for Journals by Title or ISSN
for Articles by Keywords
help
  Subjects -> BIOLOGY (Total: 2995 journals)
    - BIOCHEMISTRY (235 journals)
    - BIOENGINEERING (107 journals)
    - BIOLOGY (1424 journals)
    - BIOPHYSICS (46 journals)
    - BIOTECHNOLOGY (216 journals)
    - BOTANY (220 journals)
    - CYTOLOGY AND HISTOLOGY (28 journals)
    - ENTOMOLOGY (63 journals)
    - GENETICS (162 journals)
    - MICROBIOLOGY (255 journals)
    - MICROSCOPY (10 journals)
    - ORNITHOLOGY (25 journals)
    - PHYSIOLOGY (70 journals)
    - ZOOLOGY (134 journals)

BIOLOGY (1424 journals)                  1 2 3 4 5 6 7 8 | Last

Showing 1 - 200 of 1720 Journals sorted alphabetically
AAPS Journal     Hybrid Journal   (Followers: 20)
Achievements in the Life Sciences     Open Access   (Followers: 4)
ACS Synthetic Biology     Full-text available via subscription   (Followers: 21)
Acta Biologica Colombiana     Open Access   (Followers: 7)
Acta Biologica Hungarica     Full-text available via subscription   (Followers: 4)
Acta Biologica Sibirica     Open Access  
Acta Biomaterialia     Hybrid Journal   (Followers: 25)
Acta Biotheoretica     Hybrid Journal   (Followers: 5)
Acta Chiropterologica     Full-text available via subscription   (Followers: 6)
acta ethologica     Hybrid Journal   (Followers: 4)
Acta Limnologica Brasiliensia     Open Access   (Followers: 3)
Acta Médica Costarricense     Open Access   (Followers: 2)
Acta Musei Silesiae, Scientiae Naturales : The Journal of Silesian Museum in Opava     Open Access  
Acta Neurobiologiae Experimentalis     Open Access  
Acta Parasitologica     Hybrid Journal   (Followers: 9)
Acta Scientiarum. Biological Sciences     Open Access   (Followers: 2)
Acta Scientifica Naturalis     Open Access   (Followers: 2)
Actualidades Biológicas     Open Access   (Followers: 1)
Advanced Health Care Technologies     Open Access   (Followers: 4)
Advances in Antiviral Drug Design     Full-text available via subscription   (Followers: 3)
Advances in Bioinformatics     Open Access   (Followers: 18)
Advances in Biological Regulation     Hybrid Journal   (Followers: 4)
Advances in Biosensors and Bioelectronics     Open Access   (Followers: 6)
Advances in Cell Biology     Open Access   (Followers: 24)
Advances in Cellular and Molecular Biology of Membranes and Organelles     Full-text available via subscription   (Followers: 12)
Advances in Developmental Biology     Full-text available via subscription   (Followers: 11)
Advances in DNA Sequence-Specific Agents     Full-text available via subscription   (Followers: 5)
Advances in Ecological Research     Full-text available via subscription   (Followers: 41)
Advances in Environmental Sciences - International Journal of the Bioflux Society     Open Access   (Followers: 20)
Advances in Enzyme Research     Open Access   (Followers: 9)
Advances in Experimental Biology     Full-text available via subscription   (Followers: 7)
Advances in Genome Biology     Full-text available via subscription   (Followers: 11)
Advances in High Energy Physics     Open Access   (Followers: 19)
Advances in Human Biology     Open Access   (Followers: 1)
Advances in Life Science and Technology     Open Access   (Followers: 14)
Advances in Life Sciences     Open Access   (Followers: 4)
Advances in Marine Biology     Full-text available via subscription   (Followers: 16)
Advances in Molecular and Cell Biology     Full-text available via subscription   (Followers: 22)
Advances in Planar Lipid Bilayers and Liposomes     Full-text available via subscription   (Followers: 3)
Advances in Regenerative Biology     Open Access   (Followers: 1)
Advances in Structural Biology     Full-text available via subscription   (Followers: 8)
Advances in Virus Research     Full-text available via subscription   (Followers: 5)
African Journal of Range & Forage Science     Hybrid Journal   (Followers: 6)
AFRREV STECH : An International Journal of Science and Technology     Open Access   (Followers: 1)
Ageing Research Reviews     Hybrid Journal   (Followers: 8)
Aging Cell     Open Access   (Followers: 10)
Agrokémia és Talajtan     Full-text available via subscription   (Followers: 2)
Agrokreatif Jurnal Ilmiah Pengabdian kepada Masyarakat     Open Access  
AJP Cell Physiology     Full-text available via subscription   (Followers: 13)
AJP Endocrinology and Metabolism     Full-text available via subscription   (Followers: 22)
AJP Lung Cellular and Molecular Physiology     Full-text available via subscription   (Followers: 3)
Al-Kauniyah : Jurnal Biologi     Open Access  
Alasbimn Journal     Open Access   (Followers: 1)
AMB Express     Open Access   (Followers: 1)
Ambix     Hybrid Journal   (Followers: 3)
American Biology Teacher     Full-text available via subscription   (Followers: 12)
American Fern Journal     Full-text available via subscription   (Followers: 1)
American Journal of Agricultural and Biological Sciences     Open Access   (Followers: 10)
American Journal of Bioethics     Hybrid Journal   (Followers: 10)
American Journal of Biostatistics     Open Access   (Followers: 9)
American Journal of Human Biology     Hybrid Journal   (Followers: 12)
American Journal of Medical and Biological Research     Open Access   (Followers: 5)
American Journal of Plant Sciences     Open Access   (Followers: 19)
American Journal of Primatology     Hybrid Journal   (Followers: 15)
American Malacological Bulletin     Full-text available via subscription   (Followers: 3)
American Naturalist     Full-text available via subscription   (Followers: 65)
Amphibia-Reptilia     Hybrid Journal   (Followers: 6)
Anaerobe     Hybrid Journal   (Followers: 4)
Analytical Methods     Full-text available via subscription   (Followers: 7)
Anatomical Science International     Hybrid Journal   (Followers: 2)
Animal Cells and Systems     Hybrid Journal   (Followers: 4)
Annales de Limnologie - International Journal of Limnology     Hybrid Journal   (Followers: 1)
Annales françaises d'Oto-rhino-laryngologie et de Pathologie Cervico-faciale     Full-text available via subscription   (Followers: 3)
Annales Henri Poincaré     Hybrid Journal   (Followers: 3)
Annales UMCS, Biologia     Open Access   (Followers: 1)
Annals of Applied Biology     Hybrid Journal   (Followers: 8)
Annals of Biomedical Engineering     Hybrid Journal   (Followers: 18)
Annals of Human Biology     Hybrid Journal   (Followers: 4)
Annual Review of Biomedical Engineering     Full-text available via subscription   (Followers: 17)
Annual Review of Biophysics     Full-text available via subscription   (Followers: 25)
Annual Review of Cancer Biology     Full-text available via subscription   (Followers: 1)
Annual Review of Cell and Developmental Biology     Full-text available via subscription   (Followers: 39)
Annual Review of Food Science and Technology     Full-text available via subscription   (Followers: 14)
Annual Review of Genomics and Human Genetics     Full-text available via subscription   (Followers: 19)
Annual Review of Phytopathology     Full-text available via subscription   (Followers: 10)
Anthropological Review     Open Access   (Followers: 25)
Anti-Infective Agents     Hybrid Journal   (Followers: 3)
Antibiotics     Open Access   (Followers: 9)
Antioxidants     Open Access   (Followers: 4)
Antioxidants & Redox Signaling     Hybrid Journal   (Followers: 8)
Antonie van Leeuwenhoek     Hybrid Journal   (Followers: 5)
Anzeiger für Schädlingskunde     Hybrid Journal   (Followers: 1)
Apidologie     Hybrid Journal   (Followers: 4)
Apmis     Hybrid Journal   (Followers: 1)
APOPTOSIS     Hybrid Journal   (Followers: 8)
Applied Bionics and Biomechanics     Open Access   (Followers: 8)
Applied Vegetation Science     Full-text available via subscription   (Followers: 9)
Aquaculture Environment Interactions     Open Access   (Followers: 2)
Aquaculture International     Hybrid Journal   (Followers: 22)
Aquaculture Reports     Open Access   (Followers: 3)
Aquaculture, Aquarium, Conservation & Legislation - International Journal of the Bioflux Society     Open Access   (Followers: 6)
Aquatic Biology     Open Access   (Followers: 4)
Aquatic Ecology     Hybrid Journal   (Followers: 30)
Aquatic Ecosystem Health & Management     Hybrid Journal   (Followers: 13)
Aquatic Science and Technology     Open Access   (Followers: 3)
Aquatic Toxicology     Hybrid Journal   (Followers: 19)
Archaea     Open Access   (Followers: 3)
Archiv für Molluskenkunde: International Journal of Malacology     Full-text available via subscription   (Followers: 3)
Archives of Biomedical Sciences     Open Access   (Followers: 7)
Archives of Microbiology     Hybrid Journal   (Followers: 8)
Archives of Natural History     Hybrid Journal   (Followers: 7)
Archives of Oral Biology     Hybrid Journal   (Followers: 2)
Archives of Virology     Hybrid Journal   (Followers: 5)
Archivum Immunologiae et Therapiae Experimentalis     Hybrid Journal   (Followers: 2)
Arid Ecosystems     Hybrid Journal   (Followers: 3)
Arquivos do Instituto Biológico     Open Access   (Followers: 1)
Arquivos do Museu Dinâmico Interdisciplinar     Open Access  
Arthropod Structure & Development     Hybrid Journal   (Followers: 2)
Arthropods     Open Access   (Followers: 1)
Artificial DNA: PNA & XNA     Hybrid Journal   (Followers: 2)
Artificial Photosynthesis     Open Access   (Followers: 1)
Asian Bioethics Review     Full-text available via subscription   (Followers: 1)
Asian Journal of Biodiversity     Open Access   (Followers: 5)
Asian Journal of Biological Sciences     Open Access   (Followers: 3)
Asian Journal of Cell Biology     Open Access   (Followers: 5)
Asian Journal of Developmental Biology     Open Access   (Followers: 2)
Asian Journal of Medical and Biological Research     Open Access   (Followers: 2)
Asian Journal of Nematology     Open Access   (Followers: 3)
Asian Journal of Poultry Science     Open Access   (Followers: 4)
Australian Life Scientist     Full-text available via subscription   (Followers: 2)
Australian Mammalogy     Hybrid Journal   (Followers: 5)
Autophagy     Hybrid Journal   (Followers: 2)
Avian Biology Research     Full-text available via subscription   (Followers: 4)
Avian Conservation and Ecology     Open Access   (Followers: 11)
Bacteriology Journal     Open Access   (Followers: 2)
Bacteriophage     Full-text available via subscription   (Followers: 3)
Bangladesh Journal of Bioethics     Open Access  
Bangladesh Journal of Plant Taxonomy     Open Access  
Bangladesh Journal of Scientific Research     Open Access   (Followers: 1)
Berita Biologi     Open Access   (Followers: 1)
Between the Species     Open Access   (Followers: 1)
Bio Tribune Magazine     Hybrid Journal  
BIO Web of Conferences     Open Access  
BIO-Complexity     Open Access  
Bio-Grafía. Escritos sobre la Biología y su enseñanza     Open Access  
Bioanalytical Reviews     Hybrid Journal   (Followers: 2)
Biocatalysis and Biotransformation     Hybrid Journal   (Followers: 6)
Biochemistry and Cell Biology     Hybrid Journal   (Followers: 14)
Biochimie     Hybrid Journal   (Followers: 7)
BioControl     Hybrid Journal   (Followers: 5)
Biocontrol Science and Technology     Hybrid Journal   (Followers: 5)
Biodemography and Social Biology     Hybrid Journal   (Followers: 1)
Biodiversidad Colombia     Open Access  
Biodiversity : Research and Conservation     Open Access   (Followers: 26)
Biodiversity and Natural History     Open Access   (Followers: 5)
Biodiversity Data Journal     Open Access   (Followers: 3)
Biodiversity Informatics     Open Access  
Bioedukasi : Jurnal Pendidikan Biologi FKIP UM Metro     Open Access  
Bioeksperimen : Jurnal Penelitian Biologi     Open Access  
Bioelectrochemistry     Hybrid Journal   (Followers: 2)
Bioelectromagnetics     Hybrid Journal   (Followers: 1)
Bioenergy Research     Hybrid Journal   (Followers: 2)
Bioengineering and Bioscience     Open Access   (Followers: 1)
BioEssays     Hybrid Journal   (Followers: 10)
Bioethics     Hybrid Journal   (Followers: 14)
BioéthiqueOnline     Open Access  
Biofabrication     Hybrid Journal   (Followers: 3)
Biogeosciences (BG)     Open Access   (Followers: 10)
Biogeosciences Discussions (BGD)     Open Access   (Followers: 1)
Bioinformatics     Hybrid Journal   (Followers: 246)
Bioinformatics and Biology Insights     Open Access   (Followers: 15)
Bioinspiration & Biomimetics     Hybrid Journal   (Followers: 6)
Biointerphases     Open Access   (Followers: 1)
Biojournal of Science and Technology     Open Access  
Biologia     Hybrid Journal  
Biologia on-line : Revista de divulgació de la Facultat de Biologia     Open Access  
Biological Bulletin     Partially Free   (Followers: 4)
Biological Control     Hybrid Journal   (Followers: 5)
Biological Invasions     Hybrid Journal   (Followers: 16)
Biological Journal of the Linnean Society     Hybrid Journal   (Followers: 15)
Biological Letters     Open Access   (Followers: 4)
Biological Procedures Online     Open Access  
Biological Psychiatry     Hybrid Journal   (Followers: 42)
Biological Psychology     Hybrid Journal   (Followers: 6)
Biological Research     Open Access  
Biological Rhythm Research     Hybrid Journal   (Followers: 2)
Biological Theory     Hybrid Journal   (Followers: 1)
Biological Trace Element Research     Hybrid Journal  
Biologicals     Full-text available via subscription   (Followers: 9)
Biologics: Targets & Therapy     Open Access   (Followers: 1)
Biologie Aujourd'hui     Full-text available via subscription  
Biologie in Unserer Zeit (Biuz)     Hybrid Journal   (Followers: 42)
Biologija     Open Access  
Biology     Open Access   (Followers: 5)
Biology and Philosophy     Hybrid Journal   (Followers: 16)
Biology Bulletin     Hybrid Journal   (Followers: 1)
Biology Bulletin Reviews     Hybrid Journal  
Biology Direct     Open Access   (Followers: 7)
Biology Letters     Full-text available via subscription   (Followers: 35)
Biology Methods and Protocols     Hybrid Journal  

