Heriot-Watt University
Edinburgh, EH14 4AS, UK
Email: journaltocs@hw.ac.uk
Tel: +00 44 (0)131 4513762
Fax: +00 44 (0)131 4513327
 
About JournalTOCs
API
Help
News (blog, publications)
JournalTOCs on Twitter   JournalTOCs on Facebook

JournalTOCs © 2009-2015