for Journals by Title or ISSN
for Articles by Keywords
help
  Subjects -> ALTERNATIVE MEDICINE (Total: 95 journals)
Showing 1 - 15 of 15 Journals sorted alphabetically
Acupuncture & Electro-Therapeutics Research     Full-text available via subscription   (Followers: 2)
Acupuncture and Related Therapies     Hybrid Journal   (Followers: 4)
Acupuncture in Medicine     Full-text available via subscription   (Followers: 15)
African Journal of Traditional, Complementary and Alternative Medicines     Full-text available via subscription   (Followers: 1)
Akupunktur & Aurikulomedizin     Full-text available via subscription   (Followers: 1)
Allgemeine Homöopathische Zeitung     Hybrid Journal   (Followers: 2)
Alternative & Integrative Medicine     Open Access   (Followers: 5)
Alternative and Complementary Therapies     Hybrid Journal   (Followers: 10)
Alternative Medicine     Full-text available via subscription  
Alternative Medicine Studies     Open Access   (Followers: 11)
Anales de Hidrología Médica     Open Access   (Followers: 1)
Ancient Science of Life     Open Access   (Followers: 6)
Arteterapia. Papeles de arteterapia y educación artística para la inclusión social     Open Access   (Followers: 3)
Asian Journal of Plant Pathology     Open Access   (Followers: 4)
Australian Journal of Acupuncture and Chinese Medicine     Full-text available via subscription   (Followers: 2)
Australian Journal of Herbal Medicine     Full-text available via subscription   (Followers: 3)
Australian Journal of Music Therapy     Full-text available via subscription   (Followers: 6)
Avicenna Journal of Phytomedicine     Open Access  
AYU : An international quarterly journal of research in Ayurveda     Open Access   (Followers: 6)
BMC Complementary and Alternative Medicine     Open Access   (Followers: 12)
Boletín Latinoamericano y del Caribe de Plantas Medicinales y Aromáticas     Open Access   (Followers: 1)
Botanics : Targets and Therapy     Open Access   (Followers: 5)
Cadernos de Naturologia e Terapias Complementares     Open Access   (Followers: 1)
Chinese Herbal Medicines     Full-text available via subscription  
Chinese Medicine     Open Access   (Followers: 3)
Cognitive Neuroscience     Hybrid Journal   (Followers: 27)
Complementary Therapies in Clinical Practice     Hybrid Journal   (Followers: 17)
Complementary Therapies in Medicine     Hybrid Journal   (Followers: 15)
Deutsche Heilpraktiker-Zeitschrift     Hybrid Journal   (Followers: 3)
Deutsche Zeitschrift für Akupunktur     Full-text available via subscription   (Followers: 2)
Erfahrungsheilkunde     Hybrid Journal   (Followers: 1)
Evidence-based Complementary and Alternative Medicine     Open Access   (Followers: 18)
Experimental and Therapeutic Medicine     Full-text available via subscription  
Fitoterapia     Hybrid Journal   (Followers: 5)
Focus on Alternative and Complementary Therapies     Hybrid Journal   (Followers: 7)
Forschende Komplementärmedizin / Research in Complementary Medicine     Full-text available via subscription  
Global Journal of Integrated Chinese Medicine and Western Medicine     Open Access   (Followers: 1)
Global Journal of Traditional Medicine     Open Access  
Herba Polonica     Open Access   (Followers: 1)
Herbal Medicines Journal     Open Access  
Indian Journal of Research in Homoeopathy     Open Access  
Indian Journal of Traditional Knowledge (IJTK)     Open Access   (Followers: 1)
Innovare Journal of Ayurvedic Science     Open Access   (Followers: 10)
Intas Polivet     Full-text available via subscription   (Followers: 3)
Integrative Medicine Research     Open Access   (Followers: 3)
International Journal of Applied Research in Natural Products     Open Access   (Followers: 2)
International Journal of Qualitative Studies on Health and Well-Being     Open Access   (Followers: 22)
International Journal of Yoga     Open Access   (Followers: 15)
International Journal of Yoga : Philosophy, Psychology and Parapsychology     Open Access   (Followers: 6)
Ipnosi     Full-text available via subscription  
Journal of Acupuncture and Herbs     Open Access   (Followers: 2)
Journal of Acupuncture and Meridian Studies     Open Access   (Followers: 1)
Journal of Acupuncture and Tuina Science     Hybrid Journal   (Followers: 3)
Journal of Alternative and Complementary Medicine     Hybrid Journal   (Followers: 12)
Journal of Applied Arts and Health     Hybrid Journal   (Followers: 1)
Journal of Applied Research on Medicinal and Aromatic Plants     Hybrid Journal  
Journal of Asian Natural Products Research     Hybrid Journal   (Followers: 4)
Journal of Ayurveda and Holistic Medicine     Open Access   (Followers: 6)
Journal of Bodywork and Movement Therapies     Hybrid Journal   (Followers: 17)
Journal of Complementary and Integrative Medicine     Hybrid Journal   (Followers: 11)
Journal of Dance Medicine & Science     Full-text available via subscription   (Followers: 9)
Journal of Evidence-Based Complementary & Alternative Medicine     Hybrid Journal   (Followers: 13)
Journal of Fasting and Health     Open Access   (Followers: 1)
Journal of Ginseng Research     Open Access  
Journal of Herbal Drugs (An International Journal on Medicinal Herbs)     Open Access   (Followers: 1)
Journal of Herbal Medicine     Hybrid Journal  
Journal of Integrative Medicine     Full-text available via subscription   (Followers: 4)
Journal of Manual & Manipulative Therapy     Hybrid Journal   (Followers: 16)
Journal of Medicinally Active Plants     Open Access   (Followers: 2)
Journal of Natural Remedies     Open Access   (Followers: 2)
Journal of Palliative Medicine     Hybrid Journal   (Followers: 36)
Journal of the Australian Traditional-Medicine Society     Full-text available via subscription  
Journal of Traditional and Complementary Medicine     Open Access   (Followers: 1)
Journal of Traditional Chinese Medical Sciences     Open Access   (Followers: 1)
Journal of Yoga & Physical Therapy     Open Access   (Followers: 6)
Médecine Palliative : Soins de Support - Accompagnement - Éthique     Full-text available via subscription   (Followers: 2)
Medical Acupuncture     Hybrid Journal   (Followers: 5)
Medicines     Open Access   (Followers: 2)
Mersin Üniversitesi Tıp Fakültesi Lokman Hekim Tıp Tarihi ve Folklorik Tıp Dergisi     Open Access  
Muller Journal of Medical Sciences and Research     Open Access  
Natural solutions     Full-text available via subscription  
Nigerian Journal of Natural Products and Medicine     Full-text available via subscription  
OA Alternative Medicine     Open Access   (Followers: 1)
Oriental Pharmacy and Experimental Medicine     Partially Free   (Followers: 2)
Research Journal of Medicinal Plant     Open Access   (Followers: 2)
Research Journal of Pharmacognosy     Open Access  
Revista Brasileira de Plantas Medicinais     Open Access   (Followers: 1)
Revista Internacional de Acupuntura     Full-text available via subscription  
South African Journal of Plant and Soil     Hybrid Journal   (Followers: 1)
Synfacts     Hybrid Journal   (Followers: 5)
Traditional & Kampo Medicine     Full-text available via subscription  
Traditional Medicine Journal     Open Access   (Followers: 1)
World Journal of Acupuncture - Moxibustion     Full-text available via subscription  
Yoga Mimamsa     Open Access   (Followers: 1)
Zeitschrift für Orthomolekulare Medizin     Hybrid Journal   (Followers: 2)
Journal Cover Médecine Palliative : Soins de Support - Accompagnement - Éthique
  [SJR: 0.155]   [H-I: 8]   [2 followers]  Follow
    
   Full-text available via subscription Subscription journal
   ISSN (Print) 1636-6522
   Published by Elsevier Homepage  [3089 journals]
  • Issue contents
    • Abstract: Publication date: December 2017
      Source:Médecine Palliative, Volume 16, Issue 6


      PubDate: 2017-12-11T15:50:36Z
       
  • Remerciements aux lecteurs
    • Abstract: Publication date: December 2017
      Source:Médecine Palliative, Volume 16, Issue 6