        1 2 3 4 5 6 7 8 | Last

Journal Cover Annales françaises d'Oto-rhino-laryngologie et de Pathologie Cervico-faciale
  [SJR: 0.113]   [H-I: 15]   [3 followers]  Follow
    
   Full-text available via subscription Subscription journal
   ISSN (Online) 1879-7261
   Published by Elsevier Homepage  [3043 journals]
  • L’effet de l’insuffisance rénale chronique non diabétique sur la
           fonction olfactive
    • Authors: S. Koseoglu; S. Derin; B. Huddam; M. Sahan
      Pages: 156 - 159
      Abstract: Publication date: June 2017
      Source:Annales françaises d'Oto-rhino-laryngologie et de Pathologie Cervico-faciale, Volume 134, Issue 3
      Author(s): S. Koseoglu, S. Derin, B. Huddam, M. Sahan
      Objectifs Dans l’insuffisance rénale chronique (IRC), la détérioration de la filtration glomérulaire résulte de l’accumulation de métabolites dans le corps, qui affecte tous les organes. Cette étude a été réalisée pour étudier les fonctions olfactives, et déterminer si l’hémodialyse ou la dialyse péritonéale améliore l’odorat chez les patients atteints d’IRC non diabétiques. Matériel et méthodes L’odorat a été analysé chez des patients atteints d’IRC ayant une créatininémie≥2mg/dL et non dialysés, chez des patients atteints d’IRC hémodialysés ou sous dialyse péritonéale, et chez des témoins sains. Les patients diabétiques ont été exclus puisque le diabète à lui seul est une cause de dysfonctionnement olfactif. L’échantillon étudié se composait d’un total de 107 personnes, dont 38 patients atteints d’IRC sous hémodialyse, 15 patients atteints d’IRC sous dialyse péritonéale, 30 patients avec une créatininémie≥2mg/dL sans nécessité de dialyse, et 24 témoins sains avec une fonction rénale normale. L’odorat a été analysé à l’aide du test Sniffin’ Stick, et les groupes ont été comparés sur leurs résultats au test. Résultats Tous les paramètres du test Sniffin’ Stick ont été altérés chez les patients atteints d’IRC. Les scores médians TDI des patients atteints d’IRC et des sujets sains étaient de 24,75 (13–36) et de 32,5 (27,7–37,75), respectivement, avec une différence statistiquement significative entre les deux (p <0,001). Les fonctions olfactives chez les patients en dialyse étaient meilleures que chez ceux atteints d’IRC non dialysés (p =0,020). Conclusion L’IRC non diabétique affecte négativement les fonctions olfactives. La dialyse améliore l’odorat chez ces patients.

      PubDate: 2017-07-24T11:14:50Z
      DOI: 10.1016/j.aforl.2016.11.002
       
  • Troubles de l’équilibre post-traumatique
    • Authors: M. Elzière; A. Devèze; C. Bartoli; G. Levy
      Pages: 165 - 170
      Abstract: Publication date: June 2017
      Source:Annales françaises d'Oto-rhino-laryngologie et de Pathologie Cervico-faciale, Volume 134, Issue 3
      Author(s): M. Elzière, A. Devèze, C. Bartoli, G. Levy
      Les causes responsables de troubles de l’équilibre sont multiples et le syndrome subjectif des traumatisés crâniens reste un diagnostic d’élimination. Néanmoins, avec l’avancée des différentes explorations fonctionnelles oto-neurologiques et de l’imagerie cérébrale, il est maintenant possible d’objectiver le plus souvent cette plainte fonctionnelle. Ces dernières années, de nouveaux diagnostics ont été mis en évidence, ce qui a permis une meilleure reconnaissance de ces pathologies dans le domaine de la réparation du dommage corporel. Nous tenterons de préciser l’ensemble de ces étiologies et de déterminer, grâce à une synthèse de la littérature, les éléments pertinents pouvant modifier la prise en charge de ces patients, particulièrement dans le domaine expertal.

      PubDate: 2017-07-24T11:14:50Z
      DOI: 10.1016/j.aforl.2016.07.010
       
  • Fonctionnement du système tubotympanique
    • Authors: C. Martin; A. Karkas; J.-M. Prades
      Pages: 171 - 178
      Abstract: Publication date: June 2017
      Source:Annales françaises d'Oto-rhino-laryngologie et de Pathologie Cervico-faciale, Volume 134, Issue 3
      Author(s): C. Martin, A. Karkas, J.-M. Prades
      La trompe d’Eustache (tube auditif) et les cavités tympanomastoïdiennes forment un ensemble anatomique et fonctionnel difficilement dissociable, d’où l’appellation « système tubotympanique ». L’étude de ce système a fait l’objet de nombreux travaux dont les résultats complexes et parfois contradictoires rendent difficile une vue d’ensemble de son fonctionnement. L’objectif cet article est d’en synthétiser les connaissances actuelles, préalable indispensable à la compréhension de son dysfonctionnement et notamment de la genèse de l’otite chronique. L’ensemble du système est tapissé par une muqueuse qui en assure la continuité, bien qu’elle comporte certaines particularités selon la zone concernée, et y joue un rôle primordial. Ainsi, dans des conditions physiologiques, la diffusion gazeuse à travers la muqueuse tympanomastoïdienne assure l’essentiel de l’équilibre pressionnel régnant entre l’oreille moyenne (OM) et le monde extérieur, l’ouverture tubaire n’intervenant que très peu. Lors des changements rapides et importants de la pression atmosphérique, la fonction ventilatoire de la trompe est alors mise en jeu, sous l’effet d’un mécanisme réflexe. Le système possède en outre d’autres fonctions indispensables au bon fonctionnement de l’OM, une fonction de protection vis-à-vis des sécrétions et agents pathogènes en provenance du rhinopharynx, mais aussi de certains bruits physiologiques, une fonction de clairance des cavités de l’OM dépendant du transport mucociliaire des pathogènes, liée en partie à la sécrétion des glandes sous-muqueuses et une fonction de défense immunitaire.

      PubDate: 2017-07-24T11:14:50Z
      DOI: 10.1016/j.aforl.2016.08.014
       
  • Recommandation de la SFORL. Prise en charge des épistaxis dans le cadre
           des troubles de la coagulation liés aux antithrombotiques
    • Authors: V. Escabasse; E. Bequignon; B. Vérillaud; L. Robard; J. Michel; O. Malard; L. Crampette
      Pages: 188 - 192
      Abstract: Publication date: June 2017
      Source:Annales françaises d'Oto-rhino-laryngologie et de Pathologie Cervico-faciale, Volume 134, Issue 3
      Author(s): V. Escabasse, E. Bequignon, B. Vérillaud, L. Robard, J. Michel, O. Malard, L. Crampette
      Objectif Les auteurs exposent les recommandations de la Société française d’oto-rhino-laryngologie concernant la prise en charge des épistaxis liés aux traitements antithrombotiques. Méthodes Une revue de la littérature scientifique a été effectuée par un groupe de travail multidisciplinaire. À partir de ces textes, des recommandations ont été rédigées, puis relues par un groupe de lecture indépendant du groupe de travail afin d’aboutir au texte final. Les recommandations proposées ont été classées en grade A, B, C ou accord professionnel selon un niveau de preuve scientifique décroissant. Résultats Avant toute décision de modification du traitement antithrombotique, il est recommandé de rechercher un surdosage et d’évaluer le risque thrombotique. Chez un patient porteur d’un stent, la bi-antiagrégation doit être maintenue durant le mois suivant la pose du stent et si possible pendant 3 mois. En cas d’épistaxis contrôlée par tamponnement avec un surdosage en antivitamine K (AVK), les mesures correctives sont fonction de l’INR. En cas d’épistaxis non contrôlée, il est recommandé d’arrêter les AVK, d’administrer des antidotes et de suivre régulièrement l’évolution de l’INR. En cas d’embolisation par voie endovasculaire, il n’est pas recommandé de modifier le traitement par anticoagulant.

      PubDate: 2017-07-24T11:14:50Z
      DOI: 10.1016/j.aforl.2016.07.008
       
  • Comment libérer les évidements : rôle du triangle
           inter-spino-jugulaire
    • Authors: S. Périé; M. Lesnik; S. Samaha; J. Lacau St Guily
      Pages: 193 - 195
      Abstract: Publication date: June 2017
      Source:Annales françaises d'Oto-rhino-laryngologie et de Pathologie Cervico-faciale, Volume 134, Issue 3
      Author(s): S. Périé, M. Lesnik, S. Samaha, J. Lacau St Guily
      La technique des évidements ganglionnaires cervicaux est bien codifiée. Elle permet l’exérèse des groupes ganglionnaires, qui comporte au moins les groupes IIa, IIb, III et IV selon la classification de Robbins pour les cancers des voies aérodigestives supérieures. L’évidement est classiquement réalisé de bas en haut et d’arrière en avant, mais varie en fonction de la localisation des adénopathies. Pour permettre de faciliter l’évidement du groupe IIb, sans traction sur le nerf spinal accessoire, et le contrôle précoce de la veine jugulaire interne en haut, cette libération de la veine facilitant aussi la dissection ultérieure du tronc thyro-linguo-facial et le repérage du XII, le rôle pivot de la libération du triangle inter-spino-jugulaire au début de l’évidement cervical est décrit. La littérature ne distingue pas cette dissection spécifique et son importance. Ce triangle constitue la partie postérieure du groupe IIa, mais est intimement lié anatomiquement à la libération du groupe IIb.

      PubDate: 2017-07-24T11:14:50Z
      DOI: 10.1016/j.aforl.2016.04.004
       
  • Kératoaméloblastome mandibulaire
    • Authors: S. Anajar; A. Lakhbal; R. Allah Abada; M. Mahtar
      Pages: 196 - 198
      Abstract: Publication date: June 2017
      Source:Annales françaises d'Oto-rhino-laryngologie et de Pathologie Cervico-faciale, Volume 134, Issue 3
      Author(s): S. Anajar, A. Lakhbal, R. Allah Abada, M. Mahtar
      Introduction Le kératoaméloblastome est une tumeur odontogène extrêmement rare, 18 cas seulement ont été rapportés dans la littérature. Observation Nous rapportons un cas de kératoaméloblastome chez une patiente âgée de 32 ans, avec revue de la littérature sur les caractéristiques cliniques, l’aspect radiologique, les résultats histopathologiques et les options de traitement. Discussion Le kératoaméloblastome est une tumeur rare observée plus fréquemment chez l’homme (sex-ratio de 3:1) et caractérisée par la production de kératine dans les îlots odontogéniques ainsi que dans le stroma fibreux.

      PubDate: 2017-07-24T11:14:50Z
      DOI: 10.1016/j.aforl.2016.10.005
       
  • Goitre ectopique parapharyngé gauche coexistant avec une thyroïde
           eutopique et syndrome de Claude Bernard-Horner postopératoire
    • Authors: W. Foma; E. Pegbessou; B. Amana; E. Kpemissi
      Pages: 199 - 201
      Abstract: Publication date: June 2017
      Source:Annales françaises d'Oto-rhino-laryngologie et de Pathologie Cervico-faciale, Volume 134, Issue 3
      Author(s): W. Foma, E. Pegbessou, B. Amana, E. Kpemissi
      Introduction Le but de cette observation est de rapporter un cas de goitre ectopique parapharyngé gauche dont l’exérèse a été marquée par un syndrome de Claude Bernard-Horner postopératoire tout en relevant les difficultés de prise en charge. Observation Il s’agissait d’une femme de 25 ans, qui a consulté pour dysphagie haute et qui présentait une masse parapharyngée gauche bien limitée refoulant les gros vaisseaux en dehors et en arrière. Une cervicotomie exploratrice a permis l’exérèse de cette masse. L’examen anatomopathologique de la pièce a noté un parenchyme thyroïdien hyperplasique. Le contrôle postopératoire a montré une glande thyroïde eutopique et euthyroïdienne. Les suites opératoires ont été marquées par un syndrome de Claude Bernard-Horner persistant avec un an de recul. Discussion L’ectopie thyroïdienne parapharyngée coexistant avec une thyroïde fonctionnelle est extrêmement rare. Les masses parapharyngées sont le plus souvent d’origine parotidienne et nerveuse. La chirurgie de l’espace parapharyngé peut entraîner une lésion du sympathique cervical à l’origine du syndrome de Claude Bernard-Horner, comme chez notre patiente. Conclusion L’ectopie thyroïdienne devrait être évoquée dans le diagnostic des masses de l’espace parapharyngé. Bien que rare, le syndrome de Claude Bernard-Horner est à redouter dans la chirurgie de ces masses.