      PubDate: 2017-12-11T15:50:36Z
       
  • Besoins des médecins généralistes dans la prise en charge des patients
           en soins oncologiques de support
    • Authors: Eve Legoff; Isabelle Thiltges; Luc Taillandier; Paolo Di Patrizio
      Abstract: Publication date: Available online 14 November 2017
      Source:Médecine Palliative
      Author(s): Eve Legoff, Isabelle Thiltges, Luc Taillandier, Paolo Di Patrizio
      Objectif L’objectif principal de ce travail était de comprendre les besoins des médecins généralistes lors de la prise en charge d’un patient en soins oncologiques de support. Matériel et méthodes Il s’agit d’une enquête qualitative réalisée par le biais de 4 focus groupes rassemblant des médecins généralistes travaillant en maison de santé dans les Vosges, la Meuse et la Meurthe-et-Moselle. Résultats Les médecins y font part de leurs difficultés liées à une carence de formation en soins de support, un manque de moyens techniques et humains au domicile du patient, l’impossibilité de fournir au patient une prise en charge psychologique remboursée, et surtout à des difficultés de coordination ambulatoire–hôpital et entre les intervenants en ambulatoire. Ces difficultés sont variables d’un territoire à l’autre. Conclusion Des pistes de réflexion sont proposées pour améliorer la formation en soins de support, l’organisation et la lisibilité de l’offre sanitaire à l’échelle des territoires. Objectives The primary objective of this work was to understand the needs of general practitioners when taking on a patient in oncological supportive care. Methods This is a qualitative study made through 4 focus groups bringing together general practitioners working in health center in the Vosges, Meuse and Meurthe-et-Moselle regions. Results Physicians reported their difficuties, due to a lack of training in supportive care, a lack of technical and human resources in the patient's home, the impossibility of providing the patient with reimbursed psychological care, and especially difficulties in coordination between hospital and ambulatory workers. These problems vary greatly from one territory to another. Conclusion Ideas are being proposed to improve training in support care, the organization and readability of healthcare provision at the territorial level.

      PubDate: 2017-11-18T21:02:58Z
      DOI: 10.1016/j.medpal.2017.09.005
       
  • Synthèse des principales publications françaises
    • Abstract: Publication date: Available online 11 November 2017
      Source:Médecine Palliative


      PubDate: 2017-11-11T20:43:08Z
       
  • Les familles de personnes en situation de handicap mental et le besoin de
           soins palliatifs
    • Authors: Doreen Dugelay
      Abstract: Publication date: Available online 6 November 2017
      Source:Médecine Palliative
      Author(s): Doreen Dugelay
      La vie d’un parent est bouleversée par l’annonce d’un handicap, et les associations de parents œuvrent depuis des années pour venir en aide aux familles confrontées aux défis de l’accompagnement d’un enfant en situation de déficience intellectuelle. La fin de vie reste néanmoins une question difficile à aborder, malgré les avancées des dernières années fondées, pour beaucoup, sur la prise de conscience des aidants professionnels, et un rapprochement avec le milieu des soins palliatifs serait d’un grand secours pour répondre à problématique douloureuse et complexe. A parent's life is upended when a disability is announced. Associations of special needs families have been active for years to support parents facing the challenges of raising a child with an intellectual disability. Despite the progress made in the past few years, largely due to growing awareness among professional carers, those families continue to struggle to deal with end-of-life issues and would certainly benefit from a closer collaboration with palliative care providers when seeking answers to these painful, complex questions.

      PubDate: 2017-11-11T20:43:08Z
      DOI: 10.1016/j.medpal.2017.09.008
       
  • Le « vivant » : une métaphysique profane anti-thèse de la
           métaphysique religieuse
    • Authors: Patrick Nerhot
      Abstract: Publication date: Available online 1 November 2017
      Source:Médecine Palliative
      Author(s): Patrick Nerhot
      Ce travail philosophique s’intéresse à la problématique du vivant. L’auteur propose une méthode inhabituelle pour passer de la réflexion à la pensée philosophique. Cette approche méthodologique a pour visée d’ouvrir pour le lecteur une compréhension de la pensée et de la philosophie du vivant issue des penseurs du XVIIIe siècle, des penseurs profanes et des penseurs des époques modernes et actuelles. Il permet, aussi, au fil du déroulé de son raisonnement, de percevoir comment une « philosophie de la fin » se profile et s’élabore. Cette approche en pure « pensée abstraite » n’est que très rarement proposée, peu reprise dans les corpus académiques de philosophie. Cependant, c’est une réelle approche philosophique. Comme toute tentative philosophique, elle appelle débats, argumentations, interrogations etc. Au-delà d’un texte de philosophique, il s’agit aussi d’un outil intéressant, dans une approche éthique de certaines pratiques tant cliniques (les champs de la médecine palliative par exemple) que biologiques ou de la recherche. Ce travail est présenté en deux parties pour en faciliter la lecture et l’appropriation par les lecteurs. This philosophical work focuses on the living beings’ problematic. The author proposes an unusual method to pass from reflexion to philosophical thought. The purpose of this methodological approach is to open, to the reader, a comprehension of the living beings thought and philosophy that were developed by the XVIIIth century thinkers and the modern age and actual thinkers. The author allows, all throughout his reasoning to perceive how a “philosophy of the end” comes up and is developed. This approach, in pure “abstract thinking” is really rarely proposed, infrequently adopted in the philosophical academic corpus. However, it is a real philosophical approach. As all philosophical attempt, this method needs debates, argumentations, interrogations etc. Beyond a text of philosophy, it is a interesting tool, in an ethical approach of some practices, clinical one's (all fields of palliative medicine for example) or biological one's or research one's. This work was built in two parts to facilitate the reading and the readers’ appropriation.

      PubDate: 2017-11-05T20:33:01Z
      DOI: 10.1016/j.medpal.2017.10.002
       
  • Accompagner, soigner, traiter les personnes avec une déficience
           intellectuelle, un témoignage
    • Authors: Ravel
      Abstract: Publication date: Available online 21 October 2017
      Source:Médecine Palliative : Soins de Support - Accompagnement - Éthique
      Author(s): Aimé Ravel
      L’auteur, pédiatre généticien qui travaille depuis 1982 auprès de personnes déficientes intellectuelles, présente son expérience et sa manière d’appréhender ces personnes (accompagner, soigner, traiter). Il décrit quelques spécificités cliniques : ces patients sont souvent fragiles et anxieux ; donc, il ne faut pas multiplier les examens complémentaires et on doit bien connaître les pathologies qui peuvent être associées à la déficience intellectuelle ; le diagnostic et l’évaluation de la douleur sont souvent difficiles, il faut y penser devant des troubles du comportement. Il est parfois difficile de différencier douleur et frustration. L’évaluation de la balance bénéfice–risque n’est pas facile quand le pronostic vital ne peut être posé clairement en raison de la rareté de l’affection causale (par exemple une maladie génétique rare) ou de l’extrême variabilité de son expressivité. Chez eux la médecine est plus souvent palliative que curative. Il évoque le regard que peut porter la société sur ces personnes et esquisse quelques sujets de société et d’éthique au regard de l’Histoire. La nécessité d’une aide humaine constante et leur contribution à la qualité tant des soins que de l’organisation sociétale font de ces patients particuliers un véritable marqueur d’une société civilisée. The author, pediatrician and geneticist, who works since 1982 with intellectual disability people, presents his experience and the way he understands these people (to care, to cure, to treat). He describes some clinical features: these patients are often fragile and anxious; thus, we must limit the complementary examinations and we well have to know the pathologies which can be associated with the intellectual deficiency; the diagnosis and the evaluation of the pain are often difficult, it is necessary to think of it in front of behavior disorders. It can be difficult to distinguish physical pain and frustration. Balancing risk and reward is not easy when the survival rates cannot be clearly put because of the rarity of the causal affection (for example a rare genetic disease) or of the extreme variability of its expressivity. With them the medicine is more often palliative than curative. He talks about the viewpoint of society and invites the reader to the debate on ethics. The constant necessity of a human help and their contribution to the quality improvement of healthcare and social organization make these persons a real marker of a civilized society.

      PubDate: 2017-11-05T20:33:01Z
       
  • Collaboration entre une équipe de soins palliatifs et une structure
           d’accueil pour personnes polyhandicapées : exemple au travers de
           l’histoire d’un patient
    • Authors: Élisabeth Quignard; Jean-Michel Lassaunière
      Abstract: Publication date: Available online 20 October 2017
      Source:Médecine Palliative : Soins de Support - Accompagnement - Éthique
      Author(s): Élisabeth Quignard, Jean-Michel Lassaunière
      L’histoire de la fin vie d’un jeune homme polyhandicapé est racontée par un médecin de soins palliatifs confrontée dans sa prise en charge à des difficultés liées aux complications dues à son handicap. Le commentaire qui accompagne le récit explique la place et la fonction des soins palliatifs en France et les défis à venir pour une collaboration avec le secteur médicosocial. The history of the end of life of a multi-disabilited young man is told by a palliative care doctor confronted in his management to difficulties related to the complications due to his disability. The commentary accompanying the story explains the place and function of palliative care in France and the challenges ahead for collaboration with the medicosocial sector.