      PubDate: 2017-07-24T11:14:50Z
      DOI: 10.1016/j.aforl.2016.11.004
       
  • Plaques érythémateuses sur le pavillon de l’oreille
    • Authors: G. Serarslan; C. Arlı; E. Atik
      Pages: 202 - 203
      Abstract: Publication date: June 2017
      Source:Annales françaises d'Oto-rhino-laryngologie et de Pathologie Cervico-faciale, Volume 134, Issue 3
      Author(s): G. Serarslan, C. Arlı, E. Atik


      PubDate: 2017-07-24T11:14:50Z
      DOI: 10.1016/j.aforl.2017.03.002
       
  • Leishmaniose laryngée, une manifestation rare d’une maladie
           émergente
    • Authors: L. Silva; E. Damrose; A.-M.-F. Fernandes
      Pages: 204 - 205
      Abstract: Publication date: June 2017
      Source:Annales françaises d'Oto-rhino-laryngologie et de Pathologie Cervico-faciale, Volume 134, Issue 3
      Author(s): L. Silva, E. Damrose, A.-M.-F. Fernandes


      PubDate: 2017-07-24T11:14:50Z
      DOI: 10.1016/j.aforl.2017.03.001
       
  • Monitorage peropératoire des nerfs vagues et récurrents au cours de la
           chirurgie thyroïdienne et parathyroïdienne : étude prospective
    • Authors: N. Julien; E. Ferrary; A. Sokoloff; G. Lamas; O. Sterkers; D. Bernardeschi
      Pages: 72 - 78
      Abstract: Publication date: April 2017
      Source:Annales françaises d'Oto-rhino-laryngologie et de Pathologie Cervico-faciale, Volume 134, Issue 2
      Author(s): N. Julien, E. Ferrary, A. Sokoloff, G. Lamas, O. Sterkers, D. Bernardeschi
      Objectifs Stimuler électriquement les nerfs vagues et laryngés inférieurs pendant une chirurgie thyroïdienne ou parathyroïdienne, enregistrer les réponses musculaires, interpréter les modifications des paramètres électrophysiologiques et en déduire un pronostic sur la mobilité laryngée. Patients et méthodes Il s’agit d’une étude prospective au cours de laquelle 151 nerfs vagues et 144 nerfs laryngés inférieurs ont été monitorés chez 114 patients. Parmi eux, 7 patients (14 nerfs vagues) ont été monitorés en continu avec l’électrode APS et chez 15 patients (21 nerfs vagues), le seuil de stimulation a été étudié. La réponse musculaire a été recueillie après stimulation directe du nerf vague et/ou du nerf laryngé inférieur par une sonde monopolaire ou après stimulation directe et répétée par une électrode fixée sur le nerf vague. En cas d’altération du signal du premier côté opéré, la totalisation chirurgicale n’était pas réalisée. Résultats La stimulation du nerf vague permet de vérifier l’intégrité du nerf laryngé inférieur et son caractère récurrent, sans risque de faux-négatif. Le seuil minimal de stimulation avant et après la dissection du nerf vague entraînant une réponse supérieure ou égale à 100 μV variait de 0,1 à 0,8mA. La similitude des réponses à une stimulation supramaximale de 1mA, en pré- et post-dissection, d’une part et en post-dissection entre le nerf vague et le nerf laryngé inférieur, d’autre part, était corrélée à une mobilité laryngée postopératoire normale. À l’inverse, la diminution de la réponse musculaire en dessous de 100μV et l’augmentation du temps de latence témoignaient d’un risque de paralysie laryngée. Conclusion La stimulation du nerf vague permet de suspecter ou d’éliminer une lésion bas-située sur le nerf laryngé inférieur et de détecter un nerf laryngé inférieur non récurrent. Le monitorage « intermittent » apprécie la fonction nerveuse à l’instant de la stimulation, alors que le monitorage « permanent » peut détecter les premiers signes de la souffrance nerveuse annonciateurs d’une possible paralysie récurrentielle postopératoire. En cas d’indication de thyroïdectomie totale, la perte du signal électrique du premier côté opéré doit faire reconsidérer la réalisation d’un geste chirurgical controlatéral dans le même temps.

      PubDate: 2017-05-06T16:12:08Z
      DOI: 10.1016/j.aforl.2016.08.008
       
  • Mise au point sur la technique du ganglion sentinelle dans les cancers
           épidermoïdes des voies aérodigestives supérieures cN0. Guide pour la
           pratique du GETTEC
    • Authors: R. Garrel; G. Poissonnet; S. Temam; G. Dolivet; N. Fakhry; D. de Raucourt
      Pages: 84 - 89
      Abstract: Publication date: April 2017
      Source:Annales françaises d'Oto-rhino-laryngologie et de Pathologie Cervico-faciale, Volume 134, Issue 2
      Author(s): R. Garrel, G. Poissonnet, S. Temam, G. Dolivet, N. Fakhry, D. de Raucourt
      La fiabilité de la technique du ganglion sentinelle (GS) est établie depuis plus d’une dizaine d’années dans les carcinomes épidermoïdes T1-T2 de la cavité buccale et de l’oropharynx. Bien que la plupart des auteurs insistent sur la rigueur nécessaire à sa réalisation, il n’existe pas de référence consensuelle. De plus, d’autres indications sont décrites sur d’autres aires anatomiques des voies aérodigestives supérieures (VADS) ainsi qu’en cas d’antécédents chirurgicaux ou de radiothérapie. Les équipes expertes dans cette technique sous l’égide du GETTEC ont réalisé une mise au point sur les points clés de la réalisation de la technique des ganglions sentinelles dans les VADS à travers un guide pour la pratique, ainsi que sur les indications classiques et étendues. La fiabilité de cette technique repose sur le respect des points clés du repérage préopératoire par lymphoscintigraphie, du prélèvement peropératoire et de l’analyse anatomo-pathologique des GS. Cette technique est le meilleur moyen de diagnostiquer une atteinte ganglionnaire occulte quelle que soit la localisation de la tumeur primaire, son stade T ou les antécédents du patient.

      PubDate: 2017-05-06T16:12:08Z
      DOI: 10.1016/j.aforl.2016.07.009
       
  • La phytothérapie en pratique clinique en otorhinolaryngologie :
           apport, limites et risques
    • Authors: O. Laccourreye; A. Werner; L. Laccourreye; P. Bonfils
      Pages: 90 - 95
      Abstract: Publication date: April 2017
      Source:Annales françaises d'Oto-rhino-laryngologie et de Pathologie Cervico-faciale, Volume 134, Issue 2
      Author(s): O. Laccourreye, A. Werner, L. Laccourreye, P. Bonfils
      Dégager l’apport, les limites et les risques de la phytothérapie en pratique clinique en otorhinolaryngologie. Analyse des bases de données PubMed et Cochrane en utilisant comme mots clés les termes « phytothérapie, phytomédecine, plantes, otologie, rhinologie, laryngologie, otite, rhinite, laryngite et otorhinolaryngologie ». Soixante-douze articles (dont 18 études prospectives randomisées, 4 études Cochrane, 4 méta-analyses et 15 revues de la littérature) consacrés aux études clinique ont été analysé. Les articles dédiés aux études in vitro et/ou sur animaux, aux analyses biochimiques, de type cas clinique (moins de dix cas) ainsi que les articles dédiés aux vertus du miel, de l’aromathérapie et/ou des minéraux sont exclus de cette analyse. Le ginkgo biloba per os n’a pas d’indication dans les acouphènes, la presbyaousie et l’anosmie après rhinite virale. La médecine asiatique « traditionnelle » n’a pas fait la preuve de son utilité dans la surdité brusque et la papillomatose laryngée. La prise per os d’extraits de gui après traitement conventionnel des carcinomes épidermoïdes à point de départ cervicofacial n’augmente pas le taux de survie à 5 ans. Diverses plantes, au premier rang desquelles se trouvent l’échinacée, l’eucalyptus, la pétasite hybridus, le pelargonium sidoïdes, le romarin, la spirulina et le thym, ont une efficacité, comparativement aux placebos, dans le traitement des rhinosinusites aiguës ou de la rhinite allergique tout comme le ginkgo biloba dans certains vertiges. Des résultats préliminaires dignes d’intérêt existent quant au rôle d’extraits de plantes en solution huileuses lors de l’otite moyenne aiguë, de l’injection intratumorale d’extraits de gui dans les cancers cervicofaciaux et de l’acupoint herbal patching dans la rhinite allergique. Une consommation de « plantes » doit être systématiquement recherchée devant certains symptômes inexpliqués (épistaxis, céphalées, vertiges) ou signes évoquant une allergie. L’arrêt de la phytothérapie doit être conseillé avant chirurgie et/ou chimiothérapie. La preuve scientifique formelle de l’apport de la phytothérapie en otorhinolaryngologie reste à établir. Les résultats des travaux publiés et la fréquence d’utilisation doit conduire les otorhinolaryngologistes à développer leur connaissance de cette approche thérapeutique.

      PubDate: 2017-05-06T16:12:08Z
      DOI: 10.1016/j.aforl.2016.08.009
       
  • Endoscopie sous sommeil induit : nouvel examen de référence du SAS ?
           Partie I : technique
    • Authors: M. Blumen; E. Bequignon; F. Chabolle
      Pages: 96 - 103
      Abstract: Publication date: April 2017
      Source:Annales françaises d'Oto-rhino-laryngologie et de Pathologie Cervico-faciale, Volume 134, Issue 2
      Author(s): M. Blumen, E. Bequignon, F. Chabolle
      Les résultats de la chirurgie du syndrome d’apnée du sommeil sont très variables et quelle que soit la technique utilisée ou le site traité. La plupart des auteurs s’accordent à dire qu’une sélection précise et exacte des bons candidats à la chirurgie s’avère logique et nécessaire. Un examen, l’endoscopie sous sommeil induit, a été mis au point en 1991 et redécouvert de façon extensive après les années 2000. Il s’agit d’essayer de mimer le sommeil naturel et d’examiner les voies aériennes supérieures à l’aide d’une nasofibroscopie. Une revue de la littérature a été réalisée comprenant 2 parties. Dans la première partie, nous décrivons la technique d’endoscopie sous sommeil induit : les produits utilisés, les modalités pratiques anesthésiques et ORL, sa reproductibilité et ses limites.

      PubDate: 2017-05-06T16:12:08Z
      DOI: 10.1016/j.aforl.2016.05.007
       
  • Endoscopie sous sommeil induit : nouvel examen de référence du SAS ?
           Partie II : résultats
    • Authors: M. Blumen; E. Bequignon; F. Chabolle
      Pages: 104 - 112
      Abstract: Publication date: April 2017
      Source:Annales françaises d'Oto-rhino-laryngologie et de Pathologie Cervico-faciale, Volume 134, Issue 2
      Author(s): M. Blumen, E. Bequignon, F. Chabolle
      Les résultats de la chirurgie du syndrome d’apnée du sommeil sont très variables quels que soit la technique utilisée ou le site traité. La plupart des auteurs s’accordent à dire qu’une sélection précise des bons candidats à la chirurgie s’avère logique et nécessaire. Un examen, l’endoscopie sous sommeil induit, a été mis au point en 1991 et redécouvert de façon extensive après les années 2000. Il s’agit d’essayer de mimer le sommeil naturel et d’examiner les voies aériennes supérieures à l’aide d’une nasofibroscopie dans une situation où des obstructions peuvent survenir. Une revue de la littérature a été réalisée comprenant 2 parties. Dans la 2e partie, nous décrivons les résultats retrouvés lors de l’endoscopie sous sommeil induit concernant les sites d’obstruction, l’impact sur l’efficacité des traitements et les indications qui en découlent.

      PubDate: 2017-05-06T16:12:08Z
      DOI: 10.1016/j.aforl.2016.05.009
       
  • Comment réaliser une reconstruction tridimensionnelle pour une tumeur de
           la base du crâne ?
    • Authors: N.-X. Bonne; F. Dubrulle; M. Risoud; C. Vincent
      Pages: 113 - 116
      Abstract: Publication date: April 2017
      Source:Annales françaises d'Oto-rhino-laryngologie et de Pathologie Cervico-faciale, Volume 134, Issue 2
      Author(s): N.-X. Bonne, F. Dubrulle, M. Risoud, C. Vincent
      La prise en charge chirurgicale d’une lésion de la base du crâne est délicate du fait de la complexité anatomique de cette région et des rapports étroits pouvant exister entre la lésion et les structures vasculo-nerveuses environnantes. L’évolution de cette chirurgie se fait vers des voies d’abord moins invasives respectant le plus possible le pronostic fonctionnel. La possibilité de visualiser une reconstruction tridimensionnelle tomodensitométrique (TDM) de la lésion permet au chirurgien une meilleure planification de la chirurgie grâce à une visualisation des rapports dans tous les plans (artères, veines, nerfs, oreille interne) ainsi qu’une simulation de la voie d’abord dans la position opératoire. Un angioscanner spiralé est effectué avec une optimisation de l’injection par rapport à la prise de contraste tumorale et aux vaisseaux. La définition 3D de chaque structure se fait en affectant une couleur spécifique avec seuillage automatique lorsque cela est possible (os, vaisseaux) ou manuel par contourage sur chaque coupe (tumeur, structures nerveuses, oreille interne). La présentation s’effectue généralement dans les 3 plans de l’espace (vues supérieure, frontale antérieure et sagittale) avec simulation du geste opératoire (5 à 6 vues en position opératoire avec différents niveaux en profondeur).

      PubDate: 2017-05-06T16:12:08Z
      DOI: 10.1016/j.aforl.2016.07.004
       
  • Lymphome nasal T/NK : observation dramatique
    • Authors: L. Taali; M. Abou-Elfadl; M. Fassih; M. Mahtar
      Pages: 117 - 118
      Abstract: Publication date: April 2017
      Source:Annales françaises d'Oto-rhino-laryngologie et de Pathologie Cervico-faciale, Volume 134, Issue 2
      Author(s): L. Taali, M. Abou-Elfadl, M. Fassih, M. Mahtar
      Introduction Le lymphome nasal T/NK est une entité clinicopathologique rare anciennement dénommée granulome malin centrofacial. Depuis les progrès de l’anatomopathologie et l’avènement de l’immunohistochimie en pratique courante, le diagnostic de lymphome nasal T/NK a pu être reconnu par l’OMS en 2001. Observation Nous rapportons l’observation d’une patiente âgée de 22ans, diabétique insulinodépendante, qui a présenté un placard inflammatoire médiofacial à la suite d’un traumatisme facial, et qui a été diagnostiqué et traité comme une cellulite de la face. L’évolution était rapidement progressive et fatale, avec installation d’une nécrose centrofaciale dont les examens anatomopathologiques ont conclu à un lymphome T/NK. Discussion Parmi les diagnostics différentiels du lymphome T N/K, on trouve une cellulite gangréneuse, une rhinosinusite mycosique invasive, une maladie de Wegener, une actinomycose, ou un lymphome T facial… ; sa présentation clinique est atypique d’où le retard diagnostique et thérapeutique. Le traitement repose sur la radiothérapie et la chimiothérapie mais le pronostic reste péjoratif même si le traitement est instauré rapidement.

      PubDate: 2017-05-06T16:12:08Z
      DOI: 10.1016/j.aforl.2016.05.003
       
  • Kyste hydatique cervical primitif. Localisation rare et inhabituelle
    • Authors: K. Oqbani; M. Chraïbi; N. Harchichi; S. Abbaoui
      Pages: 119 - 121
      Abstract: Publication date: April 2017
      Source:Annales françaises d'Oto-rhino-laryngologie et de Pathologie Cervico-faciale, Volume 134, Issue 2
      Author(s): K. Oqbani, M. Chraïbi, N. Harchichi, S. Abbaoui
      Introduction Les tuméfactions cervicales isolées d’origine parasitaire, en particulier hydatique sont rares même en pays d’endémie. Notre objectif est d’étudier les aspects épidémiologiques, cliniques et les démarches diagnostiques de l’hydatidose cervico-faciale. Observation Il s’agit d’un garçon âgé de 3 ans, hospitalisé pour une masse latéro-cervicale gauche isolée et évoluant depuis un an. L’échographie cervicale objectivait une formation latéro-cervicale kystique hypoéchogène de 3,5cm de diamètre. L’étude histologique de la masse reséquée confirmait le diagnostic du kyste hydatique cervical (KHC). Discussion En pays d’endémie, toute masse cervicale kystique doit faire évoquer le diagnostic d’hydatidose. Les données épidémiologiques, cliniques, biologiques et radiologiques du kyste hydatique restent des éléments de présomption. La cytoponction permet de rectifier des diagnostics erronés. L’étude histologique permet le diagnostic de certitude devant ces localisations inhabituelles.

      PubDate: 2017-05-06T16:12:08Z
      DOI: 10.1016/j.aforl.2016.07.003
       
  • Maladie de Kimura chez un patient tunisien de 50 ans
    • Authors: M. Drouillard; M. Steve; T. Ranoarivony; J.-B. Souraud
      Pages: 122 - 124
      Abstract: Publication date: April 2017
      Source:Annales françaises d'Oto-rhino-laryngologie et de Pathologie Cervico-faciale, Volume 134, Issue 2
      Author(s): M. Drouillard, M. Steve, T. Ranoarivony, J.-B. Souraud
      Introduction Alors que la maladie de Kimura, maladie rare, atteint principalement les hommes trentenaires, originaires d’Asie du Sud et de l’Est, nous rapportons le cas d’un patient tunisien de 50 ans dont le diagnostic de maladie de Kimura a été posé a posteriori. Observations Le patient présentait deux lésions nodulaires chroniques de 2cm de diamètre en regard de la mandibule droite, sans signes locaux inflammatoires ni autre atteinte clinique. Une exérèse des 2 lésions a été réalisée sous anesthésie locale. L’anatomopathologie a montré une hyperplasie des centres germinatifs, des micro-abcès à polynucléaires éosinophiles et une hyperplasie des veinules post-capillaires, évoquant une maladie de Kimura. Ce diagnostic a été confirmé par le bilan biologique : IgE augmentée (519g/L), hyperéosinophilie (580/mm3). Le bilan rénal était normal. Discussion Le diagnostic de maladie de Kimura a été posé devant un faisceau d’arguments : homme, localisation cervico-faciale, aspect histologique très évocateur, augmentation des IgE et hyperéosinophilie, même si l’âge et l’ethnie ne concordaient pas avec le tableau typique. Le principal diagnostic différentiel est l’hyperplasie angiolymphoïde avec éosinophiles (HALE) qu’il convient de différentier en raison de l’atteinte rénale possible au cours de la maladie de Kimura.