      PubDate: 2017-11-05T20:33:01Z
      DOI: 10.1016/j.medpal.2017.09.001
       
  • Contexte camerounais des soins palliatifs pédiatriques : ethnanalyse des
           maladies de l’enfant
    • Authors: Léopold Molel Belika; Serge Patient Makak; Angèle Hermine Pondy Ongotsoyi
      Abstract: Publication date: Available online 19 October 2017
      Source:Médecine Palliative : Soins de Support - Accompagnement - Éthique
      Author(s): Léopold Molel Belika, Serge Patient Makak, Angèle Hermine Pondy Ongotsoyi
      Objectif Les soins palliatifs pédiatriques sont une réalité nouvelle au Cameroun. Ainsi, les auteurs du présent article s’emploient à décrire le contexte qui leurs sert de scène car, en migrant du nord vers le sud ou mieux d’une culture à une autre la médecine palliative devrait tenir compte des spécificités socioculturelles auxquelles elle devrait s’adapter pour sa viabilité. Pour ce faire ce travail est consciemment circonscrit sur les maladies pédiatriques. Matériel et méthodes Pour rendre lisible cette réalité, cette réflexion s’est abreuvée des travaux de recherches ethnolinguistiques pour la plupart menés en négroculture camerounaise notamment les Bassa et les Banen. Les informations recueillies sont soumises au crible de l’analyse anthropologique et de l’interprétation à base de la grille de lecture interactionniste. Résultats Cette démarche nous a permis de comprendre qu’en situation de soins palliatifs pédiatriques, l’équipe soignante ne devrait pas perdre de vue que les patients et leurs familles appartiennent à des communautés qui ont développé des savoirs endogènes autour de la maladie. Deux grilles de lecture de la maladie qui influencent l’itinéraire thérapeutique des patients sont ainsi développées dans cette étude : les maladies naturelles et les maladies magicoreligieuses. Aussi le paradigme interactionniste nous a permis de mieux appréhender les relations latentes et explicites qui gouvernent les rapports soigné-soignant. Perspectives Cette problématique dévoilerait toute sa substantifique moelle si des questions complémentaires relatives à la fin de vie et aux représentations sur et autour de la mort de l’enfant en négroculture camerounaise étaient posées. Bien plus, l’intérêt d’autres sciences comme la sociologie, la psychologie, etc. permettrait de mieux cerner la réalité camerounaise pouvant influencer les soins palliatifs pédiatriques. Conclusion En tout état de cause, ce qui importe n’est pas une définition péremptoire de la maladie mais ce que la socioculture ou le groupe entend par maladie. La subjectivité du patient ou la représentation du groupe éclaire tout choix du thérapeute. Aim Pediatric palliative care is a new approach in Cameroon. Thus, the authors attempt to describe the context that serves them as a scene, since by migrating from the North to the South, or from one culture to another, palliative medicine should consider the sociocultural specificities to which it should adapt for its viability. In this wake, this work is consciously circumscribed on pediatric diseases. Materials and methods In order to make this reality readable, this reflection has been devoted to the ethnolinguistic's researches mostly carried out in Cameroonian negroculture, especially Bassa and Banen tribes. The informations gathered are subjected to the scrutiny of anthropological analysis. The interpretation is based on interactionist reading grid. Results This approach allowed us to understand that in a pediatric palliative care setting, the healthcare team should no...
      PubDate: 2017-11-05T20:33:01Z
      DOI: 10.1016/j.medpal.2017.08.007
       
  • L’enseignement de la clinique palliative : condition nécessaire à
           l’obstination raisonnable
    • Authors: Jean-Pierre Bénézech
      Abstract: Publication date: Available online 18 October 2017
      Source:Médecine Palliative : Soins de Support - Accompagnement - Éthique
      Author(s): Jean-Pierre Bénézech
      Les éléments de clinique et paraclinique palliatives sont peu étudiés et donc peu connus du corps médical. Pourtant, Ils conditionnent la prise en compte de « la mort possible » du malade. Ils sont un premier pas nécessaire à une limite de l’obstination médicale au raisonnable, même si d’autres facteurs psychosociaux interviennent dans les choix thérapeutiques finaux. Clinical and paraclinical signs of palliative medicine do not receive adequate study and therefore are unknown to the doctors. However, that signs determine the awareness of “the patient death as a possible”. They are the necessary first step in the direction of reasonably obstinacy even if others psychosocial factors take place in the final therapeutic choice.

      PubDate: 2017-11-05T20:33:01Z
      DOI: 10.1016/j.medpal.2017.09.006
       
  • Issue contents
    • Abstract: Publication date: October 2017
      Source:Médecine Palliative : Soins de Support - Accompagnement - Éthique, Volume 16, Issue 5


      PubDate: 2017-11-05T20:33:01Z
       
  • Agenda
    • Abstract: Publication date: October 2017
      Source:Médecine Palliative : Soins de Support - Accompagnement - Éthique, Volume 16, Issue 5


      PubDate: 2017-11-05T20:33:01Z
       
  • La mort et le soin. Autour de Vladimir Jankélévitch, É. Lemoine, J.-P.
           Pierron (Eds.). PUF, Paris (2016)
    • Authors: Martyna Tomczyk
      Abstract: Publication date: Available online 28 September 2017
      Source:Médecine Palliative : Soins de Support - Accompagnement - Éthique
      Author(s): Martyna Tomczyk


      PubDate: 2017-09-30T16:33:36Z
       
  • Fonctions d’une unité de soins palliatifs dans le parcours de soins de
           patients atteints de SLA
    • Authors: Valérie Duchêne; Nolwenn Begat; François Chaumier; Philippe Corcia; Donatien Mallet
      Abstract: Publication date: Available online 28 September 2017
      Source:Médecine Palliative : Soins de Support - Accompagnement - Éthique
      Author(s): Valérie Duchêne, Nolwenn Begat, François Chaumier, Philippe Corcia, Donatien Mallet
      La sclérose latérale amyotrophique est une pathologie neurodégénérative incurable qui nécessite une approche pluridisciplinaire. En 2002, des Centres de compétences ont été créés avec comme objectif d’organiser l’interdisciplinarité nécessaire au suivi de ces situations cliniques complexes et continuellement évolutives. Dans cette optique, une collaboration avec les équipes de soins palliatifs est souhaitable. Initialement cantonnée à la phase terminale, les recommandations de l’HAS en 2005 proposent une intervention des équipes de soins palliatifs plus en amont, notamment lors de l’annonce des complications évolutives de la maladie ainsi qu’au cours de la démarche décisionnaire collégiale relative à l’instauration ou non des thérapeutiques de suppléance des fonctions vitales (nutrition et ventilation artificielles). Il est mentionné aussi la possibilité de placements temporaires (séjours de répit) afin de prévenir l’épuisement des aidants. Selon les patients et les régions, il existe une grande hétérogénéité de collaboration entre les Centres SLA et les équipes de soins palliatifs fixes ou mobiles. Afin d’affiner les modalités de coopération entre les différentes équipes, nous avons mené une étude quantitative, rétrospective et monocentrique en nous ciblant sur les patients hospitalisés dans une USP à vocation régionale. Trois grandes fonctions sont individualisées : un accueil des patients dans le cadre d’hospitalisation de répit afin de soulager les proches ; une délibération graduée et continue sur les orientations de traitements ; l’ajustement des traitements, des soins et de l’accompagnement dans le cadre de la fin de vie. ALS is an incurable neurodegenerative disease requiring a multidisciplinary approach. In 2002, the Competence Centers were created in order to organize the multidisciplanary monitoring of these complex and progressive clinical situations. In this context, collaboration with palliative care teams is desirable. Initially confined to the terminally ill phase of disease, the 2005 HAS recommendations proposed the involvement of the palliative care teams earlier in treatment, especially at time of the disclosure of the progressive complications of the disease, but also during multidisciplinary discussions around establishment of live supportive therapies (i.e ventilation, nutrition). The possibility of accessing respite services through palliative care service, to prevent exhaustion of caregivers, was also mentioned. Practically, depending on the geographics regions or from one patient to another, there is great heterogeneity of collaboration between ALS centers and palliative care service, (fixed or mobile team). Given the wide variety of practices and in order to refine the modalities of cooperation between the different teams, we conducted a single-center retrospective, quantitative study focusing on patients admitted in a regional palliative care unit USP (unite de soin palliatif correcte'). Three major functions were individualized: patient's admission for respite to relieve caregivers; ongoing evaluation and discussion of treatment orientations (or goals') and treatment adjustment along with continuing care and support within the framework of the end of life.

      PubDate: 2017-09-30T16:33:36Z
      DOI: 10.1016/j.medpal.2017.08.002
       
  • Connaissances du personnel médical sur l’évaluation de la douleur et
           les freins à l’analgésie chez les personnes vivant avec le VIH au
           centre national hospitalier et universitaire Hubert-Koutoukou-Maga de
           Cotonou (Bénin)
    • Authors: Roberto Dossou Torès Kouassi Prudencio; Kouessi Anthelme Agbodande; Angèle Azon-Kouanou; Djimon Marcel Zannou; Fabien Houngbe
      Abstract: Publication date: Available online 22 September 2017
      Source:Médecine Palliative : Soins de Support - Accompagnement - Éthique
      Author(s): Roberto Dossou Torès Kouassi Prudencio, Kouessi Anthelme Agbodande, Angèle Azon-Kouanou, Djimon Marcel Zannou, Fabien Houngbe
      Introduction Les travaux consacrés à l’évaluation et à la prise en charge de la douleur au cours du VIH sont inexistants au Bénin. Les objectifs de notre travail étaient d’évaluer les connaissances du personnel en charge des personnes vivant avec le VIH (PVVIH) sur la douleur et de déterminer les freins liés à l’analgésie. Matériels et méthodes Il s’agit d’une étude descriptive conduite en mars 2017 auprès du personnel des services de médecine interne et du centre de traitement ambulatoire (CTA) des PVVIH. Résultats Au total, 22 personnels de santé ont été enquêtés dont 15 médecins, 4 infirmiers et 3 étudiants en thèse de doctorat de médecine. Dans la pratique, ils n’évaluaient pas systématiquement la douleur chez tous les patients (36,4 %). Si évaluation, l’EN, l’EVA et l’EVS étaient les principales échelles utilisées. L’utilisation d’analgésie était freinée par l’accessibilité difficile de la morphine (59,1 %). Conclusion La douleur chez le PVVIH est sous-estimée et sa prise en charge reste à améliorer. Il est nécessaire de recycler le personnel de santé sur l’évaluation de la douleur et la prescription correcte d’antalgique. Introduction The works dedicated to the evaluation and to the coverage of the pain during the HIV do not exist in Benin. The objectives of our work were to estimate the knowledge of the staff in charge of the people living with the HIV (PVVIH) on the pain and to determine brakes bound to the analgesia. Methods It is about a descriptive study led in March, 2017 with the staff of the of Internal medicine and about the ambulatory care center of the PVVIH. Results A total 22 health workers were interviewed including 15 physician, 4 nurses and 3 students in medical these. In practice, they do not estimate systematically pain (54.5%). When evaluating, EN, EVA and EVS were the main methods used. The use of analgesia was slowed down by the difficult accessibility of the morphine (59.1%). Conclusion The pain is underestimated and its care remains to improve. It is necessary to recycle the health workers on the assessment of the pain and the correct prescription of analgesic.

      PubDate: 2017-09-23T16:00:00Z
      DOI: 10.1016/j.medpal.2017.08.001
       
  • Sédation à domicile de l’enfant en fin de vie et ressenti médical :
           enquête auprès des ERRSPP
    • Authors: Odile Noizet-Yverneau; Nimrod Buchbinder; Cyril Lervat; Julie Tandonnet; Agnès Suc; Coralie Barbe; Mathias Schell
      Abstract: Publication date: Available online 21 September 2017
      Source:Médecine Palliative : Soins de Support - Accompagnement - Éthique
      Author(s): Odile Noizet-Yverneau, Nimrod Buchbinder, Cyril Lervat, Julie Tandonnet, Agnès Suc, Coralie Barbe, Mathias Schell
      La sédation pour détresse de fin de vie a fait l’objet de recommandations spécifiques chez l’enfant. Objectif Décrire le suivi des enfants en soins palliatifs (SP) à domicile et connus d’une équipe ressource régionale de soins palliatifs pédiatriques (ERRSPP), le recours au midazolam, le rôle des soignants et le ressenti des ERRSPP pour cette pratique. Méthode Enquête téléphonique auprès des médecins (ERRSPP). Résultats Toutes les ERRSPP ont répondu à l’enquête. Le recours au midazolam – par voie entérale ou parentérale – rare, était le plus souvent anticipé, essentiellement par les ERRSPP, et jamais considéré comme impossible. Le rôle des différents soignants intervenant au domicile dans la décision, la mise en place, l’adaptation de la sédation n’était pas univoque, de même que le ressenti des médecins d’ERRSPP sur cette pratique. Le midazolam était également utilisé à visée anxiolytique. Discussion Le large rôle rapporté des ERRSPP par elles-mêmes semble contraster avec sa mission de non-substitution envers les autres soignants et questionne leurs interactions. Cette étude met également en évidence des modalités particulières de prescription et d’administration du midazolam visant à s’adapter à des difficultés liées au domicile (sentiment d’insécurité, absence de médecin sur place 24heures/24, résistances de soignants). Conclusion Le recours au midazolam à domicile chez des enfants en SP suivis par des ERRSPP, rare mais non exceptionnel, à visée sédative ou anxiolytique, est le plus souvent anticipé. La mission d’expertise des ERRSPP continue, coordonnée, avec une nécessaire adaptation aux réalités de terrain. Specific recommendations have been made for children requiring end-of-life (EOL) sedation for distress. Objective To describe the use of midazolam for children who have palliative care (PC) at home, and the feeling of the regional paediatric palliative care units (RPPCUs) about this practice; to describe the role of different caregivers teams for EOL home care and sedation. Method Phone survey of the RPPCU medical doctors. Results All the RPPCU answered. The recourse to midazolam – by enteral or parenteral route of administration – a rare event, was most of the time anticipated, essentially by the RPPCU, and never considered as impossible. The role of different caregiver teams implied in the decision, the implementation, the adaptation of the sedation was not unambiguous, as well as the feeling of the RPPC...
      PubDate: 2017-09-23T16:00:00Z
      DOI: 10.1016/j.medpal.2017.06.001
       
  • Qu’est-ce que la conscience ', A. Ciaunica. Librairie Philosophique
           J. Vrin, Paris (2017)
    • Authors: Martyna Tomczyk
      Abstract: Publication date: Available online 20 September 2017
      Source:Médecine Palliative : Soins de Support - Accompagnement - Éthique
      Author(s): Martyna Tomczyk


      PubDate: 2017-09-23T16:00:00Z
       
  • À propos d’un travail de recherche : « émotions et apprentissages.
           Long Pham Quang. Éditions L’Harmattan. Collection “action et
           savoir”. 2017 »
    • Authors: Marcel-Louis Viallard
      Abstract: Publication date: Available online 20 September 2017
      Source:Médecine Palliative : Soins de Support - Accompagnement - Éthique
      Author(s): Marcel-Louis Viallard


      PubDate: 2017-09-23T16:00:00Z
      DOI: 10.1016/j.medpal.2017.08.005
       
  • « En quoi les soins palliatifs sont-ils éthiques ' Dialogue entre
           les soins palliatifs et les éthiques du care »
    • Authors: Rozenn Le Berre
      Abstract: Publication date: Available online 20 September 2017
      Source:Médecine Palliative : Soins de Support - Accompagnement - Éthique
      Author(s): Rozenn Le Berre
      Dès ses origines, la réflexion éthique semble être inhérente à la démarche et à la culture palliative, en interrogeant la nature du soin médical, ses limites et son sens. En mettant en avant, comme véritable enjeu médical, que le soin à l’humain ne se réduit ni à l’objectivité du corps, ni à la finalité de sa guérison, et en insistant sur ce que le soin à une souffrance globale a de fondamentalement soignant, les soins palliatifs mettent à jour une dimension éthique et philosophique. Les éthiques du care, courant récent visant à proposer une approche nouvelle de l’éthique, constitue alors une perspective à explorer. En effet, la notion de vulnérabilité, qui y est centrale, est interrogée à l’épreuve d’une réflexion sur le travail : quels sont les ressorts moraux du travail de soin, pour les personnes soignées comme pour les soignants, en ce que ce travail nous confronte à une vulnérabilité potentielle partagée ' Notre objectif sera donc d’interroger les fondements épistémologiques de la culture palliative, afin de les mettre en dialogue avec le courant des éthiques du care : les soins palliatifs sont-ils naturellement « ancrés » dans le care ' En quoi les éthiques du care viennent questionner les fondements et pratiques des soins palliatifs ' En interrogeant les conditions, les finalités et les fondements des soins palliatifs, dans leur contexte d’exercice quotidien, l’enjeu est de proposer des pistes de réflexion tendant à interroger et renouveler la dimension éthique propre aux soins palliatifs. From the beginning, ethical reflection seems to be inherent in the approach of the palliative culture, by questioning the nature of medical care, its limits and it's meaning. By emphasizing, as a real medical issue, that care for the human being is not reduced to the objectivity of the body, nor to the purpose of its healing, and by insisting on how attention to total pain is fundamentally curing, palliative care reveals an ethical and philosophical dimension. The ethics of care, a recent trend aimed at proposing a new approach to ethics, is interesting to be explored. Indeed, the notion of vulnerability, which is central to it, is questioned in the light of a reflection on work: what are the moral springs of the work of care, both for the care receivers and the caregivers, who are both confronted with a potential shared vulnerability' Our aim will be to examine the epistemological foundations of palliative culture in order to put them in dialogue with the ethics of care: are palliative care naturally “anchored” in care' How do the ethics of care challenge the foundations and practices of palliative care' By questioning the conditions, the purposes and the foundations of palliative care, in their everyday context, the challenge is to put into perspective and renew the ethical dimension of palliative care.