      PubDate: 2017-05-06T16:12:08Z
      DOI: 10.1016/j.aforl.2016.09.001
       
  • Un diagnostic rare d’une tumeur mandibulaire
    • Authors: H. Touil; J. Hamila; M. Bouzaiene
      Pages: 125 - 128
      Abstract: Publication date: April 2017
      Source:Annales françaises d'Oto-rhino-laryngologie et de Pathologie Cervico-faciale, Volume 134, Issue 2
      Author(s): H. Touil, J. Hamila, M. Bouzaiene


      PubDate: 2017-05-06T16:12:08Z
      DOI: 10.1016/j.aforl.2016.08.010
       
  • Une image laryngée anténatale inhabituelle
    • Authors: J. Chevreau; C. Rieu; C. Page
      Pages: 129 - 131
      Abstract: Publication date: April 2017
      Source:Annales françaises d'Oto-rhino-laryngologie et de Pathologie Cervico-faciale, Volume 134, Issue 2
      Author(s): J. Chevreau, C. Rieu, C. Page


      PubDate: 2017-05-06T16:12:08Z
      DOI: 10.1016/j.aforl.2016.10.004
       
  • Une tuméfaction nasolabiale
    • Authors: C.A. Righini; A. Baguant; I. Atallah
      Pages: 132 - 134
      Abstract: Publication date: April 2017
      Source:Annales françaises d'Oto-rhino-laryngologie et de Pathologie Cervico-faciale, Volume 134, Issue 2
      Author(s): C.A. Righini, A. Baguant, I. Atallah


      PubDate: 2017-05-06T16:12:08Z
      DOI: 10.1016/j.aforl.2016.08.011
       
  • Exérèse d’un schwannome massétérin par voie d’abord transorale
           assistée par endoscopie
    • Authors: K. Endo; K. Kase; T. Yoshizaki
      Pages: 135 - 136
      Abstract: Publication date: April 2017
      Source:Annales françaises d'Oto-rhino-laryngologie et de Pathologie Cervico-faciale, Volume 134, Issue 2
      Author(s): K. Endo, K. Kase, T. Yoshizaki


      PubDate: 2017-05-06T16:12:08Z
      DOI: 10.1016/j.aforl.2016.10.003
       
  • Polype fibroépithelial du conduit auditif externe
    • Authors: P. Thomas; P. Rai; R. Meena
      Pages: 136 - 137
      Abstract: Publication date: April 2017
      Source:Annales françaises d'Oto-rhino-laryngologie et de Pathologie Cervico-faciale, Volume 134, Issue 2
      Author(s): P. Thomas, P. Rai, R. Meena


      PubDate: 2017-05-06T16:12:08Z
      DOI: 10.1016/j.aforl.2016.11.001
       
  • Lettre sur l’article « Une tumeur cervicale rare chez un
           enfant »
    • Authors: M. Dogan; A.S. Kahraman; İ.O. Yıldırım
      First page: 138
      Abstract: Publication date: April 2017
      Source:Annales françaises d'Oto-rhino-laryngologie et de Pathologie Cervico-faciale, Volume 134, Issue 2
      Author(s): M. Dogan, A.S. Kahraman, İ.O. Yıldırım


      PubDate: 2017-05-06T16:12:08Z
      DOI: 10.1016/j.aforl.2016.08.002
       
  • Les polymorphismes de l’eNOS (synthase du monoxyde d’azote
           endothéliale) dans l’otite séromuqueuse
    • Authors: M. Ates; C. Cevik; R. Dokuyucu; O. Berber; S. Colak; M. Izmirli
      Pages: 3 - 5
      Abstract: Publication date: February 2017
      Source:Annales françaises d'Oto-rhino-laryngologie et de Pathologie Cervico-faciale, Volume 134, Issue 1
      Author(s): M. Ates, C. Cevik, R. Dokuyucu, O. Berber, S. Colak, M. Izmirli
      Objectifs L’otite séromuqueuse (OSM) est la pathologie la plus fréquente après une infection virale des voies respiratoires supérieures chez l’enfant. Les études indiquent le rôle important du monoxyde d’azote (NO) dans l’étiologie de la perte d’audition. Toutefois, il n’existe aucune étude portant sur le rôle des polymorphismes de la synthase du monoxyde d’azote endothéliale (eNOS) dans l’OSM. L’objectif de cette étude est d’évaluer les polymorphismes de l’eNOS chez l’enfant atteint d’OSM. Matériels et méthodes Au total, 89 patients atteints d’OSM et 85 sujets sains appariés en termes d’âge et de sexe ont été inclus dans l’étude. Tous les patients de l’étude ont été soumis à des examens ORL et audiologiques complets. Une analyse ADN a été réalisée avec la technique Polymerase Chain Reaction (PCR) à partir de prélèvements sanguins. Le produit PCR a été coupé par la technique Restriction Fragment Length Polymorphism (RFLP) avec l’enzyme BanII et contrôlé par électrophorèse au gel d’agarose. Résultats À l’issue de l’analyse génétique, il n’y a pas de différence significative entre les patients et les témoins en termes de polymorphisme Glu298Asp de l’eNOS (G/G, G/T, T/T). Lors de la comparaison de ces groupes en termes de répartition des allèles, une relation significative a été constatée entre les patients et les témoins (p =0,037). Conclusion À notre connaissance, l’allèle G a été identifié comme prédisposant au développement d’une OSM. Cette étude est la première à indiquer la corrélation entre le polymorphisme G894T de l’eNOS et l’OSM en Turquie.

      PubDate: 2017-05-06T16:12:08Z
      DOI: 10.1016/j.aforl.2016.04.001
       
  • Évaluation des symptômes nasosinusiens par l’auto-questionnaire
           DyNaChron : faut-il le remplir avant ou après la consultation ?
    • Authors: D.T. Nguyen; C. Rumeau; M. Felix-Ravelo; P.-L. Nguyen-Thi; R. Jankowski
      Pages: 18 - 22
      Abstract: Publication date: February 2017
      Source:Annales françaises d'Oto-rhino-laryngologie et de Pathologie Cervico-faciale, Volume 134, Issue 1
      Author(s): D.T. Nguyen, C. Rumeau, M. Felix-Ravelo, P.-L. Nguyen-Thi, R. Jankowski
      Objectif L’évaluation des doléances naso-sinusiennes par auto-questionnaire reste très subjective. Cependant, elle est un outil indispensable pour quantifier les symptômes. L’objectif de cette étude était de comparer les réponses au questionnaire DyNaChron rempli juste avant et juste après une consultation pour un dysfonctionnement nasosinusien chronique. Matériels et méthodes Soixante-dix-huit patients (l’âge moyen : 43,1±16,9 ans) qui ont consulté pour un dysfonctionnement nasosinusien chronique ont participé à cette étude prospective. Les patients ont rempli la version informatisée de l’auto-questionnaire DyNaChron dans une salle dédiée juste avant et juste après l’entretien médical et l’examen physique. Résultats Les patients ont majoritairement tendance à coter leurs symptômes de façon moins sévère après la consultation. Une différence significative entre les scores moyens avant et après consultation était retrouvée pour l’obstruction nasale (différence de 0,94/10), la rhinorrhée antérieure (0,40) et postérieure (0,26), les troubles de l’odorat (0,65), les douleurs faciales/céphalées (0,65). Il n’y avait pas de différence avant-après pour la toux chronique. Conclusion Les scores de l’auto-évaluation d’un dysfonctionnement nasosinusien chronique sont modestement différents avant et après la consultation. L’interprétation de ces scores doit être prudente et tenir compte des facteurs qui ont pu éventuellement biaiser les réponses.

      PubDate: 2017-05-06T16:12:08Z
      DOI: 10.1016/j.aforl.2016.05.006
       
  • Place de l’Oramorph en complément de l’ibuprofène et du paracétamol
           dans la prise en charge de la douleur après adéno-amygdalectomie chez
           l’enfant
    • Authors: R. Wei Chern Gan; T. Kamani; M. Daniel
      Pages: 23 - 25
      Abstract: Publication date: February 2017
      Source:Annales françaises d'Oto-rhino-laryngologie et de Pathologie Cervico-faciale, Volume 134, Issue 1
      Author(s): R. Wei Chern Gan, T. Kamani, M. Daniel
      Introduction Depuis peu, la codéine n’est plus recommandée dans le traitement de la douleur après (adéno)-amygdalectomie chez l’enfant et l’administration d’Oramorph est proposée en complément du paracétamol et de l’ibuprofène. Ce travail rapporte les besoins réels en Oramorph sur une cohorte de patients. Méthode Enquête téléphonique rétrospective concernant l’administration d’Oramorph auprès des parents d’enfants opérés d’une (adéno)-amygdalectomie. Résultats Sur les 56 enfants inclus, 41 (73,2 %) se sont vus administrer de l’Oramorph. Quatorze n’en ont pas eu car les parents n’en n’ont pas ressenti le besoin et 1 par peur d’effets secondaires. L’administration d’Oramorph a été source d’inquiétude chez 14 parents au total (25 %), surtout par crainte d’effets secondaires. Conclusion Environ 3/4 des enfants opérés d’une (adéno)-amygdalectomie ont besoin, pour bénéficier d’une antalgie satisfaisante, d’Oramorph en plus du paracétamol et de l’ibuprofène. L’usage d’Oramorph est adapté à la prise en charge de la douleur après (adéno)-amygdalectomie.

      PubDate: 2017-05-06T16:12:08Z
      DOI: 10.1016/j.aforl.2016.10.001
       
  • Paralysie faciale périphérique : parole, communication et
           fonction motrice orale
    • Authors: T. Movérare; A. Lohmander; M. Hultcrantz; L. Sjögreen
      Pages: 26 - 30
      Abstract: Publication date: February 2017
      Source:Annales françaises d'Oto-rhino-laryngologie et de Pathologie Cervico-faciale, Volume 134, Issue 1
      Author(s): T. Movérare, A. Lohmander, M. Hultcrantz, L. Sjögreen
      Objectifs Cette étude visait à examiner l’effet de la paralysie faciale périphérique unilatérale acquise sur la parole, la communication et les fonctions orales et à étudier la relation entre le degré de paralysie faciale et la capacité à articuler, le contrôle de la salive, la capacité à s’alimenter et la force labiale. Matériels et méthodes Dans cette étude descriptive, 27 patients (15 hommes et 12 femmes, âge moyen 48 ans) atteints de paralysie faciale périphérique unilatérale ont été inclus s’ils avaient obtenu un score inférieur à 70 sur l’échelle de Sunnybrook. L’évaluation s’est déroulée lors de consultations ORL de routine sous la forme d’auto-questionnaires portant sur la force labiale, la capacité à articuler et l’intelligibilité, ainsi que sur la capacité ressentie à communiquer, à s’alimenter et à contrôler sa salive. Résultats Les patients porteurs d’une paralysie faciale unilatérale avaient une force labiale significativement plus faible et une capacité à articuler, à manger et à contrôler leur salivation significativement inférieure en comparaison des données de référence des populations saines. Le degré de paralysie faciale était significativement corrélé à la force labiale mais pas à la capacité à articuler, à l’intelligibilité, à la capacité à communiquer ou à s’alimenter et à contrôler sa salivation. Conclusion La paralysie faciale périphérique acquise peut affecter la communication et la capacité à s’alimenter et à contrôler sa salivation. Les médecins doivent savoir qu’il n’y a pas de corrélation directe entre le degré de paralysie faciale et son effet sur la communication, la capacité à s’alimenter et à contrôler sa salivation. Il est, par conséquent, recommandé aux médecins de poser des questions spécifiques liées à ces problèmes fonctionnels pendant les consultations de routine et de proposer l’éventuelle intervention d’un orthophoniste ou d’un kinésithérapeute.