      PubDate: 2017-09-23T16:00:00Z
      DOI: 10.1016/j.medpal.2017.07.001
       
  • Qu’est-ce que la connaissance ', J. Dutant. Librairie philosophique
           J. Vrin, Paris (2010)
    • Authors: Martyna Tomczyk
      Abstract: Publication date: Available online 19 September 2017
      Source:Médecine Palliative : Soins de Support - Accompagnement - Éthique
      Author(s): Martyna Tomczyk


      PubDate: 2017-09-23T16:00:00Z
       
  • Particularités de l’écoute du psychologue en équipe
           mobile de soins palliatifs
    • Authors: Lanfroy
      Abstract: Publication date: Available online 6 September 2017
      Source:Médecine Palliative : Soins de Support - Accompagnement - Éthique
      Author(s): Rénald Lanfroy
      Si l’écoute reste l’outil principal du psychologue dans sa clinique quotidienne, le courant théorique auquel il se réfère ainsi que son cadre d’exercice vont néanmoins orienter sa pratique. Travailler en équipe mobile de soins palliatifs (EMSP) oblige ainsi le psychologue à repenser son action, tant ce champ d’activité est spécifique. Le cadre législatif qui concerne ces équipes a évolué progressivement et a défini de manière globale leur fonctionnement, sans véritablement imposer de règles strictes. Ainsi leur composition est variée et chaque acteur va avoir une fonction prédéfinie. Le psychologue est donc attendu à une certaine place, mais son rôle prendra véritablement sens selon des aspects à la fois personnels – obédience, formation, représentations – mais également selon des normes et modes de fonctionnement des équipes elles-mêmes, de leurs membres et ce dans un contexte de forte tension psychique imposée par la maladie létale. If the listening remains the main tool of the psychologist in the daily practice, the theoretical current to which it refers as well as its frame of exercise are however going to direct its practice. Work in mobile team of palliative care so obliges the psychologist to rethink his action, so much this field of activity is specific. The legal framework which concerns the mobile team of palliative care evolved gradually and defined in a global way their functioning, without imposing really of strict rules. So the composition of these teams is varied and every actor is going to have a predefined role. The psychologist is thus expected on a certain place, but his role will really take sense according to aspects at the same time personal – obedience, training, representations – but also according to standards and ways of functioning of these teams, of their members and it in a context of strong psychic tension imposed by the lethal disease.

      PubDate: 2017-09-11T14:46:28Z
       
  • De l’acharnement thérapeutique au faire mourir
    • Authors: Abdessalem Mohamed Karim
      Abstract: Publication date: Available online 5 September 2017
      Source:Médecine Palliative : Soins de Support - Accompagnement - Éthique
      Author(s): Abdessalem Mohamed Karim
      Les lois relatives à la fin de vie varient considérablement d’un pays à un autre. Elles évoluent parallèlement aux changements intervenus dans la relation médicale qui passe d’une forme de paternalisme où c’est le médecin qui décide de ce qui est le mieux pour le malade à une relation d’autonomie où la revendication du droit de chacun de décider de sa propre vie est acquise. On peut distinguer globalement trois étapes dans cette évolution : rejet de l’acharnement thérapeutique et son corollaire l’affirmation des soins palliatifs, le laisser mourir et le faire mourir. Seuls les soins palliatifs dégagent un consensus et sont reconnus explicitement comme un droit à la santé. Le laisser mourir et le faire mourir sont l’objet de vives controverses morales dont il convient d’analyser les principaux éléments. The relative laws at the end of life differ considerably from country to country. They parallel to evolve the changes occurred in the medical relation which passes from a form of paternalism where it is the doctor who decides what is best for the patient with a relation of autonomy where the claim of the right of each one to decide its own life is acquired. One can distinguish overall three stages in this evolution: rejection of the therapeutic eagerness and its corollary the assertion of the palliative care, to let it die and to make it die. Only the palliative care reaches a consensus and is recognized explicitly like a right to health. To let die and make it die are the object of sharp controversies morals of which it is advisable to analyze the principal elements.

      PubDate: 2017-09-06T14:37:44Z
      DOI: 10.1016/j.medpal.2017.07.002
       
  • État des lieux de la médecine palliative au Liban
    • Authors: Rana Istambouly; Charles Haddad; Nicolas Becoulet
      Abstract: Publication date: Available online 4 September 2017
      Source:Médecine Palliative : Soins de Support - Accompagnement - Éthique
      Author(s): Rana Istambouly, Charles Haddad, Nicolas Becoulet
      L’assemblée de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a reconnu que la médecine palliative est une composante fondamentale des services de santé intégrée et centrée sur la personne, pas un supplément ou une option. L’objectif de ce travail était de procéder à un état des lieux quantitatif et qualitatif de la médecine palliative au Liban. Pour analyser la situation de développement de la médecine palliative au Liban nous nous sommes inspirés du modèle stratégique de santé publique de l’OMS qui a mis en évidence la nécessité de développer la médecine palliative dans quatre domaines. À ce jour, des progrès timides ont été enregistrés. Le développement de la médecine palliative au Liban est aujourd’hui dans une situation paradoxale. Si les discours officiels apparaissent très encourageants, ils sont accompagnés de moyens dispersés dans le cadre d’une stratégie multiforme, incertaine et anarchique. L’enjeu principal de la diffusion de la culture palliative, qui est un modèle novateur en matière de politique sanitaire, consiste donc dans sa « mise en pratique concrète », par une réforme de l’organisation du système de santé libanais. Si le « pourquoi » d’une telle politique apparaît légitime, le « comment », c’est-à-dire l’orientation que prendra la médecine palliative, la mise en œuvre d’une stratégie d’innovation de développement de la médecine palliative, la prise en charge du financement des patients ayant un statut « palliatif » etc., sont essentiels. Cependant, ils doivent être discutés avec des experts en matière de médecine palliative afin de gérer les obstacles et les limites au développement de cette spécialité. The World Health Organization assembly recognized that palliative medicine is a fundamental component of a person-centered health services, not only an option or an additional treatment. In Lebanon, the development of palliative medicine remains limited. The objective of this work was to quantitatively and qualitatively describe the existent palliative medicine in Lebanon. This research is based on a search of databases such as Google Scholar, Medline, Cairn.info, etc. To analyse the current state of development of palliative medicine in Lebanon, the study was based on the strategic model of public health of the World Health Organisation (WHO), which highlights the need to develop palliative medicine in four areas. Over the past 10 years, unsubstantial progresses have been recorded. The development of palliative medicine is today in a paradox state. Even though official speeches are very encouraging, they are accompanied by scattered means, which are part of a multifaceted, uncertain and anarchic strategy. The main challenge of the transmission of palliative culture, which is an innovative concept in terms of sanitary policies, consists of a “concrete implementation”, through a reform of the Lebanese health system. If the “why” of such a policy appears to be appropriate, the “how” however, is to define the orientation that will take palliative medicine, the implementation of a strategy for the development of palliative medicine, the funding for the treatment of patients with “palliative” status, etc., are essential. However, they need to be discussed with experts in palliative medicine to manage the obstacles and limitations to the development of this specialty.