      PubDate: 2017-05-06T16:12:08Z
      DOI: 10.1016/j.aforl.2016.10.002
       
  • Recommandation de la SFORL. Prise en charge des épistaxis dans le
           cadre de l’HTA
    • Authors: J. Michel; V.P. Escabasse; E. Bequignon; B. Vérillaud; L. Robard; L. Crampette; O. Malard; O. Malard; L. Crampette; M. Achache; M.Y. Alaoui Lamrani; L. Ardillon; E. Babin; C. Bal Dit Sollier; E. Bequignon; M. Borsik; L. Castillo; A. Coste; C. Debry; P. Dessi; L. Drouet; X. Dufour; S. Dupuis-Girod; F. Faure; P. Gallet; R. Guldman; E. Houdart; R. Jankowski; F. Jegoux; S. Leble; J. Michel; G. Mortuaire; E. Mouchon; C. Page; V. Pruliere Escabasse; L. Robard; A. Roux; J.P. Saint Maurice; G. Sarlon; V. Strunski; V. Trevillot; B. Verillaud; P. Vironneau
      Pages: 31 - 33
      Abstract: Publication date: February 2017
      Source:Annales françaises d'Oto-rhino-laryngologie et de Pathologie Cervico-faciale, Volume 134, Issue 1
      Author(s): J. Michel, V.P. Escabasse, E. Bequignon, B. Vérillaud, L. Robard, L. Crampette, O. Malard
      Objectif Présenter les recommandations de la Société française d’oto-rhino-laryngologie (SFORL) concernant la prise en charge des épistaxis dans le cadre de l’hypertension artérielle. Méthodes Un groupe de travail multidisciplinaire a été chargé d’effectuer une revue de la littérature scientifique sur la thématique étudiée. À partir de ces textes et de l’expérience de chacun, des recommandations ont été rédigées, puis relues par un groupe de lecture indépendant du groupe de travail. Une réunion de synthèse a permis d’aboutir au texte final. Les recommandations proposées ont été classées en grade A, B, C ou accord professionnel selon un niveau de preuve scientifique décroissant. Résultats Il est recommandé de mesurer la pression artérielle des patients à la phase aiguë d’une épistaxis (Grade A), de contrôler médicalement les chiffres tensionnels élevés à la phase aiguë du saignement afin de diminuer sa durée, de surveiller la tension artérielle au décours de l’épistaxis, de contrôler médicalement les chiffres tensionnels élevés au décours du saignement afin de diminuer le risque de récidive. En cas de persistance de chiffres tensionnels élevés au décours d’une épistaxis sévère, il est recommandé de demander un bilan cardiovasculaire pour rechercher une maladie hypertensive sous-jacente (Grade B).

      PubDate: 2017-05-06T16:12:08Z
      DOI: 10.1016/j.aforl.2016.07.005
       
  • Recommandation de la SFORL (version courte). Prise en charge spécifique
           des épistaxis dans le cadre d’une maladie de Rendu-Osler
    • Authors: L. Robard; J. Michel; V. Prulière Escabasse; E. Bequignon; B. Vérillaud; O. Malard; L. Crampette; O. Malard; L. Crampette; M. Achache; M.Y. Alaoui Lamrani; L. Ardillon; E. Babin; C. Bal Dit Sollier; E. Bequignon; M. Borsik; L. Castillo; A. Coste; C. Debry; P. Dessi; L. Drouet; X. Dufour; S. Dupuis-Girod; F. Faure; P. Gallet; R. Guldman; E. Houdart; R. Jankowski; F. Jegoux; S. Leble; J. Michel; G. Mortuaire; E. Mouchon; C. Page; V. Pruliere Escabasse; L. Robard; A. Roux; J.P. Saint Maurice; G. Sarlon; V. Strunski; V. Trevillot; B. Verillaud; P. Vironneau
      Pages: 34 - 38
      Abstract: Publication date: February 2017
      Source:Annales françaises d'Oto-rhino-laryngologie et de Pathologie Cervico-faciale, Volume 134, Issue 1
      Author(s): L. Robard, J. Michel, V. Prulière Escabasse, E. Bequignon, B. Vérillaud, O. Malard, L. Crampette
      Objectif Les auteurs exposent les recommandations de la Société française d’oto-rhino-laryngologie et de chirurgie de la face et du cou (SFORL) concernant la prise en charge spécifique des épistaxis dans le cadre d’une maladie de Rendu-Osler. Méthodes Un groupe de travail multidisciplinaire a été chargé d’effectuer une revue de la littérature scientifique sur la thématique étudiée. À partir de ces textes et de l’expérience de chacun, des recommandations ont été rédigées, puis relues par un groupe de lecture indépendant du groupe de travail. Une réunion de synthèse a permis d’aboutir au texte final. Les recommandations proposées ont été classées en grade A, B, C ou accord professionnel selon un niveau de preuve scientifique décroissant. Résultats Le diagnostic de maladie de Rendu-Osler s’établit sur la présence de trois signes parmi les quatre critères de Curaçao. Devant une épistaxis aiguë, il est recommandé de réaliser une compression bi-digitale. L’embolisation est réservée aux épistaxis résistantes. Les méchages avec du matériel non résorbable ou des cautérisations sont contre-indiqués. L’éducation thérapeutique est indispensable. Le traitement des télangiectasies de la muqueuse nasale est possible en utilisant différents moyens locaux. En cas de contrôle insuffisant, il est recommandé d’utiliser l’acide tranexamique par voie systémique.

      PubDate: 2017-05-06T16:12:08Z
      DOI: 10.1016/j.aforl.2016.07.006
       
  • Traitement original des sténoses ischémiques des transplants coliques.
           À propos de deux cas
    • Authors: S. Daldoul; A. Moussi; S. Sayari; M. Ben Moussa
      Pages: 39 - 41
      Abstract: Publication date: February 2017
      Source:Annales françaises d'Oto-rhino-laryngologie et de Pathologie Cervico-faciale, Volume 134, Issue 1
      Author(s): S. Daldoul, A. Moussi, S. Sayari, M. Ben Moussa
      Introduction Le traitement des sténoses ischémiques du transplant colique est mal codifié. Cas clinique Nous rapportons deux observations de patientes opérées pour une sténose ischémique de l’extrémité cervicale d’un transplant colique. Ce traitement avait consisté en une résection de la sténose avec confection d’une nouvelle anastomose cervicale après mobilisation du transplant colique par cervico-sterno-laparotomie chez une patiente et un nouveau transplant iléo-colique remplaçant uniquement le segment sténosé de l’ancienne coloplastie chez la deuxième. Discussion À travers ces deux observations, nous discutons la complexité des modalités thérapeutiques de cette complication. Conclusion Le traitement de choix d’une sténose ischémique du transplant colique est la résection avec confection d’une nouvelle anastomose ; parfois la confection d’un nouveau transplant constitue la seule alternative thérapeutique.

      PubDate: 2017-05-06T16:12:08Z
      DOI: 10.1016/j.aforl.2016.06.001
       
  • Rhabdomyosarcome primitif de la thyroïde avec thrombose auriculaire
           chez un adulte
    • Authors: B. Febrero; I. Oviedo; A. Ríos; J.M. Rodríguez
      Pages: 42 - 45
      Abstract: Publication date: February 2017
      Source:Annales françaises d'Oto-rhino-laryngologie et de Pathologie Cervico-faciale, Volume 134, Issue 1
      Author(s): B. Febrero, I. Oviedo, A. Ríos, J.M. Rodríguez
      Introduction Le rhabdomyosarcome (RMS) est la tumeur des tissus mous la plus fréquente chez l’enfant. Elle est rare chez l’adulte. L’atteinte de la thyroïde est exceptionnelle et seuls quatre cas ont été rapportés : deux RMS primitives chez des enfants et deux cas chez de jeunes adultes avec dissémination métastatique sur la thyroïde. Nous rapportons le premier cas de la littérature d’un RMS primitif de la thyroïde chez l’adulte avec syndrome cave supérieur. Cas clinique Un homme de 67ans a été admis pour un œdème du membre supérieur s’étendant jusqu’à la région latérocervicale. Le scanner a montré une masse de 6cm dans l’hémithyroïde avec thrombose veineuse jusqu’à l’oreillette. Une ponction à l’aiguille fine a indiqué une catégorie Bethesda III. La chirurgie a révélé une thyroïde de consistance pierreuse. Une biopsie peropératoire a montré une néoplasie indifférenciée et aucune intervention chirurgicale complémentaire n’a été réalisée. Le patient est décédé 48heures plus tard. Une histologie définitive a montré un RMS. Discussion La thrombose veineuse due à une tumeur thyroïdienne est peu fréquente. Les rares articles de la littérature recommandent l’exérèse des carcinomes thyroïdiens avec thrombose auriculaire le plus rapidement possible après le diagnostic. Toutefois, dans les cas de carcinomes anaplasiques ou peu différenciés, l’exérèse est controversée. Si, dans le cas présent, il y avait eu un diagnostic histologique préopératoire, la chirurgie n’aurait pas été indiquée.

      PubDate: 2017-05-06T16:12:08Z
      DOI: 10.1016/j.aforl.2016.08.004
       
  • Nodules de langue : quel est votre diagnostic ?
    • Authors: R. Ilham; A. Wafae; L. Essakalli
      Pages: 46 - 47
      Abstract: Publication date: February 2017
      Source:Annales françaises d'Oto-rhino-laryngologie et de Pathologie Cervico-faciale, Volume 134, Issue 1
      Author(s): R. Ilham, A. Wafae, L. Essakalli


      PubDate: 2017-05-06T16:12:08Z
      DOI: 10.1016/j.aforl.2016.03.007
       
  • Une angine pas comme les autres
    • Authors: R. Quatre; E. Lamblin; C.A. Righini
      Pages: 50 - 51
      Abstract: Publication date: February 2017
      Source:Annales françaises d'Oto-rhino-laryngologie et de Pathologie Cervico-faciale, Volume 134, Issue 1
      Author(s): R. Quatre, E. Lamblin, C.A. Righini


      PubDate: 2017-05-06T16:12:08Z
      DOI: 10.1016/j.aforl.2016.06.002
       
  • Recommandation de la SFORL. Prise en charge des épistaxis de l’adulte
           en première intention
    • Authors: Bequignon Robard; Michel V.P. Escabasse Crampette Malard
      Abstract: Publication date: June 2017
      Source:Annales françaises d'Oto-rhino-laryngologie et de Pathologie Cervico-faciale, Volume 134, Issue 3
      Author(s): E. Bequignon, B. Vérillaud, L. Robard, J. Michel, V.P. Escabasse, L. Crampette, O. Malard
      Objectif Les auteurs exposent les recommandations de la Société française d’oto-rhino-laryngologie et de chirurgie de la face et du cou (SFORL) concernant la prise en charge des épistaxis en première intention. Méthodes À partir d’une revue de la littérature scientifique par un groupe de travail multidisciplinaire, des recommandations ont été rédigées, fondées sur les articles et l’expérience individuelle des membres, puis relues par un groupe de lecture indépendant afin d’aboutir au texte de synthèse. Les recommandations proposées ont été classées en grade A, B, C ou accord professionnel selon un niveau de preuve scientifique décroissant. Résultats En première intention, le mouchage, le nettoyage des fosses nasales et une compression bidigitale sont recommandés. En cas de saignement persistant, l’anesthésie locale avec vasoconstriction précède les gestes nasaux à visée diagnostique et thérapeutique. Quand l’origine des saignements n’est pas antérieure, l’endoscopie est essentielle, et localise l’origine des saignements dans la plupart des cas. En cas de saignement actif, une cautérisation est réalisée si le site de saignement est identifié. S’il n’est pas visualisé ou si échec des premières mesures, un tamponnement antérieur pourra être réalisé par un médecin non spécialiste ORL. La survenue d’une épistaxis impose, au décours, la réalisation d’une endoscopie des fosses nasales par un médecin ORL. Les patients doivent être informés des gestes à réaliser en cas d’épistaxis à domicile et des risques des différents traitements.

      PubDate: 2017-07-24T11:14:50Z
       
  • Recommandation de la SFORL. Prise en charge des épistaxis de l’adulte
           en deuxième intention
    • Authors: Verillaud Robard; Michel Escabasse Crampette Malard
      Abstract: Publication date: June 2017
      Source:Annales françaises d'Oto-rhino-laryngologie et de Pathologie Cervico-faciale, Volume 134, Issue 3
      Author(s): B. Verillaud, L. Robard, J. Michel, V. Prulière Escabasse, E. Béquignon, L. Crampette, O. Malard
      Objectif Les auteurs exposent les recommandations de la Société française d’oto-rhino-laryngologie et de chirurgie de la face et du cou (SFORL) concernant la prise en charge des épistaxis en deuxième intention, c’est-à-dire après échec du tamponnement antérieur et/ou du tamponnement antéro-postérieur. Méthodes Un groupe de travail multidisciplinaire a été chargé d’effectuer une revue de la littérature scientifique sur la thématique étudiée. À partir de ces textes et de l’expérience de chacun, des recommandations ont été rédigées, puis relues par un groupe de lecture indépendant du groupe de travail. Une réunion de synthèse a permis d’aboutir au texte final. Les recommandations proposées ont été classées en grade A, B, C ou accord professionnel selon un niveau de preuve scientifique décroissant. Résultats Il est recommandé que l’embolisation artérielle soit effectuée par un neuroradiologue expérimenté disposant d’un plateau technique dédié et du matériel adapté afin de limiter le risque de complications. Il est recommandé d’effectuer une angio-TDM du crâne et des TSA avant embolisation dans le cas d’une épistaxis post-traumatique avec suspicion de lésion de l’artère carotide interne. En cas d’épistaxis persistante malgré l’hémostase endoscopique sphéno-palatine, il est recommandé d’effectuer l’hémostase de l’artère ethmoïdale antérieure par voie canthale interne, avec éventuellement une progression assistée par l’endoscope. Il est recommandé en cas d’épistaxis résistante aux procédures chirurgicales et neuroradiologiques habituelles d’effectuer une exploration chirurgicale des fosses nasales et de l’ethmoïde, avec une coagulation élective en cas de saignement en provenance d’une branche artérielle secondaire, voire une ethmoïdectomie en cas de saignement non systématisé. Un arbre décisionnel a été élaboré pour orienter la stratégie thérapeutique de prise en charge d’une épistaxis en deuxième intention.

      PubDate: 2017-07-24T11:14:50Z
       
  • Hommage à Georges Freyss
    • Authors: Tran Huy
      Abstract: Publication date: April 2017
      Source:Annales françaises d'Oto-rhino-laryngologie et de Pathologie Cervico-faciale, Volume 134, Issue 2
      Author(s): P. Tran Ba Huy


      PubDate: 2017-05-06T16:12:08Z
       
  • L’articulation voméroprémaxillaire : un témoin de l’évolution des
           espèces
    • Authors: Botti Rumeau; Gallet Jankowski
      Abstract: Publication date: April 2017
      Source:Annales françaises d'Oto-rhino-laryngologie et de Pathologie Cervico-faciale, Volume 134, Issue 2
      Author(s): S. Botti, C. Rumeau, P. Gallet, R. Jankowski
      Objectif Dans la théorie évo-dévo, les vomers sont des os issus du palais secondaire. La croissance des plaques palatines des maxillaires les pousse à fusionner sur la ligne médiane en arrière du palais primaire qui sert de butée à leur élévation en direction de la cloison du nez primaire, formée du cartilage septal et de la lame perpendiculaire de l’ethmoïde. Dans cette hypothèse, le bord antérieur du vomer s’articule avec la face postérieure du prémaxillaire au niveau du canal incisif (CI). Matériel et méthode Le but de cette étude rétrospective était de mesurer l’incarcération de l’angle antéro-inférieur du vomer dans le CI sur des scanners montrant un septum nasal non déformé. Trente-deux scanners de sinus sur 506 archivés ont permis les mesures sur des coupes coronales de septums non déformés passant par le CI. Résultats Trente et un vomers sur 32 étaient incarcérés dans le CI. Lorsque le vomer avait une forme en Y (n =26), 43 % de sa hauteur étaient incarcérés dans 41 % de la hauteur du CI. Dans les formes en I (n =6), 34 % de la hauteur du vomer étaient incarcérés dans 41 % de la hauteur du CI. Le seul vomer non incarcéré avait une forme de Y. Conclusion L’incarcération du vomer dans le CI en arrière du prémaxillaire trouve son explication dans la conception évo-dévo de la formation des fosses nasales. La description embryologique classique de formation de la cloison nasale ne permet pas quant à elle d’expliquer l’incarcération vomérienne.

      PubDate: 2017-05-06T16:12:08Z
       
  • Abécédaire : qui suis-je ? X’…
    • Authors: Laccourreye Werner; McGill Martin
      Abstract: Publication date: February 2017
      Source:Annales françaises d'Oto-rhino-laryngologie et de Pathologie Cervico-faciale, Volume 134, Issue 1
      Author(s): O. Laccourreye, A. Werner, I. McGill, C. Martin


      PubDate: 2017-05-06T16:12:08Z
       
  • Céphalées et diplopie
    • Authors: Hermann Debeaupte; Durbec
      Abstract: Publication date: February 2017
      Source:Annales françaises d'Oto-rhino-laryngologie et de Pathologie Cervico-faciale, Volume 134, Issue 1
      Author(s): R. Hermann, M. Debeaupte, M. Durbec


      PubDate: 2017-05-06T16:12:08Z
       
 
 
JournalTOCs
School of Mathematical and Computer Sciences
Heriot-Watt University
Edinburgh, EH14 4AS, UK
Email: journaltocs@hw.ac.uk
Tel: +00 44 (0)131 4513762
Fax: +00 44 (0)131 4513327
 
Home (Search)
Subjects A-Z
Publishers A-Z
Customise
APIs
Your IP address: 54.225.47.124
 
About JournalTOCs
API
Help
News (blog, publications)
JournalTOCs on Twitter   JournalTOCs on Facebook

JournalTOCs © 2009-2016