      PubDate: 2017-09-06T14:37:44Z
      DOI: 10.1016/j.medpal.2017.05.003
       
  • Issue contents
    • Abstract: Publication date: September 2017
      Source:Médecine Palliative : Soins de Support - Accompagnement - Éthique, Volume 16, Issue 4


      PubDate: 2017-09-06T14:37:44Z
       
  • Agenda
    • Abstract: Publication date: September 2017
      Source:Médecine Palliative : Soins de Support - Accompagnement - Éthique, Volume 16, Issue 4


      PubDate: 2017-09-06T14:37:44Z
       
  • Accueil familial : quelle place pour les patients relevant de soins
           palliatifs '
    • Authors: Raphaël Benoist; Camille Desforges; Laurent Montaz; Aude Pignon; Régis Aubry
      Abstract: Publication date: Available online 6 July 2017
      Source:Médecine Palliative : Soins de Support - Accompagnement - Éthique
      Author(s): Raphaël Benoist, Camille Desforges, Laurent Montaz, Aude Pignon, Régis Aubry
      Objectif de l’étude Vérifier l’hypothèse selon laquelle un dispositif d’accueil familial peut constituer une alternative à l’hospitalisation des personnes jeunes, relevant de soins palliatifs, en situation d’impasse sociale. Méthode Étude qualitative, transversale, bicentrique (Poitiers et Angers). Une consultation auprès des assistants de service social hospitalier, selon la méthode des focus group, avait pour but de vérifier la pertinence du projet. Une seconde enquête auprès des accueillants familiaux, par des entretiens individuels, devait vérifier la faisabilité du projet. L’analyse croisée des données utilisait le logiciel Nvivo10. Résultats Deux focus groups ont été réalisés auprès de six assistantes sociales. La réalité des situations d’impasse sociale était confirmée, et l’isolement reconnu comme la difficulté majeure. Les alternatives disponibles étaient jugées soit inadaptées (établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes, unité de soins de longue durée), soit inaccessibles faute de places (lit halte soins santé, service intégré d’accueil et d’orientation, foyer d’accueil médicalisé). L’accueil familial était perçu comme un modèle apte à répondre aux problématiques de l’isolement en offrant un domicile adapté, un entourage aidant et disponible et une sécurité. Cinq entretiens ont été menés auprès de six accueillants familiaux. Bien soutenus par les soignants libéraux, leur vécu était positif. Ni la charge en soins, ni la réalité potentiellement difficile des soins palliatifs, ne constituaient d’obstacles. Les accueillants regrettaient la précarité de leur statut et signalaient un risque majeur d’épuisement en l’état actuel du dispositif. Conclusion L’accueil familial est un projet utile et réaliste en soins palliatifs, sous réserve d’aménagements, parmi lesquels un contrat salarié de l’hôpital, un soutien par l’équipe mobile de soins palliatifs, des hospitalisations de répits, et une formation spécifique. Une expérimentation serait nécessaire pour généraliser un tel dispositif. Purpose To confirm the hypothesis according to which foster care can be an alternative to hospitalization for young patients, receiving palliative care, in a situation of social impasse. Methods Qualitative, transversal and bicentric study (Poitiers and Angers, France). Focus group consulting with the hospital social workers, aimed at verifying the project relevance. A second investigation with foster families, using individual interviews, permitted to confirm the feasibility of the project. Data analysis used the Nvivo10 software. Results Two focus groups were formed with six social workers. Situations of social impasse were a reality. Hospital discharge was essentially compromised by isolation. The available alternatives were either inappropriate (hospice, long stay unit) or inaccessible because of availability issues (social and healthcare structures for the homeless, medical home). Foster care could allow resolving isolation problems by offering an adapted place of residence, a helping and available environment, and security. Five interviews were led with six foster families. Well supported by home caregivers, their...
      PubDate: 2017-07-11T11:42:42Z
      DOI: 10.1016/j.medpal.2017.01.008
       
  • État des lieux de l’utilisation de l’analgésie intrathécale en
           situation palliative en France en 2016
    • Authors: Virginie Guastella; Isabelle Genaud; Bruno Pereira
      Abstract: Publication date: Available online 6 July 2017
      Source:Médecine Palliative : Soins de Support - Accompagnement - Éthique
      Author(s): Virginie Guastella, Isabelle Genaud, Bruno Pereira
      Introduction L’analgésie intrathécale est une technique analgésique interventionnelle spécifique, indiquée pour les douleurs réfractaires. C’est une autre voie d’administration des antalgiques dans l’espace spinal. Les molécules se fixent directement sur les récepteurs avec une meilleure efficacité et des effets indésirables moindres. Parce qu’une des questions essentielles de la démarche palliative est « avons-nous mis en œuvre tous les moyens pour soulager ' », il est intéressant de voir si ce type d’analgésie est connu des thérapeutes qui prennent en charge des patients en situation palliative, dans quelle proportion cela est réalisé, et quelles sont les limites rencontrées. Matériel et méthodes Il s’agit d’une étude exploratoire transversale. Un questionnaire en six parties a été élaboré avec le biostatisticien de la délégation à la recherche clinique et à l’innovation du centre hospitalier universitaire de Clermont-Ferrand. Cent-trente questionnaires ont été envoyés aux médecins de trois structures : unité de soins palliatifs, équipe mobile de soins palliatifs et service de médecine des centres de lutte contre le cancer. Cinquante-quatre d’entre eux ont été renvoyés. Résultats Soixante-trois pour cent ont dit pratiquer l’analgésie intrathécale, mais moins de cinq fois par an. Une étude détaillée des résultats prouve que cette technique n’est pas aisée à mettre en pratique. Il y a de nombreux freins dans la réalisation : lourdeurs organisationnelles, chronologie, le manque de connaissances et les procédures institutionnelles, etc. Conclusion L’analgésie intrathécale devrait être plus souvent proposée et plus tôt dans l’histoire de la maladie des patients, face à des douleurs réfractaires, pour améliorer la qualité de vie par une meilleur gestion des symptômes d’inconfort. Background Intrathecal analgesia is a specific interventional technique that is indicated for the treatment of refractory pains. It is a different way of administrating drugs, which are injected in the spinal area. Analgesics go directly on to receptors, so the efficiency is higher and side effects are less important compared to systemic administration. Because one of the most important questions in palliative medicine is “have you done everything possible to alleviate pain'”, it seemed interesting to determine if this kind of analgesia is well known by physicians who look after patients in palliative situation, in which proportion this technique is done and also if there are any limitations. Methods Exploratory transversal study. A six-part questionnaire was elaborated in collaboration with biostatisticians of the university hospital. A hundred and thirty questionnaires were emailed to the practitioner of three types of structures: palliative care units, mobile palliative teams and centres for cancer treatment. Eventually, 54 questionnaires were collected. Results Sixty-three percent answered that they use intrathecal analgesia but less than five times a year. A detailed analysis of the results proves that this technique is not easy to perform. There are many boundaries linked to the heavy process, the timing, the lack of knowledge and institutional procedures, etc.
      PubDate: 2017-07-11T11:42:42Z
      DOI: 10.1016/j.medpal.2017.02.004
       
  • Hypnose et soins palliatifs… ou comment redonner la main aux
           patients
    • Authors: Laurence Larigauderie
      Abstract: Publication date: Available online 6 July 2017
      Source:Médecine Palliative : Soins de Support - Accompagnement - Éthique
      Author(s): Laurence Larigauderie
      À travers deux cas cliniques, nous illustrons de quelle manière l’hypnose peut être un outil efficace dans le soulagement des symptômes gênants, tout en permettant un accompagnement en soins palliatifs singulier et très respectueux. L’hypnose clinique permettra alors de redonner la main au patient pour le rendre actif dans sa prise en charge, vers un objectif qu’il aura lui-même déterminé. Using the examples of two clinical cases, we illustrate how hypnosis can be an efficient tool for the relief of troublesome symptoms within the framework of a respectful made-to-measure palliative care program. Clinical hypnosis then allows patients to actively participate in their own care, helping them to work towards their own chosen objective.

      PubDate: 2017-07-11T11:42:42Z
      DOI: 10.1016/j.medpal.2017.05.002
       
  • Alimentation des patients en soins palliatifs : représentations et
           pratiques des médecins généralistes
    • Authors: Laure Lecoeur; Christophe Hébert; Catherine Ciais; Anne Fogliarini; Élise Gilbert
      Abstract: Publication date: Available online 29 June 2017
      Source:Médecine Palliative : Soins de Support - Accompagnement - Éthique
      Author(s): Laure Lecoeur, Christophe Hébert, Catherine Ciais, Anne Fogliarini, Élise Gilbert
      Objectif La dénutrition est un des symptômes très fréquents en soins palliatifs, et sa prise en charge dans ce contexte dépasse le cadre médical, car l’alimentation sous-tend des valeurs symboliques fondamentales. L’objectif de cette étude était de mettre en évidence les représentations et les pratiques des médecins généralistes concernant l’alimentation des patients en soins palliatifs. Méthode Il s’agit d’une étude qualitative par entretiens individuels semi-dirigés. Résultats Quinze médecins généralistes ont été interrogés. Dans un objectif de confort, ils privilégiaient l’alimentation orale. Ils discutaient l’indication de la nutrition artificielle selon : la demande du patient et de sa famille, l’avis des autres soignants, l’espérance de vie, la balance bénéfice/inconfort, l’état d’esprit du patient et sa qualité de vie estimée. Il y avait une part importante de subjectivité dans la prise de décision et cela soulevait les questions de la souffrance liée à la faim ou la soif et du lien entre arrêt de l’alimentation et mort. L’arrêt d’une nutrition artificielle était délicat et peu proposé. Les difficultés mises en avant étaient : le manque de temps, le manque de communication entre les différents intervenants et le manque de connaissance sur la nutrition artificielle. Conclusion Si l’indication de la nutrition artificielle ne concerne pas la phase terminale, elle est à discuter pour des patients en phase palliative initiale. Une amélioration de la prise de décision et des pratiques pour ces patients est indispensable. Les pistes d’amélioration sont : sensibiliser les médecins aux soins palliatifs par la formation, améliorer le dialogue avec les familles en abordant le sujet en amont, améliorer la communication entre soignants, faire connaître les ressources en soins palliatifs. Purpose Malnutrition is one of the most common symptoms in palliative phase, for which the management overtakes medical framework, because feeding underlies fundamental symbolic values. The purpose of this study was to explore the representations and practices of general practitioners on nutrition of palliative care patients. Method This is a qualitative study based on individual, semi-directed interviews. Results Fifteen general practitioners were interviewed. For their patients’ comfort, they have first opted for oral feeding. After assessing the benefits/discomfort balance, the state of mind, the quality of life, and the nutritional status in their patients, they decided whether artificial nutrition needed to be initiated. There was a significant degree of subjectivity in decision making, which raised the questions of suffering due to hunger or thirst, and the correlation between cessation of feeding and death. Interrupting an artificial nutrition is delicate and thus was seldom advocated. The problems highlighted were: lack of time, lack of communication among the various health providers, and lack of knowledge about artificial nutrition. Conclusion The indication for artificial nutrition is not for the t...
      PubDate: 2017-07-02T11:36:47Z
      DOI: 10.1016/j.medpal.2017.04.001
       
  • Issue contents
    • Abstract: Publication date: June 2017
      Source:Médecine Palliative : Soins de Support - Accompagnement - Éthique, Volume 16, Issue 3


      PubDate: 2017-06-12T11:12:58Z
       
  • Agenda
    • Abstract: Publication date: June 2017
      Source:Médecine Palliative : Soins de Support - Accompagnement - Éthique, Volume 16, Issue 3


      PubDate: 2017-06-12T11:12:58Z
       
  • Discussion précoce autour de la fin de vie : le point de vue des
           hématologues, étude qualitative
    • Authors: Chloé Prod’homme; Dominique Jacquemin; Marcel-Louis Viallard; Régis Aubry
      Abstract: Publication date: Available online 31 May 2017
      Source:Médecine Palliative : Soins de Support - Accompagnement - Éthique
      Author(s): Chloé Prod’homme, Dominique Jacquemin, Marcel-Louis Viallard, Régis Aubry
      Objectif Avoir eu une discussion précoce sur les souhaits du malade en fin de vie est associé à une amélioration de la prise en charge palliative des patients atteints de cancer. Pourtant, les professionnels de santé investissent très peu les directives anticipées. L’objectif principal de l’étude était de comprendre ce qui facilite ou limite une discussion autour de la fin de vie lors de la rechute d’une hémopathie maligne agressive, d’après les oncohématologues. L’objectif secondaire était d’en explorer les conséquences sur l’ouverture aux soins palliatifs en hématologie. Méthodologie Cet article présente les résultats de dix entretiens semi-directifs individuels d’hématologues cliniciens francophones. L’analyse du verbatim a été effectuée selon une méthode de catégorisation par thématiques, issue de la théorie ancrée. Résultats Lors de la rechute, la possibilité d’une discussion autour de la fin de vie était limitée par la crainte de la perte de l’alliance thérapeutique. Les hématologues avaient du mal à s’ouvrir à la subjectivité du patient et à se positionner vis-à-vis de son cheminement dans un contexte thérapeutique. L’anticipation d’un pronostic péjoratif n’était pas exploitée en situation d’incertitude. Une communication centrée sur l’espoir était préférée à l’approche de la question de la mort, perçue comme une menace. Conclusion La prise en compte de la subjectivité des cliniciens et la complexité de la mise en place de discussions autour de la fin de vie nécessitent de reconsidérer la place et le rôle des directives anticipées, des récits de vie et de l’importance du tiers dans l’articulation précoce entre soins palliatifs et hématologie. Objectives Haematological patients have half as much access to palliative care than their counterparts with solid malignancies. Having an early end-of-life discussion with patients is linked to better palliative care for patients with cancers. The main objective of the study was to understand what makes an end-of-life discussion easy or difficult at the time of relapse of an aggressive haematologic malignancy, according to oncohaematologists. The side issue was to explore the consequences of such discussions on integration of palliative care in haematology. Methods This article presents ten semi-structured, in-depth interviews of French-speaking haematologists. Verbatim transcribed from the interviews were thematically analysed according to the grounded theory model. Results At the time of relapse, the possibility of an end-of-life discussion was subordinated to the fear of loss of therapeutic alliance. Haematologists had a lot of difficulty opening up to the patients’ subjectivity and to take one stand facing their progress in a therapeutic context. The anticipation of bad prognosis was not exploited in a doubtful situation. Communication centered on hope has been preferred to approach the question of death, seen as a threat. Conclusion The consideration of clinicians’ subjectivity in the co...
      PubDate: 2017-06-02T10:40:18Z
      DOI: 10.1016/j.medpal.2017.01.007
       
  • Symposium sur la démarche palliative intégrée (Bruxelles,
           septembre 2016)
    • Authors: Marie Friedel
      Abstract: Publication date: Available online 31 May 2017
      Source:Médecine Palliative : Soins de Support - Accompagnement - Éthique
      Author(s): Marie Friedel


      PubDate: 2017-06-02T10:40:18Z
      DOI: 10.1016/j.medpal.2017.01.004
       
  • Quelle place pour les soins palliatifs dans l’évolution des troubles de
           la conduite alimentaire ?
    • Authors: Richard Lauvin; Maïna Guibert; Géraldine Hervé
      Abstract: Publication date: Available online 31 May 2017
      Source:Médecine Palliative : Soins de Support - Accompagnement - Éthique
      Author(s): Richard Lauvin, Maïna Guibert, Géraldine Hervé
      Exerçant dans une unité de douze lits recevant des patientes anorexiques et boulimiques en hospitalisation complète de longue durée, nous avons été sollicités par des collègues intervenant en unités de soins palliatifs pour traiter de la question de la place éventuelle des soins palliatifs au cours de l’évolution des troubles graves de la conduite alimentaire, dans le cadre d’une rencontre organisée par leur coordination régionale. La richesse des débats qui se sont tenus, nous ont conduits à écrire ce texte qui développe successivement les réflexions du médecin, de la psychologue et de l’infirmière sur ce sujet. Une conclusion commune aux trois points de vue permet d’argumenter que le refus de la nourriture par le patient ne doit pas être considéré par le soignant comme un refus de vivre, et donc comme un refus de ses soins. Ceux-ci doivent alors être repensés et proposés dans une approche individuelle et réconfortante, qui puisse permettre au patient de sortir de cette ambivalence, sans toutefois prendre le risque d’y entraîner le soignant. As doctors working in a twelve-bed unit, tending to patients suffering from anorexia and bulimia in complete, long-term hospitalization, we were solicited by colleagues from palliative care units to tackle the question of the possible status of palliative care during the course of severe eating disorders treatment, on a meeting organized by the regional coordination. This text is inspired from the richness of the ensuing debates, and presents the thoughts of doctors, psychologists and nurses on the matter. They draw the common conclusion, that the nursing staff must not regard a patient refusing to feed as a will to death, and as such, as a refusal of one's care. One must thus rethink the latter to offer a more individual and comforting approach that will allow the patient to escape this ambivalence, without risking of dragging the nursing staff into it.

      PubDate: 2017-06-02T10:40:18Z
      DOI: 10.1016/j.medpal.2017.02.003
       
  • La médecine palliative en mouvement
    • Authors: Burucoa
      Abstract: Publication date: Available online 30 May 2017
      Source:Médecine Palliative : Soins de Support - Accompagnement - Éthique
      Author(s): Benoît Burucoa


      PubDate: 2017-06-02T10:40:18Z
       
  • Appréhender l’incertitude en gériatrie et médecine palliative du
           sujet âgé : genèse du modèle FRAG
    • Authors: Sophie Taurand; Marine Loustau; Christian Batchy; Philippe Taurand
      Abstract: Publication date: Available online 29 May 2017
      Source:Médecine Palliative : Soins de Support - Accompagnement - Éthique
      Author(s): Sophie Taurand, Marine Loustau, Christian Batchy, Philippe Taurand
      Les malades âgés, dont le nombre est augmentation constante, sont exposés au double risque d’acharnement et d’abandon thérapeutique. Leur complexité est liée à la multiplicité des pathologies qu’ils présentent, à l’évolution prolongée, aux troubles cognitifs et aux nombreuses intrications somatiques, psychologiques et sociales. Dans un tel contexte, il est souvent difficile de discerner la meilleure ou la moins mauvaise option thérapeutique. Réduire l’incertitude est donc un enjeu important en gériatrie et en médecine palliative du sujet âgé. Il importe de disposer de repères simples, utiles en pratique quotidienne, pouvant guider nos choix de façon pertinente. Nous présentons ici la réflexion ayant abouti à la genèse du modèle FRAG. Elderly patients, whose number is constantly increasing, are at risk of either being treated over intensively or therapeutically abandoned. Their complexity is associated with the polypathologies they present, the prolonged evolution, the cognitive impairment and the intricate combination of somatic, psychological and social problems. In this context, it is often challenging to decide on the best or the least inappropriate therapeutic option. A crucial factor is therefore to be able to reduce this uncertainty in geriatric and palliative care in the elderly population. Therefore, it is important to have some simple aides that could be used as a guide to make the most appropriate decision in daily practice. We present our reflections that led to the creation of the FRAG model (for frailty, renouncement, autonomy, seriousness [FR: gravité]).

      PubDate: 2017-06-02T10:40:18Z
      DOI: 10.1016/j.medpal.2016.09.005
       
  • Indicateurs d’activité clinique en soins palliatifs : expérience
           d’une équipe ressource de soins palliatifs pédiatriques
    • Authors: Clémence Bouffay; Audrey Rollin; Anna Marcault; Cécile Rémy; Maïté Castaing; Shirley Filion; Estelle Pétillard; Françoise Fournié; Matthias Schell
      Abstract: Publication date: Available online 23 May 2017
      Source:Médecine Palliative : Soins de Support - Accompagnement - Éthique
      Author(s): Clémence Bouffay, Audrey Rollin, Anna Marcault, Cécile Rémy, Maïté Castaing, Shirley Filion, Estelle Pétillard, Françoise Fournié, Matthias Schell
      Contexte Les équipes ressources régionales de soins palliatifs pédiatriques, comme toute équipe mobile, doivent rendre un rapport d’activité annuel incluant des indicateurs souvent imposés par les tutelles. Notre équipe ressource régionale de soins palliatifs pédiatriques s’est posé la question de la pertinence de la « file active » comme indicateur de l’activité clinique. En effet, à partir de quand un patient est-il inclus (premier appel ? Première rencontre ?). Quand est-ce qu’un patient sort de la file active ? Méthodologie Toutes les situations rencontrées par notre équipe ressource régionale de soins palliatifs pédiatriques entre 2011 et 2012 ont été revues, analysées, puis classées. Résultats Quatre niveaux d’intervention ont été identifiés. Le premier niveau consiste à répondre aux questionnements des professionnels : gestion d’un symptôme, interrogations éthiques, etc. À ce niveau, l’équipe ressource régionale de soins palliatifs pédiatriques ne rencontre ni l’enfant, ni sa famille. Il s’agit souvent d’interventions ponctuelles, de renseignements téléphoniques ou au décours de rencontres entre équipes. Le deuxième niveau correspond à l’intervention en collaboration avec une équipe référente. L’enfant et la famille sont rencontrés. L’équipe ressource régionale de soins palliatifs pédiatriques assure un accompagnement des professionnels et de la famille autour des questions d’anticipation, d’aggravations, de réflexion de limitations de certaines thérapeutiques. L’équipe hospitalière reste l’équipe référente. Le troisième niveau implique l’équipe ressource régionale de soins palliatifs pédiatriques dans une collaboration avec l’équipe référente mais devient progressivement elle-même référente dans la prise en charge. Il s’agit des prises en charge à domicile. Elle coordonne souvent les intervenants et accompagne les familles dans l’élaboration d’un projet de vie autour de l’enfant. Elle accompagne les parents dans leur cheminement et soutient les décisions de non-réanimation ou de limitation de traitements prises en amont, en collaboration avec les équipes traitantes. L’équipe ressource régionale de soins palliatifs pédiatriques est appelée en premier en cas de difficultés. Enfin le quatrième niveau correspond aux situations pour lesquelles l’équipe ressource régionale de soins palliatifs pédiatriques est la seule équipe à intervenir. Il s’agit des situations comme le suivi de deuil en l’absence d’une autre possibilité de suivi. Conclusion Réfléchir en niveaux d’intervention plus qu’en file active permet d’identifier plus finement l’implication des équipes et reflète d’avantage l’activité de l’équipe ressource régionale de soins palliatifs pédiatriques dans les différentes prises en charge. Les quatre niveaux identifiés ont été pensés dans un souci de clarification de la place et de la posture de chacun dans ces prises en charge. Penser en niveau d’implication est à la fois plus ajusté à la réalité, mais aussi plus innovant et surtout structurant. Les niveaux d’intervention ne sont pour autant pas figés et l’objectif demeure l’appropriation, par les équipes traitantes, de la démarche palliative pédiatrique. Cet outil d’évaluation de l’activité clinique trouve un intérêt au sein des équipes ressources régionales de soins palliatifs pédiatriques. Son utilisation pourrait-elle être pertinente pour les réseaux ou les équipes mobiles de soins palliatifs adultes ?
      PubDate: 2017-05-28T10:22:51Z
      DOI: 10.1016/j.medpal.2017.01.005
       
  • Défaut de continuité de la prise en charge médicale en fin
           de vie au domicile
    • Authors: Marc Poterre; Sophie Taounhaer
      Abstract: Publication date: Available online 23 May 2017
      Source:Médecine Palliative : Soins de Support - Accompagnement - Éthique
      Author(s): Marc Poterre, Sophie Taounhaer
      Objectifs de l’étude Le défaut de continuité de la prise en charge médicale n’est pas rare dans les fins de vie au domicile. L’objectif de cette étude était d’analyser rétrospectivement les cas de rupture de continuité de la prise en charge médicale lors des fins de vie à domicile. Patients et méthodes Nous avons réalisé une analyse de la littérature ainsi qu’une étude transversale rétrospective portant sur les dossiers de 98 patients pris en charge en hospitalisation à domicile pour soins palliatifs. Résultats 9 % des patients avaient rencontré des difficultés avec leur médecin généraliste, 13 % n’avaient pas de médecin-référent hospitalier identifié, 62 % n’étaient pas suivis par un réseau, et dans 15 % des cas l’équipe d’hospitalisation à domicile assurait seule la coordination des soins palliatifs. Conclusion Les causes sont multiples : défaut d’annonce de l’entrée en phase palliative ne permettant la mise en place des moyens nécessaires au domicile, insuffisance de communication ville – hôpital, absence ou retrait du médecin traitant, désengagement du médecin hospitalier dès lors qu’il n’y a plus de traitement curatif, insuffisance de moyens des structures de relais. Ce travail propose également des réflexions sur les pistes d’amélioration. Purpose Medical abandonment is not exceptional in the management of end-of-life at home. The purpose of this study was to do a retrospective analysis of these situations. Patients and methods We performed a literature analysis and a retrospective transversal survey on 98 patients of our homecare hospitalization organization. Results 9 % of patients met difficulties with their general practitioner, 13 % did not have a clearly identified hospital referent, 62 % were not followed by a palliative care network, and 15 % were under the unique coordination of the internal team. Conclusion The causes of medical abandonment in at home end of life situations are numerous: patients are not informed of the end of curative possibilities, preventing the anticipation of the palliative care needs at home; default of communication between hospital and city-based professionals; absence or weak involvement of the general practitioner; withdrawal of the hospital physician when there is no longer a curative possibility; lack of financial resources of the local actors. This article suggests a few recommendations to improve the situation.

      PubDate: 2017-05-28T10:22:51Z
      DOI: 10.1016/j.medpal.2017.01.003
       
 
 
JournalTOCs
School of Mathematical and Computer Sciences
Heriot-Watt University
Edinburgh, EH14 4AS, UK
Email: journaltocs@hw.ac.uk
Tel: +00 44 (0)131 4513762
Fax: +00 44 (0)131 4513327
 
Home (Search)
Subjects A-Z
Publishers A-Z
Customise
APIs
Your IP address: 54.91.38.173
 
About JournalTOCs
API
Help
News (blog, publications)
JournalTOCs on Twitter   JournalTOCs on Facebook

JournalTOCs © 2009-2016